Le terminal de la compagnie Litha, à Makassar, d'où partent les bus pour le pays Toraja.
Le pays Toraja, ça se mérite ! Depuis Manado (nord-Sulawesi), il faut d'abord rejoindre Makassar tout au sud, soit une heure et demie d'avion. Ensuite, c'est 8 à 10 heures de bus pour Rantepao.
Bons baisers des nuages...
À l'heure où vous découvrirez ce message, je serai dans les nuages, en direction de l'Asie... Le voyage va être un peu long, puisqu'il m'a fallu jongler avec les promos de tarifs aériens, les correspondances, les disponibilités et les compagnies, pour voler jusqu'à Bali à moindre frais.
Je suis nulle en teasing et en auto-promo ! J'aurais dû en causer plus tôt : sont parus hier, dans dimanche Ouest-France, deux de mes articles, inspirés par des périples dont je vous ai déjà parlé, en République dominicaine et à Bali.
Wayan et moi prenons la pose, au palier, après la rencontre avec le mola-mola à Crystal Bay. (Nusa Penida, Bali, juillet 2008)
Eh oui ! Je suis une petite veinarde. J'ai revu un mola-mola aujourd'hui, à Crystal Bay, encore. Une fois n'est pas coutume, ce matin : excellente visibilité et peu de courant, tant pour cette belle première plongée, que pour la deuxième, à Toyah Pakeh Bay.
Ariane, la librairie du voyage
Les photos du précédent voyage ne sont pas encore triées, que je songe déjà au prochain... Et pour mieux y songer, je suis déjà retournée faire un petit tour dans ma librairie favorite à Rennes : Ariane, la librairie du voyage.
Un nouveau petit film, pour les amoureux des raies mantas… Je me suis enfin attelée au montage de mes vidéos, ramenées de Sangalaki ! Cette petite île indonésienne, située au large de Bornéo, fait partie de l’archipel de Derawan, où j’ai séjourné une dizaine de jours, en juillet dernier.