Tortue dans l'archipel de Derawan. Bornéo, Indonésie, juillet 2013.

Derawan, l’archipel aux tortues

#Bornéo #Indonésie

  Bornéo : Indonésie + Malaisie - juillet 2013

Au large de Bornéo, en Indonésie, l’île de Derawan et son archipel sont un lieu incroyable pour observer les tortues.

Des tortues partout

Elles dorment dans les coraux. Elles respirent à la surface, au large entre deux vagues, ou près des hommes sous les pontons.

Les tortues nagent et paradent dans les eaux de l’archipel de Derawan. Là-bas, on les appelle « penyu ». Il y en a partout !

Tortue dans l'archipel de Derawan. Bornéo, Indonésie, juillet 2013.
Tortue dans l’archipel de Derawan. (Bornéo, Indonésie, juillet 2013)
Tortue dans l'archipel de Derawan. Bornéo, Indonésie, juillet 2013.
Tortue dans l’archipel de Derawan. (Bornéo, Indonésie, juillet 2013)
Tortue dans l'archipel de Derawan. Bornéo, Indonésie, juillet 2013.
Tortue dans l’archipel de Derawan. (Bornéo, Indonésie, juillet 2013)
Une tortue croisée à Maratua. (Bornéo, Indonésie, juillet 2013)
Une tortue croisée à Maratua. (Bornéo, Indonésie, juillet 2013)

Sous l’eau, on les voit prendre des poses étonnées ou hautaines, quand passent les plongeurs avec leur bruyant chapelet de bulles. Elles ont sur nous la supériorité de leurs longues apnées.

Si nous les dérangeons, elles  filent au loin avec calme et détermination. Quelques coups de nageoires griffues suffisent à creuser la distance.

Tortue dans l'archipel de Derawan. Bornéo, Indonésie, juillet 2013.

Mais le plus souvent, elles nous ignorent superbement. Certaines restent assoupies dans le corail, l’œil mi-clos. D’autres sont trop occupées à brouter le récif à grand coup de bec.

Elles sont belles, ces tortues. Certaines ont une taille vraiment imposante. On en croise à quasiment chaque plongée !

Tortue dans l'archipel de Derawan. Bornéo, Indonésie, juillet 2013.

Tortue dans l'archipel de Derawan. Bornéo, Indonésie, juillet 2013.

La ponte

La nuit venue, on peut aussi les observer sur le sable, quand elles viennent pondre. Autre séquence « émotion »…

Les œufs sont tout ronds et tout blancs, semblables à des balles de ping-pong.

Œufs de tortue. Derawan, Bornéo, Indonésie. Juillet 2009.

Œufs de tortue. Derawan, Bornéo, Indonésie. Juillet 2009.

Il y a une petite pouponnière à tortues à Derawan, dont s’occupe une antenne WWF locale.

Elle existait déjà lors de mon précédent passage, en 2009. J’avais publié un article sur le sujet, à l’époque (vous y trouverez des liens et des infos complémentaires) :

→ Petite tortue deviendra grande

Les œufs pondus sur la plage sont ensuite déterrés par les hommes chargés du programme de conservation, puis remis à couver sous le sable, mais à l’intérieur de l’enclos protecteur de la pouponnière, où rien ne viendra les menacer.

Quand les bébés cassent la coquille pour sortir, les gars du WWF les relâchent de nuit, sur la plage. Les minuscules tortues s’élancent alors vers la mer et leur destin.

Les touristes, étrangers comme indonésiens, adorent assister à la ponte ou au lâcher des bébés.

En 2009, j’avais pu observer des dizaines et des dizaines de petites tortues trottiner vaillamment sur le sable et disparaître dans l’ombre des flots.

En ce mois de juillet 2013, j’ai eu la chance d’assister à une ponte !

C’est l’un des guides de plongée du Derawan Dive Lodge où je loge qui me prévient, un soir, que c’est le moment… L’un des gars du centre WWF l’a alerté sur son téléphone portable. Une femelle a commencé à pondre sur le sable, à deux pas de la pouponnière.

En principe, il faut éviter tout bruit et toute lumière vive. Mais les consignes sont loin d’être respectées. La nouvelle s’est répandue au village, de plus de plus de gens arrivent et entourent la malheureuse tortue… Et beaucoup ne résistent pas à la photo-souvenir, les doigts levés en V, à côté de la tortue épuisée qui vient de pondre plus d’une centaine d’œufs.

Tortue marine venue pondre sur l'île de Derawan. Bornéo, Indonésie, juillet 2013.

Les bébés

Le gars du WWF nous montre aussi, ce soir-là, deux bébés tortues, d’une autre couvée, que nous allons exceptionnellement mettre à l’eau.

Normalement, les bébés sont tous relâchés ensemble. Je n’ai pas réussi à bien comprendre s’il s’agissait d’œufs ayant éclos avant ou après les autres.

Toujours est-il qu’il nous a laissés prendre dans la main l’une de ces petites créatures, à la carapace encore toute molle et toute douce, et la déposer sur le sable humide…

Bébé tortue. Derawan, Bornéo, Indonésie. Juillet 2013.

Bébé tortue. Derawan, Bornéo, Indonésie. Juillet 2013.

Bébé tortue. Derawan, Bornéo, Indonésie. Juillet 2013.

Bébé tortue. Derawan, Bornéo, Indonésie. Juillet 2013.

Bonne chance, petite tortue !!!

👌

  Bornéo : Indonésie + Malaisie - juillet 2013

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Ah ça me rappelle tellement lorsque j’ai vu les tortues pour la première fois (dans le cadre de ma guérison de ma peur chronique de l’eau ;). Je cherchais des petits machins dans les algues et soudain ouf! Une tortue immense qui me regarde. Un moment très fort dans ma vie…
    Magnifique les petits bébés tortue, quelle belle opportunité que tu as eu! Belles photos, comme toujours 🙂

    1. @L’autre Corinne : J’espère que, depuis tu es guérie de ta peur de l’eau… 😉
      Ce qui est fou, là-bas, c’est qu’on s’habitue carrément à voir des tortues, que l’on nage ou que l’on plonge… Pour finir, on n’est plus surpris du tout de les rencontrer, on trouve ça « normal ».

  2. Merci Corinne pour cet article , nous avons aussi beaucoup de tortues vertes à La Réunion du fait également , de l’élevage et de la protection de celles -ci . C’est un réel plaisir de les rencontrer en plongée sur les stations de nettoyage …encore quelques mois à patienter pour notre séjour a Rajat Ampat !!
    Amicalement
    Yves

    1. @Yves: Ça, c’est toujours très sympa, de rencontrer des tortues sous l’eau. Quant à la Réunion, ça me fait bien envie, aussi, j’avoue… 😉

      En tout cas, c’est à mon tour de t’envier, sachant que tu vas aller à Raja Ampat… Veinard !!!
      8)

    1. @Julien : Les tortues, on en voit aussi énormément à Sipadan, à chaque plongée. À découvrir absolument, si tu es mordu de plongée et de belles rencontres sous-marines !
      🙄

  3. Qu’elle est mignonne cette petite tortue 🙂 On peut avoir la chance de voir ça n’importe quand ou il y a une période de l’année plus propice ? Déjà que Bornéo m’attire pas mal pour ses orangs-outans, mais si on y ajoute ces tortues, j’vais peut-être retourner en Indonésie plus tôt que prévu !!

    1. @Laurent: C’est vraiment attendrissant, ces bébés tortues… Je ne suis pas du tout une spécialiste des tortues. Je ne sais pas s’il y a des saisons pour la ponte. Mais j’ai pu voir des bébés tortues en différents endroits d’Indonésie. Je pense que tu devrais pouvoir trouver des réponses en farfouillant un peu sur Google… L’Indonésie est vraiment un archipel fascinant !!!
      🙄

  4. Tes photos sont absolument magnifiques ! On voit qu’il y a du bon matériel derrière 😉
    (Je viens de lire l’article sur le matériel que tu emporte en voyage … le résultat vaut la peine de s’encombrer avec « la techno superflue indispensable » 😉 !).

    J’ai eu également la chance de nager avec des tortues aux Galapagos, en snorkeling et en plongée, mais à l’époque je n’avais pas encore de bon matériel, et mes photos ne valent vraiment pas les tiennes !

    Je suis fascinée par leur façon de nager. Je trouve que ces tortues marines dégagent quelque chose de majestueux, et qu’elles ont l’air de voler (sous l’eau … ?!).

    Amandine d’Un sac sur le dos

  5. Ca me rappelle ces documentaires de mon enfance sur les tortues qui venaient cacher leurs oeufs sur les plages.
    Elles sont vraiment bluffantes ces photos en tout cas. Tu utilises quel type d’appareil photo si je peux demander l’information?

142 Partages
Partagez127
Tweetez14
Partagez1