Small bubbles, no trouble...
Comme je dis toujours : « Small bubbles, no trouble... »

Mais c’est toi, les Petites Bulles !

  Bornéo [Malaisie et Indonésie] - juillet 2009

C’est la gloire. On me reconnaît au bout du monde grâce à ce blog. J’ai même des fans. Si, si… je vous jure.

Premier épisode : Derawan

Ça commencé à la mi-juillet, à Derawan (Bornéo). En arrivant sur l’île, je laisse mes gros sacs sur le ponton du losmen Reza, pour aller jeter un œil à la guesthouse d’à côté, le losmen Danakan.

Alors que je discute les tarifs, voilà que surgit Bernard, barbe poivre et sel, instituteur à la retraite. Il me regarde bien en face et me dit : « Mais c’est toi, les Petites Bulles ! » 

Small bubbles, no trouble...
Comme je dis toujours : « Small bubbles, no trouble… »

Un peu éberluée, je souris bêtement, réponds que oui… Mais comment a-t-il deviné ? En fait, il loge chez Reza, et a vu mon nom sur les étiquettes accrochées à mes sacs. Du coup, il est venu vérifier. « Tu t’appelles bien Corinne ? Et c’est toi qui tiens le blog des Petites Bulles ? »

Oh, là, là ! Ben oui. C’est moi.

En fait, il a fait des recherches sur internet, pour préparer son voyage et son séjour à Derawan. Et comme j’avais causé de l’archipel et de mes projets à Bornéo dans un précédent post, avant de partir, il est tombé dessus. C’est comme ça qu’il a découvert mes Petites Bulles d’Ailleurs…

Deuxième épisode : îles Togian

Pendant ce séjour à Derawan, je réussis à joindre ma sœur par téléphone. Elle aussi est en vacances en Indonésie. Après mon fabuleux voyage à Sulawesi en 2007, elle a eu envie de découvrir l’île de Célèbes à son tour. Elle vient de quitter les îles Togian. Elle a adoré et elle m’annonce en éclatant de rire qu’elle y a rencontré d’autres touristes français, des Toulousains très sympas, qui n’étaient pas là par hasard…

Eux aussi se sont inspiré de mon périple de 2007 à Sulawesi pour préparer leur séjour. En papotant avec ma frangine, comme elle n’arrête pas de leur parler de moi et des conseils que je lui ai donnés sur les Togian (et ma sœur par ci, et ma sœur par là…), ils finissent par lui dire : « Mais ta sœur, ta sœur… elle ne s’appelle pas Corinne ? » Mais oui, mais oui. « C’est elle qui tient les Petites Bulles d’Ailleurs ! On adore  ! On est abonnés ! »

Alors, là… j’avais déjà le pied gauche enflé par ma piqûre de stingray. Les chevilles ont suivi.

Troisième épisode : Saint-Malo

Là, c’est le comble. Ça date de deux-trois jours. J’ai passé le week-end au festival La Route du Rock, à Saint-Malo. Au pied de la scène, au milieu de la foule, je tombe sur ma consœur et amie Carole. Elle est venue avec des potes, un couple, à qui elle me présente. « Corinne ? Oh… les Petites Bulles ? On est fans ! »

Ils sont plongeurs. Eux aussi lisent mes Petites Bulles d’Ailleurs.

Fini l’incognito. De Bornéo à Saint-Malo, tout le monde sait que je fais des bulles.

😂

Merciiiii !

J’étais loin de me douter, en démarrant ce blog en 2006, qu’il serait autant lu. Je reçois de plus en plus d’e-mails, de commentaires, de mots gentils, des encouragements, des remerciements… Alors à mon tour de vous remercier, vous tous qui me lisez, fidèlement ou au gré de vos butinages sur le web.

Parce que si je prends tant de plaisir à poursuivre ces chroniques, carnets de route et petits reportages, c’est grâce à vous. Grâce aux échanges et conversations amorcés dans ce blog, sur ces passions communes que sont les voyages, l’Asie, la plongée.

D’ailleurs, vous savez ce qu’on dit, chez les plongeurs ? « Small bubbles, no trouble… »

👌

  Bornéo [Malaisie et Indonésie] - juillet 2009

  Entre deux voyages

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez