Manta Sandy, Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Mars 2012.

Manta Spa

  Indonésie : Raja Ampat + Bali - mars 2012

Manta Sandy est le site de plongée le plus fameux de Raja Ampat. Normal, c’est un vrai « spa » à raies mantas ! La preuve en photos et vidéo.

Manta addict

Je suis une plongeuse pourrie-gâtée. J’ai déjà rencontré les mantas de Koh Bon (Thaïlande), les mantas de Nusa Penida (Bali), les mantas de Sangalaki (Bornéo), les mantas de Komodo (Flores)… Progressive et inexorable montée en puissance.

Les mantas, c’est comme ça : plus on en voit, plus on en veut… Mieux vaut ne pas commencer. Après, impossible de décrocher ! Et en plus, on doit augmenter les doses.

Résultat, je suis maintenant complètement addict aux raies mantas de Raja Ampat !

 
Malgré le manque de lumière cet après-midi-là – ciel gris et fin de journée – mon 7D s’est à peu près bien débrouillé.

Heureusement qu’on a fait deux plongées sur le site… Ma batterie s’est mise en rade à la première ! J’ai été « obligée », pour une fois, de savourer pleinement le spectacle uniquement avec mes yeux, sans objectif devant.

😉

Station de nettoyage

Pourquoi une telle concentration de raies mantas à cet endroit ? En fait, les belles géantes des mers viennent ici se faire débarrasser de leurs parasites et saletés par des petits poissons nettoyeurs.

C’est un spa, je vous dis ! Terme bien plus élégant que « station de nettoyage »… Les raies mantas en profitent aussi pour engloutir du plancton, quand le courant est de la partie.

Raie manta. Manta Sandy, Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Mars 2012.

Raie manta. Manta Sandy, Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Mars 2012.Bref. Le site de Manta Sandy est un bonheur pour les plongeurs !

Il suffit de se poser tranquillement sur le fond sableux, entre 15 et 20 mètres de profondeur, et d’admirer le spectacle.

Au-dessus des patates de corail, des dizaines et des dizaines de mantas ne cessent de tournoyer…

Elles n’en finissent pas de débouler du bleu, de tourner au-dessus du corail, de disparaître, pour réapparaître sans prévenir, de tous côtés. Elles semblent toujours plus nombreuses. Elles passent et repassent, se frottent à nos bulles, pas du tout effarouchées.

Certaines, plus curieuses, viennent même me lorgner de très très près. Elles ralentissent, me frôlent, planent un instant au-dessus de ma tête, puis s’éloignent dans un gracieux battement de nageoire. C’est incroyable ! ! ! Le premier émoi passé, reste la fascination. On ne se lasse pas de contempler cet interminable et splendide carrousel subaquatique.

😲

Mais l’heure tourne, les bars filent, la déco approche…

Alors il faut bien se résigner à remonter. Doucement, tranquillement, en accomplissant à notre tour de lents cercles vers la surface, pour continuer de profiter, jusqu’au bout, de cette vue fabuleuse sur la spirale des mantas.

Évidemment, tout le monde sèche sa bouteille sur des plongées comme celles-là…

Raie manta. Manta Sandy, Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Mars 2012.

Raie manta. Manta Sandy, Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Mars 2012.

Manta Sandy, Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Mars 2012.

Manta Sandy, Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Mars 2012.

Manta Sandy, Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Mars 2012.

Manta Sandy, Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Mars 2012.

Manta Sandy, Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Mars 2012.À mes yeux de plongeuse, il n’y a pas plus beau spectacle qu’une raie manta qui nage… La manta surpasse toutes les autres créatures sous-marines en grâce. Ce mélange d’élégance et de puissance est irrésistible.

Je mesure ma chance, d’avoir pu, là encore, assister à pareil ballet. Et je ne suis pas la seule… Tout le monde a des étoiles pleins les yeux, en remontant sur bateau !

Manta Sandy est un site vraiment exceptionnel. Les mantas sont garanties à 95 %. Il a aussi l’avantage d’être plus facile à plonger que le site voisin, Manta Ridge, car un peu moins exposé au courant.

Mais ce qui est extraordinaire à Raja Ampat, c’est que même sur les sites qui ne sont pas des « manta points », il n’est pas rare de croiser un ou deux mantas, au hasard des plongées, notamment sur le bien nommé Blue Magic… Pensez à lever le nez, quand vous êtes scotchés à un nudibranche ou un hippocampe pygmée !

→ Pour voir tous les articles sur mes plongées à Raja Ampat : un clic ici !

  Indonésie : Raja Ampat + Bali - mars 2012

  1. Joli défilé 😉

    La visi a l’air plutôt bonne pour un spot à manta, d’autant plus si le temps était gris. A moins que tu ais très retravaillé tes photos et ta vidéo ?

    1. @Valentin: la visi était plus que correcte lors de la première plongée, un peu moins bonne à la deuxième quand j’ai fait ces photos et vidéos (davantage de courant chargé en plancton et ciel de plus en plus gris). On voit quand même qu’il y a pas mal de particules dans l’eau.

      Aucune retouche sur la vidéo (balance des blancs faite sur le sable). Retouches mineures sur les photos (cadrage, contraste, etc.), sauf pour celles prises sans flash en lumière naturelle (balance des blancs faite sur l’ordi).

      Par grand soleil, ce site doit être encore plus fabuleux !
      🙂

    1. Merci Romain ! J’ai eu grand plaisir à redécouvrir moi aussi ces images, plus d’un mois après mon voyage et mes plongées à Raja Ampat, en préparant ce post.
      🙂

    1. @Marie: des mantas, mais aussi des requins et des dauphins… Je suis prête à parier que tu pourrais même te mettre à la plongée pour encore mieux en profiter tellement tu seras émerveillée!!!
      😉

    1. @Xtinette: j’ai de la veine alors, à Komodo, je les avais croisées plusieurs fois et de très près !!! 🙂 Mais à Raja Ampat, c’était encore plus spectaculaire…

  2. trop top les mantas!!!
    j’ai eu l’occasion d’en voir à trois reprises à Bora-Bora il y a une dizaine d’année mais depuis plus aucune 🙁
    je suis en manque 😥 ❗ ❗

    1. En fait je garde un super souvenir de Bora pour :
      – les mantas
      -les requins
      -les paysages magnifiques
      Mais, je reste sur ma fin pour le reste au niveau plongées
      il est vrai qu’à l’époque je commençais tout juste le bio, alors je suis peut-être passée à côté de certaines choses, malgré tout j’ai le sentiment d’avoir vu plus de choses en terme de diversité sur les Philippines…..
      😯 Tu crois pas qu’on devient un peu difficiles…. 😉

    1. @Coralie: j’adore donner des envies aux autres… 😈
      Par contre, faut mettre des sous de côté, pour Raja Ampat. Ça faisait plusieurs années que je rêvais d’y aller et tu n’imagines pas comme je suis heureuse d’avoir enfin réussi à plonger là-bas. Le hic, c’est que je veux recommencer, maintenant…
      🙄

      PS. Vas-tu finalement faire la croisière avec le Forum de la photo-sub ? Ça approche, non ?

    1. @Julien: tss-tss, c’est pas normal, ça… Tu vas être obligé de retourner sous l’eau pour les apprivoiser… 😉

  3. J’ ai admire les mantas au rajah ampat a 3 reprises dans leurs spas comme tu dis, et j’ en ai vu une solitaire, en remontant a la fin d une plongee, il y avait a peine 10 m de fond et je suis reste scotche, au figure comme au propre avec mon crochet. La manta etait enorme et j’ aurais pu la caresser maintes et maintes fois. Le guide m’ a precise que c’ etait une manta oceanique, bien plus grande que les autres. ? ? ? Connais tu ce detail ?
    Je fais tout pour retourner au rajah ampat, a voir le taux de remplissage du shakti, je me demande si tu n’ en parles pas trop d’ ailleurs.

    1. @Gérard: pareil, sur Blue Magic, à chaque fois, une énorme manta en fin de plongée… Sans doute cette « manta océanique » dont tu parles ? Je ne suis pas très calée en biologie marine sur le chapitre des mantas, je vais étudier ça…

      Sinon, je doute de réussir à remplir tous les bateaux de croisière du coin avec mes quelques posts. Mais si vraiment tu n’arrives plus à trouver de place, je vais arrêter de vanter les charmes de Raja Ampat, alors…
      😆

    2. Il y a en effet 2 espèces de raies manta : de récifs (dites Alfredi, taille maximum 4.50 mètres) et océaniques (dites Birostris, taille maximum 6.80 mètres).

      A l’occasion je pourrais vous donner plus d’infos et quelques liens à visiter … là je repars plonger … avec les manta de Nusa Penida

  4. Ah les raies mantas de « Manta Point » (ou Manta Reef » ou  » Arborek Manta ») suivant les guides. Nous aussi, nous avons eu la chance de voir plusieurs fois d’autres mantas, à Blue Magic et sur Sardines, ce ki est particulièrement rare parait-il. Je ne me souviens pas de leur taille, mais nous avons aussi rencontré des « mobulas », petites mantas noires souvent en banc de 6 ou 7. Rigolos (et sublimes évidemment). J’ai l’impression en voyant tes photos et vidéo qu’elles étaient assez nombreuses. Le max pour nous cela avait été 7 (déjà pas mal). Ta video me fait baver tout comme ton post: je m’y croirais! Ce lieu est également particulièrement mythique pour nous, car c’est là, sous l’eau, que nous y avions rencontré notre connaissance commune « Valérie Mantaleau ». Quelle rigolade et quel souvenir! http://www.ontheploufagain.com/?p=1753 😆
    PS – Tes photos sont vraiment superbes, car je connais les conditions du coin. Alors encore bravo (quels réglages?)

    1. @IsaM: oui, je me rappelle pour la rencontre avec Valérie, j’avais lu ce post !!! 😉

      Pour ma part, toutes mes plongées à Blue Magic se sont terminées chaque fois par l’arrivée d’un ou deux grosses mantas!!!

      Enfin, merci pour le compliment sur les photos ! Ce serait fastidieux d’énumérer ici les réglages, puisque j’ajuste tout ça manuellement en fonction des conditions, et puis ça dépend aussi de l’objectif utilisé, d’un appareil à l’autre. Bref, il n’y a pas UN réglage à recommander… Là, c’était particulièrement pas facile, car en plus, je passais du mode photo au mode vidéo en permanence… 😡

  5. Fantastique… Merci pour ces superbes images, la musique est très bien choisie! Ces animaux sont tellement gracieux et une rencontre avec ses géants des mers change tout plongeur à vie. Je me souviens de ma première Manta, c’était à Komodo, elle était sortie du Bleu et se dirigeait vers nous tranquillement tel un vaisseau spatial. Magique.

    1. @Julien: ravie que la vidéo te plaise… Mais c’est vrai qu’avec un sujet pareil, quand on est plongeur, difficile de ne pas apprécier…
      🙄

  6. A propos des raies manta d’Indonésie, un reportage peu réjouissant de 2 spécialistes basés sur Nusa Lembongan pour étudier le comportement des manta de Nusa Penida. Le couple est parti depuis quelques jours sur Lombok, plus précisément sur le port de Tanjung Luar.

    Quelques photos de leur périple en Enfer :

    http://www.facebook.com/media/set/?set=a.327731873965576.74032.244643352274429&type=1

    Vous pourrez en savoir plus sur ce cauchemar et les Manta en général en aimant leur page « Aquatic Alliance » sur Facebook.

    En attendant, n’hésitez pas à faire passer ce lien afin que la pêche soit enfin réglementée dans les eaux autour de Lombok …

  7. Waou, waou, waou !!! La seule fois que j’ai vu des manta, c’était à Sangalaki. C’était magique, époustouflant, fabuleux. Mais il n’y en avait pas autant que dans ta vidéo ! Merci de partager tout ça, et bravo pour la très chouette vidéo.

    1. @Fabrice: Mais si, on trouve quand même quelques mots… 😉
      Maintenant que tu as découvert les joies de la plongée (et que tu as l’intention de continuer), tu verras : les rencontres sous l’eau seront de plus en plus extraordinaires, je te le garantis…

  8. Ça me rappelle de bon souvenirs 😀
    Au fait le site que tu appelles « Manta sandy », ce n’est pas ce banc de sable au nord-ouest de Palua Mansuar ?
    Je pense avoir reconnu les patates de corail et 2 manta vues en 2009 :
    – la noire avec sa tache blanche en dessous de la bouche
    – la blanche avec ses 3 marques noires en forme de W en partie inférieure
    J’avais fait, à l’époque, une vidéo avec une petit APN , qui n’a rien à voir avec ton superbe film 7/9 :
    http://alimata.fr/video/manta-cleaning-mansuar.php
    En tous cas je vois que tu prends goût au « manta hammam », expression à mon avis plus appropriée vu l’humidité ambiante 😈

    1. @Alimata: oui, tout à fait, c’est bien ce site-là… 😀 Et tu sais quoi ? J’y retourne dans quelques jours.

      Je vais peut-être le rebaptiser Manta Jacuzzi. Les mantas adorent se frotter le ventre dans les bulles des plongeurs.

      Je n’en reviens pas que tu sois capable de reconnaître les raies mantas grâce à leurs marques… Impressionnant. Merci pour ta petite vidéo, très sympa !!!! (Je confirme, en la visionnant, que c’est bien le même site.)
      🙄

  9. Bon ben !! je suis à Kri Eco resort du 4 au 11 octobre prochain sur Pulau Mansuar !! une semaine après le earthquake de mag 6.6 on verra bien si les manta seront encore au spa, je suis près à leur faire un double massage californien au besoin !! on verra bien si octobre est la bonne période !!

  10. Magnifique et informatif.
    Une question à propos de RA: on parle de mantas, requins, thons, et dans la même phrase de nudibranches . On y voit surtout du ‘gros’, du micro, ou les deux? 😉
    #komodorangiroafakaravalebonheur

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

127 Partages
Partagez99
Tweetez25
Enregistrer1
Partagez2