Nudibranche. Alor, Indonésie. Juillet 2012.

Bouquet de nudibranches

#ALOR #INDONÉSIE

  Indonésie : Alor + Raja Ampat - juillet 2012

Les limaces de mer, appelées « nudibranches », abondent à en Indonésie, et particulièrement à Alor. Petite galerie-photos.

Sous l’eau, des limaces… photogéniques

Nudibranche. Alor, Indonésie. Juillet 2012.Hé, hé… Ce blog est plein de nudibranches ! Si, comme moi, vous adorez ces bestioles, je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessous…

→ Tous mes posts avec des nudibranches dedans

😉

Quand j’ai commencé à faire de la photo sous l’eau, ces jolies petites limaces de mer (beaucoup plus sexy que nos grises et baveuses limaces terrestres) sont devenues mon sujet de prédilection.

Leur incroyable palette de couleurs et de motifs, leur délicat toupet de branchies dentelées sont un régal pour les amateurs de macro. Mais il faut avoir l’œil, pour les repérer, sur le mur d’un récif ou entre deux touffes de corail…

Certains nudibranches sont minuscules, plus petits que l’ongle du petit doigt. D’autres sont des « géants » pouvant attteindre 10 à 15 centimètres. En moyenne, ils ont à peu près la même taille que les limaces terrestres. Mais ils sont tellement plus photogéniques !!!

😍

Les nudibranches d’Alor

Je m’en suis encore donné à cœur joie lors de mon séjour à Alor, en juillet dernier. L’Indonésie est vraiment un terrain de jeu fabuleux pour les photographes sub !!!

Voici donc un nouveau bouquet de nudibranches, juste pour le plaisir des yeux, rencontrés lors de mes plongées à Alor. Cliquez sur les vignettes pour les découvrir…

  Indonésie : Alor + Raja Ampat - juillet 2012

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Alors là, nous sommes gâtés, moi aussi je suis fana de tout ce qui est nudibranches. Que ce soit chez nous en Méditerranée, ou en Indonésie, et Alor où j’ai eu aussi la chance de les traquer, mais mes photos ne sont pas aussi belles… Merci.

    1. @Marc: je savais bien qu’il y avait d’autres mordus de nudis, parmi les internautes-plongeurs qui naviguent sur mes Petites Bulles d’Ailleurs… 😉

  2. Youpi!!!! Plein de belles photos de nudibranches!!:-)
    Il y en a 3 que je n’ai pas encore croisés en plongée, il faut que je parte en chasse…
    En attendant le prochain séjour en mer chaude, je vais prospecter la semaine prochaine sur les îles Chausey, peut-être de nouvelles rencontres de nudibranches de mer… fraîche en perspective….. 😉

    1. @Laurence: j’avoue, j’ai un peu fait ce post pour toi… Moi, j’avais déjà croisé tous ces nudis, rien d’inédit pour moi, mais je ne m’en lasse pas. Bonne chance pour la traque aux limaces d’eau froide (brrrrrr)…
      🙄

  3. L’Indonésie est un des plus grands « viviers » en nudis.

    Sauf courant, c’est toujours plus facile à prendre que les poissons « qui bougent tout le temps ».
    Utilises-tu une lentille macro?

    Super sympa en tout cas.

    Eric

    1. @Manta: chic, une autre adoratrice du petit monde des nudis !!! Que c’est bon, tous ces commentaires, qui nous unissent dans une même passion…
      Parce que c’est pas toujours facile, au boulot, d’expliquer à des collègues (non-plongeurs), qu’on a passé ses vacances à photographier (entre autres choses) des limaces…
      😆

  4. Dommage que les limaces de mon jardin ne soient pas aussi colorées que leurs cousines subaquatiques d’ Alor ou d’ailleurs! 🙂

  5. J’adore ces bestioles. Ici à Phuket elles sont assez banales, mais j’ai hâte de partir explorer les fonds marins du reste de l’Asie du sud est pour voir toutes ces couleurs.

    1. @Aldona: les limaces de mer sont « banales » partout, au sens où en trouve finalement un peu dans tous les coins. Ce qui est fou, c’est le nombre d’espèces différentes qui existent (il y a même un bouquin intitulé « 1001 nudibranches » qui ne les contient pas tous, mais qui aide à l’identification). Et ce qui devient dingue, c’est quand tu découvres de nouveaux nudibranches, que tu n’avais encore jamais vus, en plongeant dans des régions différentes…
      😉

  6. Je les ai découverts en « vrai » pour la première fois cet été à Bali après avoir fait leur connaissance sur ton site. Quelle beauté ! En voici 2 dans ma galerie de photos de Bali (Tulamben essentiellement), le premier ressemblant fort au premier de ta série :
    https://picasaweb.google.com/109421006716209093141/SnorkelEtPlongeeAKomodoEtBali#5787040546127497794
    Et le second plus original je trouve :
    https://picasaweb.google.com/109421006716209093141/SnorkelEtPlongeeAKomodoEtBali#5787041712311078578
    (photos au Panasonic Lumix en caisson)

    1. @Thomas: très sympa ! Merci pour le partage. Moi aussi, j’aime bien le second, pour le mouvement et la dynamique du sujet.
      🙂

    1. @xtinette: pourquoi « en ce moment » ? Il y a des moments où tu as moins peur des requins ???… 😆 Tu sais, photographier des nudibranches n’a jamais empêché de croiser des requins…

      Ceci dit, certains sont parfois tellement occupés à admirer un nudibranche, le masque collé au récif, qu’ils ratent le requin qui passe derrière, à quelques mètres dans leur dos…

  7. Fana comme toi, j’ai eu le plaisir d’en photographier de nouveaux à Komodo (surtout en plongeant dans les sites du sud de Rinca !…) et d’en voir un gros spécimen jamais vu auparavant en plongeant mes palmes à l’île Maurice. Que de bonheur procuré par ces p’tites limaces !!! J’ai des progrès à faire pour bien maitriser mon G12. Tes photos sont top miss Corinne.

797 Partages
Partagez33
Tweetez24
Enregistrer740
Partagez