Sources volcaniques sous-marines. Pulau Weh, Sumatra, Indonésie, mars 2010.

Bulles volcaniques

  Indonésie : Pulau Weh [Sumatra] - mars 2010

Amis des bulles, voici une petite vidéo rien que pour vous… Je vous emmène sur les « hot springs » sous-marines de Pulau Weh. Des sources d’eau chaude volcaniques, qui dégagent une profusion de bulles, à quelques mètres sous la surface !

Un jacuzzi… sous-marin !

Vous avez peut-être déjà vu ce genre de sources sur terre, à l’odeur de souffre caractéristique (ça sent les œufs pourris). Il y en a beaucoup, dans les régions volcaniques.

L’Indonésie, située sur la fameuse « ceinture de feu » de la croûte terrestre, est en fait un long chapelet d’îles volcaniques. Je me rappelle avoir vu des sources semblables au lac Danau Linow, près de Manado, dans le nord de Sulawesi, ainsi qu’à proximité de Lovina Beach, dans le nord de Bali.

Mais sous l’eau, c’est bien plus rigolo !

Du bateau, on aperçoit juste de gros bouillons en surface, de gros paquets de bulles qui remontent. D’ailleurs, avant même de les voir, on perçoit déjà l’odeur, cette drôle d’odeur qui rappelle les cours de chimie et les boules puantes…

Certains des guides indonésiens préfèrent ne pas mettre leur combi, pour cette courte plongée. Ils disent que les combinaisons en restent imprégnées. Frileuse comme je suis, et peu désireuse de vérifier la concentration de bestioles urticantes dans l’eau à même la peau, j’ai gardé ma 5 mm. Mais je n’ai rien noté de particulier au moment du rinçage, ouf !

Température de l’eau : 33°C

Sous l’eau, c’est un délice de se vautrer dans la chaleur de ces bulles qui n’en finissent pas de jaillir du fond, au milieu de crevasses plus ou moins grandes, frangées d’un dépôt blanchâtre.

Le jeu consiste à faire monter le plus haut possible le thermomètre de l’ordi de plongée qu’on a au poignet, en plaçant ses mains devant un gros dégagement d’eau chaude et de bulles.

Dernier record, lors de notre sortie de mercredi : 33 °C.

:roll :

  Indonésie : Pulau Weh [Sumatra] - mars 2010

  1. Sympa le bain bouillonnant… ça fait envie. 33°? Je suis un peu déçue, en revanche. C’est tiède. 😛 Tu as évité la petite odeur d’oeuf sympathique, tant mieux. En Islande, où les sources sont brûlantes, même l’eau des douches peut avoir cet agréable petit parfum volcanique. 😕
    Au plaisir d’entendre et de voir d’autres bulles d’ailleurs.

  2. Pas mal comme jaccuzi… Comme Marie, je trouve que 33 degrés c’est pas beaucoup… 🙄 En dehors de ces sources, l’eau est à combien?

  3. ben moi je trouve que 33 degrés c’est déjà pas mal….Surtout lorsque je viens de prendre une douche quasi froide dans un IBIS paumé d’alsace…par moins 3 dehors….
    Je te lis toujours avec autant de plaisir!!Merci merci!Ca fait du bien!
    Bonne continuation!Dans l’attente de te lire à nouveau!!

  4. Récit très agréable à lire, comme toujours.
    j’ ai souri à la lecture de l’ expression  » boules puantes » dont l’ emploi s’ est généralisé ces jours-ci dans la presse vu le niveau affligeant et nauséabond des propos de certains hommes politiques lors de la campagne électorale des régionales! 😥
    Je vais aller faire mes petites bulles dans l’ eau de vaisselle, sans odeur de souffre, mais agréablement parfumée au citron!

  5. @Marie: Je pense que la température véritable allait bien au-delà des 33°C. Faut le temps de faire monter les ordis, et puis l’eau chaude se mélange à l’eau ambiante, ça fausse les calculs…
    🙂

    @Malene: L’eau est à 28°C le plus souvent. Parfois 29°C, parfois moins, dans les 24-25°C au gré de quelques thermoclines.
    😀

    @Hélène: Argh ! -3°C… Tant mieux si j’arrive à te transmettre un peu de chaleur !!!
    🙄

    @Marie-Julie: Ben moi non plus. Expérience inédite !
    🙂

    @Lydie: Oh, là là, oui… c’est vrai que nous sommes en pleine période électorale. On devrait envoyer certains d’entre eux renifler ces émanations puantes…
    😆

    @IsaEtMarco: Wouhaaa !!! Merci pour le lien, ça devait être carrément spectaculaire comme plongée. Vous êtes en train de me donner des idées pour de prochains voyages…
    😈

  6. Odeur souffrée en surface… J’ai connu cela en me mettant à l’eau dans l’un des trous bleus « in land » des Bahamas, à Andros, en préambule à une plongée spéléo. Seule différence : même sous l’eau une odeur d’oeuf pourri passe par le détendeur, mais heureusement ça ne dure pas quand tu passes les 2 ou 3 premiers mètres depuis la surface.

    Mais idem en sortant de plongée !

    J’avais raconté cette expérience pour le moins curieuse :
    http://www.unmondeailleurs.net/gouffre-noye-dites-vous/

    Et en ce qui concerne la plongée à bulles (!), j’ai testé en Guadeloupe du côté de Basse-Terre, au-dessus de sources d’eau chaude. Pas vraiment de grosses bulles visibles, mais des courants d’eau chaude que j’appréciais malgré une eau à 26° au naturel.
    🙂

  7. Plonge bien, loin de nos contrées. Remarque, le printemps pointe son nez aujourd’hui et on va finir par remiser nos bonnets et nos gants fourrés. Pour le deuxième tour des régionales, on s’offre une triangulaire. Pas belle la vie? 8)

  8. Pas de nouvelles depuis le 12 mars 😥 … t’es-tu perdue dans ton jaccuzi ?? 😛 Bon, en attendant, je retourne me consoler avec mes poissons virtuels de l’happy aquarium Facebook ❗ 😉

  9. @Un Monde Ailleurs: Oui, moi aussi, j’ai trouvé que même l’air du détendeur finissait par sentir. Merci pour le lien, fascinante et singulière expérience que tu as vécu là…
    🙄

    @Nono: Ce qui serait bien, c’est que le printemps soit bien installé à mon retour, la semaine prochaine… Je suis cette histoire de triangulaire de loin. Je serai en train d’enquiller des avions au moment des résultats et analyses…
    😉

    @Laurence: ça y est, j’ai livré un nouveau billet…
    http://petitesbullesdailleurs.fr/2010/03/17/le-dimanche-a-gapang-beach/
    Mais je suis tellement accaparée par les plongées que j’ai peine à tenir le blog à jour!!!
    😀

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

40 Partages
Partagez37
Tweetez3
Enregistrer
Partagez