En Indonésie, Obama fait la fierté des élèves de l'école de Jakarta où il a été en classe, quand il était petit. [©Bay Ismoyo/AFP]
En Indonésie, Obama fait la fierté des élèves de l'école de Jakarta où il a été en classe, quand il était petit. [Photo : Bay Ismoyo / AFP]

L’enfance indonésienne d’Obama

Édité le

Barack Obama incarne un nouvel espoir pour les Américains et le monde. Le 44e président des États-Unis fait aussi la fierté d’une école indonésienne, dans le quartier de Menteng, à Jakarta, la capitale de l’Indonésie, où il a été en classe, enfant.

Dans une école de Jakarta

J’ai retrouvé sur YouTube ce reportage à Jakarta, dans l’école d’Obama, tourné au début de l’année 2008.

Je ne vous raconte pas la pression pour ces jeunes élèves indonésiens… Rendez-vous compte, un président des États-Unis a usé ses culottes courtes sur les mêmes bancs qu’eux !

Les cours ont été suspendus ce mercredi matin (5 novembre 2008), pour permettre aux 250 écoliers de suivre en direct la soirée électorale. « L’exemple d’Obama nous sert à motiver les élèves à atteindre la réussite », a déclaré le principal adjoint, Akahmad Solikhin.

Mais Barack Obama viendra-t-il un jour, au cours de sa présidence, visiter son ancienne école indonésienne, comme le principal l’a laissé entendre aux enfants ?

En Indonésie, Obama fait la fierté des élèves de l'école de Jakarta où il a été en classe, quand il était petit. [©Bay Ismoyo/AFP]
En Indonésie, Obama fait la fierté des élèves de l’école de Jakarta où il a été en classe, quand il était petit. [Photo : Bay Ismoyo / AFP]

Quatre années en Indonésie

Barack Obama a vécu quatre années en Indonésie, de 1967 à 1971. Il y est arrivé à l’âge de 6 ans, sa mère s’étant remariée avec un Indonésien. Ses copains de l’époque le surnommaient « Barry ».

Pendant la campagne, ces anciens camarades de classe ont fait la photo ci-dessous, pour lui exprimer leur soutien. Ils ont même monté un fan-club Obama.

photo DR

C’est amusant, ce regain d’amour soudain de l’Indonésie pour l’Amérique… Le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono a bien sûr appelé Barack Obama pour le féliciter de sa victoire, et déclaré, en conférence de presse : « J’ai la conviction que nous pouvons améliorer nos relations bilatérales. »

Amusant, aussi, ce témoignage d’un député du parlement indonésien, Dewi Asmara Oetojo, qui était dans la même école primaire qu’Obama quand il était petit : « C’est tout simplement incroyable ! À l’époque, nous étions si jeunes que nous n’avons jamais imaginé qu’il ait les qualités d’un leader. Il disait pourtant : “Je veux être président.” Cela nous faisait bien rire… »

Et Oetojo d’ajouter qu’il espère qu’Obama se rappellera sa jeunesse pour être « un président américain différent » et « permettre aux Occidentaux de mieux comprendre les Asiatiques ».

Ma foi… « Yes, we can ! »

😊

Ajout du 21/12/2008 : C’est à l’Indonésie que Barack Obama réservera vraisemblablement son premier déplacement officiel dans un État musulman. On aura confirmation prochainement.

  Entre deux voyages

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez