Retour à Island Retreat. (Togian Islands, Sulawesi, Indonésie, juillet 2008.)
Retour à Island Retreat. (Togian Islands, Sulawesi, Indonésie, juillet 2008.)

Tremblement de terre sous l’eau

  Indonésie : Sulawesi - juillet 2007

C’est l’une des plongées les plus étranges que j’ai faites. Sentir la terre trembler… sous l’eau, c’est vraiment un drôle de truc. C’était en Indonésie, à Sulawesi, en juillet 2007. Dans les îles Togian, exactement.

Togian, un petit paradis loin de tout

J’ai passé une semaine entière là-bas, sur une plage minuscule de l’île de Batu Daka, près du village de Bomba, loin de tout. À savourer le plaisir de ne rien faire. À contempler la mer, à me promener, à plonger.

Les bungalows du resort Island Retreat, aux îles Togian. (Sulawesi, Indonésie, juillet 2008.)
Les bungalows du resort Island Retreat, aux îles Togian. (Sulawesi, Indonésie, juillet 2008.)

C’est un endroit incroyable, un paradis tropical miniature, superbe. Je loge à Island Retreat, une poignée de bungalows en bois, tout simples, face à l’eau azur.

Ce matin-là, Uwe, l’instructeur allemand qui organise les plongées, nous emmène sur un site pas trop éloigné, Bulu Tuko. Mes amis hollandais Suzanna et Johan plongent avec moi. Leurs enfants nous accompagnent, mais resteront sur le bateau à faire du snorkeling. Fabian et Stefanie, un jeune couple d’Allemands très sympas, qui scotchent sur l’île depuis quinze jours, complètent la palanquée.

Pour la traversée, on entasse le matériel de plongée entre nous, au milieu du bateau... (Sulawesi, Indonésie, juillet 2008.)
Pour la traversée, on entasse le matériel de plongée entre nous, au milieu du bateau… (Sulawesi, Indonésie, juillet 2008.)

On s’entasse gaiement sur le bateau. Pas vraiment conçu pour la plongée, il sert aussi à faire les courses et les longues traversées jusqu’à Ampana, sur Sulawesi. Il fait beau, la mer n’est pas trop agitée, on arrive assez vite au site. Aucun autre bateau à l’horizon.

Sous l’eau

C’est un beau tombant. Le corail a un peu souffert, ça se voit (le réchauffement de l’eau, la dynamite), mais il est en cours de reformation. De belles éponges tubulaires se dressent çà et là. Il y a de nombreuses grottes et niches pas trop profondes, dans les 12-14 mètres, à explorer.

Nous évoluons tranquillement. Uwe est devant avec Suzanna et Johan, Fabian et Stefanie sont derrière moi. La faune tropicale habituelle est là. Jolis cortèges de poissons-anges et papillons, beaucoup de petits poissons bicolores jaune et mauve, royal dottybacks en anglais, des nudibranches, des crevettes d’anémone, des bénitiers… Je fais quelques images.

Nudibranche

Et puis, à mi-plongée (cela fait près de 30 minutes que nous sommes dans l’eau), un grondement sourd envahit tout. Le son est impressionnant, un peu effrayant. Ça dure quelques secondes.

Sous l’eau, on ne peut jamais savoir de quelle direction vient un son. Les ondes ne se diffusent pas comme dans l’air. Ce grondement semble venu de nulle part. On lève la tête vers la surface, on se retourne, on se regarde les uns les autres, en écarquillant des yeux étonnés derrière nos masques. Ça ressemble au moteur d’un bateau qui viendrait de se mettre en route au-dessus de nos têtes.

Mais il n’y a rien. Notre bateau est resté à l’amarre. Il n’y en a pas d’autre dans le coin. Tout semble normal. Uwe hausse les épaules, vérifie notre conso d’air, et on termine la plongée tranquillement.

Retour à Island Retreat

Au retour à la surface, on reste perplexes. Les gars du bateau et les enfants n’ont rien remarqué de particulier.

Retour à Island Retreat. (Togian Islands, Sulawesi, Indonésie, juillet 2008.)
Retour à Island Retreat. (Togian Islands, Sulawesi, Indonésie, juillet 2008.)

Ce n’est qu’une fois rentrés sur l’île que nous aurons l’explication. La terre a tremblé. Une petite secousse, comme il s’en produit régulièrement, ici.

Quelques jours plus tôt, déjà, sur la plage du lac Poso, je m’étais réveillée au milieu de la nuit, avec la sensation étrange que mon bungalow, en dur, pourtant, avait vibré. Le lendemain, notre guide Ynus m’a confirmé que je n’avais pas rêvé. Lui aussi a perçu ce léger tremblement de terre nocturne.

À Island Retreat, d’autres clients nous confirment l’heure. Ça correspond au moment où on était sous l’eau. Tous ont bien senti le sol frémir, certains disent que même les piliers et toitures des bungalows ont un peu bougé.

L’archipel indonésien est sur la “ceinture de feu” du Pacifique. L’île de Batu Daka n’est qu’à une trentaine de kilomètres de celle d’Una-Una et de son volcan, toujours actif, le Gunung Colo. La terre est vivante aux Togian.

Ce jour-là, il ne s’agissait que d’une légère secousse, sans conséquence. Mais jamais je n’aurais imaginé sentir le souffle de la terre sous l’eau !

 :-o

  Indonésie : Sulawesi - juillet 2007

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez