Poissons fantômes ornés. (Sulawesi, Indonésie, juillet 2010)
Poissons fantômes ornés. (Sulawesi, Indonésie, juillet 2010)

Édité le

En Indonésie, le mot « biodiversité » prend tout son sens. Ici, dans la mer de Célèbes, les fonds sous-marins grouillent de créatures bizarres et fascinantes, souvent minuscules.

Les magnifiques récifs de l’île de Bangka

Depuis que je fais de la photo sous l’eau, je raffole de ces petites bêtes qui peuplent les récifs tropicaux. À chaque plongée, je m’émerveille. Comme une gosse, sans jamais me lasser.

Les récifs du nord-Sulawesi valent carrément le détour. Par rapport à l’île de Bunaken, où j’étais il y a trois ans, les sites de Bangka, un peu plus au nord, ont ceci d’intéressants qu’ils permettent de mêler différent types de plongée :
→ la « muck-dive » sur fond sablonneux, où l’on scrute attentivement les débris de corail et d’algues, les trous et les bosses, pour dénicher les bestioles qui s’y planquent ;
→ la classique balade le long de tombants, riches en bosquets de coraux moux colorés et bancs de poissons virevoltants.

Une rascasse volante (lion-fish) me surveille du coin de l'œil... (Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Coraux mous. (Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

J’ai décidé de ne pas retourner à Bunaken cette année. L’endroit commence à devenir un peu trop connu et fréquenté. Les resorts se sont développés sur l’île et il semblerait qu’on croise plus de plongeurs et d’apprentis plongeurs que de poissons sous l’eau…

Bangka est nettement plus paisible, et surtout ses fonds sont mieux préservés. Et chez Murex, il y a de super guides, aux yeux de lynx sous l’eau…

Balade le long du récif. (Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Voici donc le petit peuple du récif, croisé autour du Bangka. Il suffit de cliquer une fois sur une image : elle s’ouvrira en grand, avec sa légende, et vous pourrez ensuite naviguer d’une photo à l’autre, avec les flèches du clavier… Bonne balade !

Poissons-crapauds

On les apppelle familièrement poissons-grenouilles ou crapauds, à cause de l’appellation anglaise « frog-fish ». Ça leur va bien. La famille à laquelle ils appartiennent est celle des antennaires. Je les aime beaucoup, ces poissons informes qui savent à peine nager et qui ne ressemblent à rien, sinon aux éponges sur lesquelles ils aiment se planquer.

Je n’ai pas pris le temps de compulser les bouquins d’identification pour retrouver le petit nom de chacun, mais mon préféré reste le petit poisson-crapaud dit « clown » (3e photo ci-dessous). Pas très coopératif, il est resté agrippé à son bout de corail sans daigner me présenter son meilleur profil. Inédit, pour moi, celui du bas, avec ses petites taches oranges : un poisson minuscule, que je n’avais encore jamais rencontré.

Poisson-crapaud ou antennaire. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.

Poisson-crapaud. (Bangka, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Poisson-crapaud ou antennaire. (Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Poisson-crapaud ou antennaire. (Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Petites seiches et mini-poulpe

Toutes ces bestioles changent en instant d’aspect et de couleur, quand elles se sentent menacées ou cherchent à se confondre avec l’environnement. L’effet est toujours saisissant.

L’étonnante petite seiche flamboyante (2e photo) se hérisse de pustules et semble parcourue d’ondes de feu. On resterait des heures à admirer les infinies variations de sa robe, qui donne l’impression d’ondoyer en permanence.

Seiche. (Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Seiche flamboyante. (Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Petit poulpe « chevelu » (hairy octopus)... Surnommé Harry Potter par mon guide indonésien ! (Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Petite seiche. (Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Hippocampes et cousins

Ah ! Qu’elle me semble loin, ma toute première rencontre avec le minuscule hippocampe pygmée, plus petit que l’ongle de mon petit doigt. Et que de progrès, depuis cette première photo de 2008 pas bien nette, et les suivantes

Les petits chevaux de mer, et leurs cousins les « ghost-pipe fishes », en particulier les « ornated ghost-pipe fishes » (poissons-fantômes ornés) sont un plaisir de photo macro.

Un hippocampe-pygmée accroché à sa branche de gorgone. (Bangka, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Une autre espèce d'hippocampe pygmée. (Bangka, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

Poissons fantômes ornés. (Sulawesi, Indonésie, juillet 2010)
Poissons fantômes ornés. (Sulawesi, Indonésie, juillet 2010)

Bouquet de nudibranches

Les nudibranches ? Un truc de fille, paraît-il. Hélène, Valérie, Malène sont comme moi. Elles adorent ces petites limaces de mer, qui peuvent prendre des formes et couleurs infinies.

Voici un petit bouquet récolté dans les eaux de Bangka. Et je compte sur Anthony, qui n’est pas une fille mais qui aime beaucoup les nudis aussi, pour nous donner leur petit nom scientifique…   ;-)

Nudibranche. (Bangka, Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.)

😉

  Indonésie : Sulawesi - juillet 2010

  1. Selamat pagi Corinne, -ou siang, ou sore, ou malam- tout dépendra quand tu me lis. 😉

    C’est la fête aux pygmées et aux crapauds.. et même aux crapauds pygmées dirait-on 😆 – Je bave devant ton hippocampe « pontohi » et ton nano-frogfish à pois. 😯

    C’est vrai que Murex a toujours eu la réputation d’avoir parmi les meilleurs guides de la région… 🙂 ça ne se dément pas manifestement.

    Bonne chasse photo pour le reste. 8)

  2. Des créatures ! Des créatures ! Des créatures ! 😀
    Belles photos en tout cas. Dans le quartier, on imagine bien combien tu dois prendre du plaisir à jouer avec ton appareil et les bêtes.

  3. Pour les nudibranches, de haut en bas et de gauche à droite, je crois que c’est:
    1/ nembrotha kubaryana
    2/ chromodoris fidelis
    3/ une variation géographique du mexichromis mariei
    4/ jorunna funebris
    5/ glossodoris rufomarginata
    6/ halgerda batangas

    et j’adore toutes les autres espèces que tu décris aussi! Tout ce qui est petit est mignon!

  4. @Wet&Sea-Ludovic: Selamat malam !!! Suis bien contente que mon nano-frogfish et le petit pontohi te plaisent… Oui, Aswar, mon guide chez Murex, est vraiment excellent. Et dire qu’il n’aimait pas du tout la plongée, au début… Et puis, il a découvert les petites bébêtes. Maintenant, c’est un mordu. Et un fin connaisseur des fonds du coin.
    🙄

    @Mirta: Je savais que tu serais heureuse de découvrir par mes yeux ces petites créatures subaquatique dont je t’ai tant parlé… Bises au quartier.
    😆

    @Manta: T’es trop forte… La prochaine fois que je voudrai faire de l’identification de bestioles bizarres, je t’enverrai direct un mail, ça ira plus vite!!! Merciiiii !!!
    😀

  5. Youpi, des nudibranches! Le Halgerda est un de mes préférés, mais je dois avouer que ta photo de Jorunna funebris (merci Manta) me plait beaucoup aussi: on dirait un mini lapin embusqué dans les herbes 😉

    Sinon, depuis Mai et mon voyage à Lembeh, je suis devenue aussi accro aux frogfish. Et là, ton petit à pois est très séduisant. Je vais le mettre sur ma liste de « A voir en vrai » pour mes prochaines vacances lembethiennes!

    En tout cas merci merci merci des photos et du récit.

  6. 😮 Horreur!!!! voilà un moment que je n’avais pas pris le temps de venir sur ton site et j’ai failli louper ton récit de voyage!!!!
    Ouf je ratrappe le temps perdu en savourant tes photos, je me régale avec les nudibranches!
    Voilà qui conforte mon idée de retourner en asie l’an prochain:D
    En attendant je vais me plonger dans la Manche (eau à 16°C ça commence à chauffer enfin…)

  7. @Malene: Oui, tu n’es pas la première à me dire qu’il ressemble à un petit lapin !!! 😆
    À l’heure où j’écris cette réponse, je suis de retour à Lembeh !!! J’ai retrouvé le fameux bungalow que tu connais. De nouvelles photos sont à venir, pour très bientôt… 😉
    @Hélène: 🙂

    @Laurence: Oui, oui, oui… l’Asie, ça vaut vraiment le coup. Et puis l’eau est plus proche de 29°C que de 16°C… 😀

  8. Les fonds sous marins recèlent une riche et abondante variété d’espèces animales à qui veut bien prendre le temps de les observer… reste qu’il est souvent difficile de les dénicher tellement ils se fondent dans leur environnement, restent immobiles et sont de petite taille ! 8) De superbes photos immortalisant cette rencontre magique ! 8)

  9. Bonjour!
    J’ai eu ce lien par Cathy Haget.
    Je fais moi aussi de la plongée N2 & je vais en Sulawesi fin juillet pdt 4 semaines.
    En parcourant différents blogs, j’ai pu voir que le sîles Togian avait bonne ‘presse’ versus Bunaken (trop prisée) – Apparement tu as pris le parti d’aller plus au nord encore… Je n’ai encore rien reservée, tu pense que ce sera faisable sur place? Je débute à Makasar le 30 juillet, traversée de la Sulawesi pour finir à Manado & consacrer 3-4 jours dans les îles…
    Terima kasih de ton retour

    Agnès

  10. Salut, commentaire bête, mais le nudibranche No. 4, de haut en bas et de gauche à droite, ressemble beaucoup à un tout petit lapin blanc avec des oreilles à pointes noires. Peut-être j’ai besoin de passer en analyse… 🙂

    PS. Merci pour les belles photos…

  11. @Agnès: Désolée, je te réponds bien tardivement… Tu dois déjà être là-bas depuis quelques jours !!! Je pense que tu trouveras sans trop de souci à te loger et à plonger, même sans avoir réservé (on finit toujours pas trouver de la place quelque part), ne t’inquiète pas. Les îles Togian sont sympas, mais c’est tout un périple pour s’y rendre. Je te souhaite un très beau voyage !
    8)

    @Max: Non, pas « bête » du tout le commentaire, car tu n’es pas le premier à me dire que ce nudi ressemble à un lapin !!!
    😆

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

17 Partages
Partagez15
Tweetez2
Enregistrer
Partagez