Plage de sable noir, dans la région d'Amed. (Bali, Indonésie, juillet 2011)
Plage de sable noir, dans la région d'Amed. (Bali, Indonésie, juillet 2011)

Revenir à Bali

  Indonésie : Flores + Komodo + Bali - juillet 2011

Souvent je repasse par Bali, lors de mes voyages en Indonésie. L’île est une magicienne, qui me ramène toujours à elle. Plus j’y retourne, plus je l’aime.

Bali, mon « hub » aérien favori

Bon, il y a des raisons pratiques, bien sûr : l’aéroport de Bali est un gros « hub » à la fois international et domestique. Bien commode pour arriver en Indonésie et en repartir, et surtout pour les correspondances, quand on doit prendre ensuite un vol vers une autre destination en Indonésie ou un pays voisin.

Et puis, on n’atterrit pas à Denpasar (nom de la capitale de l’île, donné, par extension, à l’aéroport), mais juste à côté de Kuta, la grosse station balnéaire du sud-ouest. La piste d’atterrissage est tout au bout de la plage, vers le sud.

À Bali, la piste d'atterrissage est au bout de la plage. (Indonésie, juillet 2011)
À Bali, la piste d’atterrissage est au bout de la plage. (Indonésie, juillet 2011)

Je ne raffole pas de Kuta, terriblement touristique. Mais c’est une halte bien plaisante tout de même, entre deux vols, deux bouts de voyage, quand on débarque épuisé d’un vol long-courrier depuis l’Europe, ou bien juste avant de prendre le vol retour.

J’aime chaque fois marcher de longues heures sur Kuta Beach, magnifique plage de sable noir, qui s’étire à n’en plus finir vers le nord, le long de Legian, Seminyak, Kerobokan. D’une année sur l’autre, je retourne y admirer le coucher du soleil.

Magnifique coucher de soleil sur Kuta Beach, à Bali. (Indonésie, juillet 2011)
Magnifique coucher de soleil sur Kuta Beach, à Bali. (Indonésie, juillet 2011)

Là, face aux vagues, c’est une euphorie immense qui m’envahit en début de voyage ; ou bien, au contraire, une douce et tenace mélancolie, quand je m’apprête à prendre l’avion pour rentrer…

Juillet 2011

En juillet 2011, l’essentiel de mon périple indonésien s’est fait à Flores et Komodo, dans les Petites Îles de la Sonde. Un voyage extraordinaire ! Là encore, je suis arrivée par Bali. J’en ai déjà parlé, rapidement, à la fin de cet article consacré au vol long-courrier d’Air Asia X depuis Paris.

Mais je n’ai toujours pas raconté la suite : après Flores et ma croisière-plongée dans l’archipel de Komodo, je suis retournée passer quelques jours à Bali !

J’ai choisi de me poser dans le nord-est de l’île. J’étais à Tulamben, tout près d’Amed, où j’avais déjà séjourné en 2008.

J’adore la région et je ne saurais trop recommander une halte de quelques jours dans le coin à ceux qui visitent Bali pour la première fois. Il y a les mignonnes criques de sable noir et les villages de pêcheurs le long de la côte, de superbes rizières en terrasses à l’intérieur du pays, des temples et des palais pleins de spiritualité, et surtout le volcan qui domine tout, le magnifique et imposant Gunung Agung.

La baie de Jemeluk-Bunutan, près d'Amed. (Bali, Indonésie, juillet 2011)
La baie de Jemeluk-Bunutan, près d’Amed. (Bali, Indonésie, juillet 2011)
Vue sur le Gunung Agung, depuis Tulamben. (Bali, Indonésie, juillet 2011)
Vue sur le Gunung Agung, depuis Tulamben. (Bali, Indonésie, juillet 2011)
Plage de sable noir, dans la région d'Amed. (Bali, Indonésie, juillet 2011)
Plage de sable noir, dans la région d’Amed. (Bali, Indonésie, juillet 2011)

En plus, c’est un spot de plongée renommé. C’est à Tulamben que se trouve la fabuleuse épave du Liberty, devant une plage de galets noirs.

Depuis plusieurs années, je retourne y plonger, sans me lasser… Et pour ceux qui ne plongent pas, il y a de quoi s’émerveiller aussi, simplement en snorkeling (palmes-masque-tuba), sur les plateaux de corail et le sommet de l’épave.

Un poisson-perroquet glisse au-dessus d'une gorgone, sur l'épave du Liberty. (Tulamben, Bali, Indonésie, juillet 2011)
Un poisson-perroquet glisse au-dessus d’une gorgone, sur l’épave du Liberty. (Tulamben, Bali, Indonésie, juillet 2011)
Une tortue s'éloigne, indifférente à notre présence. (Liberty wreck, Tulamben, Bali, Indonésie, juillet 2011)
Une tortue s’éloigne, indifférente à notre présence. (Liberty wreck, Tulamben, Bali, Indonésie, juillet 2011)
L'épave du Liberty est gigantesque, il faut plusieurs plongées pour l'explorer. (Tulamben, Bali, Indonésie, juillet 2011)
L’épave du Liberty est gigantesque, il faut plusieurs plongées pour l’explorer. (Tulamben, Bali, Indonésie, juillet 2011)

Bon plan pour se loger et plonger à Tulamben

Juillet 2012. Petit ajout : je vous signale ce vrai bon plan de resort à plongeurs (on a un guide pour soi tout seul et on plonge aux heures qu’on veut, de préférence hors des plages horaires d’affluence), qui est aussi une excellente adresse, en particulier si vous êtes photographe sub, et que vous avez envie de découvrir l’épave dans les meilleures conditions possibles →  Liberty Dive Resort

→ Voir tous mes articles sur l’épave du Liberty

L’île envoûtante

Bali est souvent décriée par les voyageurs qui ne jurent que par « l’authentique ». C’est vrai, Bali a changé. Elle s’est modernisée, développée. Et il n’est pas besoin d’être un spécialiste pour voir et comprendre les dégâts que peut causer le tourisme de masse.

Bali a malgré tout su rester envoûtante. Pour qui veut s’en donner la peine, il est facile de ne pas y rencontrer que des surfeurs australiens. De faire un pas de côté pour échapper à la foule, y compris dans les lieux réputés touristiques. De s’imprégner de la beauté de l’île, de son atmosphère si particulière, liée aux traditions et croyances hindoues de la population, pour qui les esprits et les dieux sont partout.

Balinaise en costume traditionnel. (Bali, Indonésie, juillet 2011)
Balinaise en costume traditionnel. (Bali, Indonésie, juillet 2011)
Rizières près entre Amed et Tulamben. (Bali, Indonésie, juillet 2011)
Rizières près entre Amed et Tulamben. (Bali, Indonésie, juillet 2011)

L’île n’est ni trop grande ni trop petite. On peut facilement la traverser dans la journée, pour changer de région, d’ambiance. Et je suis toujours touchée par l’incroyable accueil des Balinais. Par leur tolérance, leur disponibilité, leur ouverture d’esprit, leur bonne humeur contagieuse.

À Bali, il est facile de se laisser envahir par une incroyable sénérité, dont on ne se croyait plus capable. De se redécouvrir un peu soi-même. De savourer le temps qui passe, le plaisir de vivre.

Comme j’ai de la chance. J’y retourne bientôt !

Bali sera une escale, encore, au sein d’un périple indonésien plus vaste… Mais je vous en dirai plus dans quelques jours.

😎

  Indonésie : Flores + Komodo + Bali - juillet 2011

  1. ahhh moi aussi j’aime beaucoup Bali. J’ai fait sa connaissance en 2006 peu de temps après un attentat et donc découvert cette île alors que les touristes l’avaient désertée. J’y suis retournée quelques années après pour faire une halte de quelques jours à Ubud avant d’aller vers Flores. C’était en août… Un enfer avec un nombre de touriste au km2 incalculable !
    Je rêve d’y retourner comme toi hors saison et retrouver la quiétude, les traditions et les sourires de cette île qui reste malgré le tourisme de masse, un îlot de zenitude.
    Bon voyage en Indonésie Corinne. J’ai hâte de lire tes prochaines aventures !

    1. J’ai voyagé à Bali en pleine saison comme en haute saison, juste avant et aussi après les attentats d’octobre 2002. Mais ça fait un bail que je n’ai pas remis les pieds à Ubud. Je pense que je ne reconnaîtrai pas l’endroit !!! Je garde le souvenir d’une bourgade paisible (pourtant on était en juillet)…
      😀

  2. J’avais planifié rester que 5 semaines sur Bali et j’ai finalement jamais pris mon vol de retour , j’y ai passé plus de 7 mois à plonger a tous les jours ! Magnifique! Menjangan au Nord avec ces magnifiques tombants, ces gorgognes géantes ! Tulamben bien sur et le liberty ! Plus de 50 plongées sur l’épaves et toujours des surprises à chaque plongée . Plongée de nuit incroyable et le top, morning dive à 6h00 du matin ! Les perroquets à bosse qui quittent l’épave en groupe ! Amed a ne pas négliger. Les gillis près de padang bai et Nusa penida pour le gros mola mola ! J’ai quitté il y a près de 3 mois et l’île me manque déjà beaucoup ! J’y retournerai moi aussi il n’y a aucun doute ! Bien hâte de lire tes articles !

    1. J’aimerais séjourner pour l’hiver 2012-2013 à Bali, Flores Komodo. Nous partons en couple avec un bébé de huit mois, je cherche plein de conseils et savoir s’il est possible de rester 2 à 3 mois pour pas trop cher, genre louer un bungalow les pieds dans l’eau et manger des fruits et du poisson, profiter de la douceur de la vie loin de notre quotidien parfois stressant de la ville. 🙂 Je suis apnéiste et j aimerai savoir s’il y a des sites où pratiquer, sans forcément prendre un bateau rempli de plongeurs. Merci à tous.

    1. Je n’ai rien deviné du tout, je n’entends pas de voix et je n’ai pas de boule de cristal. Ce sont des infos de « source sûre » obtenues grâce à mon réseau d’informateurs qui couvre toute l’Asie du sud-est et que la CIA, le MOSSAD et KGB veulent me racheter à prix d’or 🙄
      Pour le teasing, je sais que tu vas rebondir et tu remarqueras que je n’ai pas cité la structure d’accueil 😀
      Au fait, tu pars bien la semaine prochaine ❓ 😆 😆

    2. Ta fortune est faite, alors !!! Tu peux vendre tes informateurs aux autres… 😛 Ils ne sont pas si fiables que ça. Bien inspirés, mais, comment dire, un peu imprécis…
      La date du départ est un poil plus proche que ça. Quant à la structure, ma foi… Il serait plus juste de parler plutôt de structures.
      😀 8) 😈

  3. youpi! Bali c’est là que je voulais aller cette année!
    Mais à cause des finances je vais à Koh Lanta ❗
    Je vais donc faire 2 voyages , le mien et un autre virtuel avec toi! Un avant goût pour un voyage à Bali l’an prochain? 😉

    1. Oh, j’espère bien que ce projet de voyage balinais se concrétisera pour toi l’an prochain !!! Déjà, tu devrais bien t’amuser en Thaïlande. Mais Bali, c’est une tout autre atmosphère et des plongées très différentes. Ravie de te transporter par avance là-bas virtuellement !!!
      8)

  4. Bonjour et merci pour cet article et ces belles photos. Je suis tombé amoureux de l’île aussi. Je m’y suis rendu pendant 7 semaines l’été dernier et j’ai hâte d’y retourner. Il faut cependant vite quitter Kuta et visiter l’interieur des terres pour trouver l’âme balinaise.
    Voici ma selection de photos : http://www.onedayonetravel.com/20-photos-de-bali-lile-des-dieux/
    Je prépare actuellement une série d’articles concernant Bali sur mon blog : Un itinéraire en 8 étapes pour découvrir Bali, Lombok et les Gilis sur http://www.onedayonetravel.com
    Bon voyage à tous !
    Richard

  5. Quel coïncidence, tu publies ce message le jour où je réserve des billets d’avion…. pour Bali! Cela fait 2 ans que je n’y suis pas retournée, ça manque vite!
    Alors, tu as trouvé un bon plan pour Raja Ampat??? 😉

    1. Dingue !!!!! 😀 Madame aussi est une connaisseuse, je vois…

      Pour R4, en fait, les « bons plans » que j’ai pu repérer sont vraiment roots de chez roots, pour autant que j’aie pu en juger… Et comme je m’embourgeoise, que je dispose d’un temps limité et que je trimballe un peu trop de matos électronique fragile, j’ai préféré me la jouer « confort ». Et j’ai découvert que le confort a un sacré prix, dans ces contrées encore pas gagnées par le tourisme de masse… Donc : gros gros cassage de tirelire (et encore, je suis bien en-deçà de la catégorie « luxe »… j’ai halluciné en découvrant les tarifs de certains resorts et croisières).

      Bref, je m’offre un rêve, que je traîne depuis tellement longtemps!!! Ça va être fantastique!!!
      8)

  6. J’aime beaucoup ton « titre »:Revenir à Bali et non pas Retourner à Bali….
    En ce qui me concerne, je rêve d’y retourner…. ❓

    1. La nuance est subtile. On utilise plutôt « revenir » quand il s’agit du lieu où l’on se trouve. Et « retourner » quand il s’agit d’un endroit autre que celui où l’on est. L’un renvoie au contexte dans lequel on est, l’autre au contexte dans lequel on se projette. C’est donc une question de situation, de point de vue : lequel peut-être concret, géographique ; ou bien imaginaire, rêvé…

      Bref, en titrant ainsi, finalement, je me replace à Bali, un peu comme si j’y étais encore, comme si je n’avais pas quitté l’île. Je suggère aussi une notion de va et vient, vers ce point de repère qu’est Bali. Intéressant…
      🙄

  7. Merci Corinne pour confirmer que Bali a encore quelques coins préservés!
    J’ai loupé un rendez-vous avec l’île des Dieux il y a deux ans, le prochain, je ne lâcherai pas!

  8. C’est vrai que Bali est une super île. Je n’avais pas trop aimé Kuta même si j’avoue que la plage est très belle et idéale pour surfer. Par contre, Amed est splendide est très calme. Les petits villages de pêcheurs sont très agréables et on n’y voit pas tant de touristes que ça.
    La région d’Ubud est également super appréciable.
    Je n’y suis allé qu’une fois mais j’aimerais y retourner…

    1. Il faudra que je retourne à Ubud, un jour… Je serai surprise du changement, je pense.

      J’adore moi aussi la région d’Amed-Tulamben. La côte est magnifique, et question ambiance, ça reste plutôt tranquille, en effet…
      8)

  9. Bali, cette île hors du temps ! Enfin, j’y suis allée il y a plus de 10 ans déjà… J’aimerais y retourner mais j’ai si peur d’être déçue par rapport à ce que je garde en mémoire: Kuta, le spot de surf des Australiens, les belles rizières en escalier, le nord et son volcan, et puis Ubud, la ville des artistes. Je me souviens aussi de la gentillesse des balinais et leur grande sérénité, leur sourire doux, les fleurs qu’ils savent si bien arranger en jolis petits bouquets qu’ils déposent devant les autels au pied de leur maison, l’odeur d’encens omni-présente dans les rues…
    J’ai hâte de lire tes récits pour ton retour à Bali et découvrir quel visage Bali offre désormais ! 🙄

    1. Ce visage de Bali existe toujours. Mais évidemment, les endroits qui étaient déjà touristiques le sont encore plus.

  10. Bonjour Corinne,

    C’est decidé, je pars à Bali cette année !
    J’ai 2 questions d’ordre pratique :

    1. Quelle période conseilles-tu ? quandpartir.com recommande de Juin à Septembre.

    2. As-tu une compagnie aérienne ou un vol à conseiller ?

    Merci 😉

    1. Bali peut se visiter toute l’année, les saisons ne pas très marquées. Juin à septembre est effectivement la période la plus agréable, c’est là qu’il pleut le moins.

      Pour les compagnies aériennes, non, je n’en ai pas une à conseiller. Pour ma part, je surveille les tarifs régulièrement, les promos, etc.

  11. Bonjour, je voudrais partir à Bali, dans un club en petit-déjeuner. On m’a dit que manger à l’extérieur ne coûtait pas cher. Vous pouvez me donner plus de renseignements ? Merci d’avance.

    1. Oui, manger à l’extérieur n’est pas cher du tout, de quelques centimes d’euros à quelques euros, selon que vous mangiez dans la rue, dans un warung (resto local) ou un resto à touristes. Prenez le temps de feuilleter un guide de voyage (Lonely Planet ou Routard) sur l’Indonésie et Bali, vous y trouverez facilement ce genre d’infos…
      😉

  12. Bonjour,

    Tout d’abord, c’est simple, j’adore parcourir votre site, on y rêve doucement et on y trouve tellement d’informations utiles. Le problème c’est que du coup j’ai un profond dilemme que je dois résoudre et je n’arrive pas à trancher.

    Je pars cet été 20 jours entre juillet et août avec ma fille de 13 ans et j’ai préparé 2 parcours, un sur Bali et un sur Sulawesi, et là je ne sais plus lequel choisir: un traditionnel sur Bali/Flores mais le nombre de touristes me fait un peu peur, et un autre authentique et profond de Makassar à Manado via Bira, Toraja et les îles Togians, là ce sont les distances qui m’inquiètent un peu.
    Auriez-vous un mot qui me peremettrait de trancher…. 💡
    Merci d’avance.
    Et continuez de nous faire rêver 🙄

    1. @Stéphane: merci de ce petit mot ! Je peux difficilement trancher le dilemme à votre place…

      Cependant Bali + Flores me semble réalisable en 20 jours. Consacrez du temps à Flores, beaucoup moins touristique que Bali, d’autant que les transports, par l’unique route qui traverse l’île, sont particulièrement lents.

      Quant à Sulawesi, vouloir enquiller Makassar + Bira + Toraja + Togian + Manado en 20 jours, cela me semble un peu présomptueux. Ce n’est pas seulement une question de distances, mais d’infrastructures routières en mauvais état (on avance très lentement), d’horaires aléatoires avec les bateaux, d’éventuelles liaisons d’avion à combiner… Les îles Togian ne sont pas faciles à rallier. Si vous voulez profiter de Sulawesi en 20 jours, je vous suggérerais plutôt d’en faire moins.

      Bons préparatifs !
      8)

  13. Merci pour ses belles photos et ces récits de cette ile magique. Nous y sommes allés un peu plu sde 3 semaines en octobre 2011. Motié Bali à Padangbay et moitié Flores,la petite Képa chez Cédric. Il me tarde d’y revenir, d’y rester un peu plus longtemps, d’y plonger de nouveau, d’y découvrir encore ses richesses et ces gens. Mais je voudrai bien essayer la Papouasie aussi..

  14. Bonjour Corinne,

    Je reviens vers toi quelques années plus tard !
    Suite à notre voyage de noces fabuleux en Polynésie en 2009, tu nous avais grandement aidé pour notre périple à Derawan-Sipadan en 2010 !!! En pleine préparation pour un séjour Bali-Komodo-Flores, notre premier bout de chou est arrivé suivi du 2ème 18 mois plus tard !!!
    Nos immersions sont restées méditerranéennes depuis… Et l’appel des tropiques se fait pressant !
    On voudrait donc partir 4/5 semaines à Bali-Komodo-Flores en juillet 2019 pour nos 10 ans de mariage. On s’y prend tôt mais on y pense déjà très fort, d’autant plus qu’on prendra nos bouchons qui auront 7-1/2 et 6 ans.
    Pourrais tu nous aiguiller un peu ? Sachant que nous voudrions plonger quand même (donc faire garder les petits) et pmt avec eux car ils sont déjà bien mordus du monde sous marin !!!
    Je te remercie par avance pour ton aide et aussi pour ton blog qui est toujours une mine d’informations et un voyage perpétuel…
    Eric

    1. @COSTANZO Eric : J’ai essayé de te répondre en privé par e-mail, mais il doit y avoir une erreur de saisie dans l’adresse que tu as saisie… Alors je le fais en bref ici :

      – Bali : pour plonger, visez Tulamben/Amed (épave du Liberty), Pemuteran, Nusa Lembongan

      – Komodo : comme vous êtes en famille, je vous recommande de réserver un petit bateau rien que pour vous pour 5-6 jours de croisière à la carte dans l’archipel, par exemple le génial Duyung Baru sur lequel j’étais cet été 2016 (je suis à la bourre dans mes posts, je n’en ai pas encore beaucoup parlé), mais il y a d’autres possibilités et d’autres bateaux…

      – Flores : louez une voiture avec chauffeur pour traverser l’île et l’explorer à votre rythme comme j’avais fait en 2011 .

      Bons préparatifs !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

22 Partages
Partagez8
Tweetez13
Enregistrer
Partagez1