Paris - Kuala Lumpur sur Air Asia X.

Paris – Kuala Lumpur sur Air Asia X

  Indonésie : Flores + Komodo + Bali - juillet 2011

Depuis le temps que j’en parle (Air Asia par-ci, Air Asia par-là), cette fois, ça y est ! J’ai enfin testé la toute nouvelle ligne Air Asia X, de Paris à Kuala Lumpur. La liaison a été lancée par la compagnie lowcost malaisienne en février 2011.

13 janvier 2012. Petite mise à jour : dommage, les vols Air Asia depuis et vers l’Europe vont s’arrêter à partir de la fin mars 2012…
Lire : Air Asia X abandonne ses vols depuis Paris et Londres

Airbus rouge et blanc

Comme je l’ai déjà écrit dans d’autres posts, Air Asia est probablement la compagnie sur laquelle j’ai le plus souvent volé, car elle permet de circuler un peu partout en Asie du Sud-Est, pour pas cher. Le lowcost a du bon…

Mais se taper 12 heures de vol,  sur cette toute nouvelle ligne long-courrier depuis Paris, estampillée « X », c’est une autre affaire. J’ai donc embarqué ce dimanche 3 juillet, en me posant quelques questions…

Paris - Kuala Lumpur sur Air Asia X.

Je craignais d’être un peu à l’étroit et finalement, ça va. Je n’ai pas mesuré l’espacement entre les sièges, mais ils m’ont semblé comparable à n’importe quels autres sièges d’avion.

Paris - Kuala Lumpur sur Air Asia X.

Paris - Kuala Lumpur sur Air Asia X.

L’avion avait l’air neuf ou presque. Un Airbus rouge et blanc, aux couleurs de la compagnie.

Deux pigeons se sont perchés sur le cockpit, pendant que je patientais dans la salle d’embarquement. Ça m’a semblé être un bon présage pour le voyage…

Paris - Kuala Lumpur sur Air Asia X.

Lowcost

Pour les services en plus, il faut payer : c’est le principe des compagnies lowcost. J’avais donc acheté à l’avance mes repas, ainsi que mon « comfort kit » et le surplus bagage.

Le « kit de confort » consiste en une housse rouge contenant une couverture, un coussin gonflable, un masque pour les yeux. On peut tout garder ensuite, mais je ne me suis pas encombrée avec ça…

Comfort Kit. Paris - Kuala Lumpur sur Air Asia X.

Impossible de me charger plus. Car pour ce qui est des kilos supplémentaires, avec mon matériel de plongée et tout mon bardas pour la photo sous l’eau, je mets désormais en soute… 27kg !

😬

Côté repas, les portions ne sont pas énormes, mais ça m’a suffit. Je crois que j’ai eu raison d’opter pour le menu asiatique, à base de riz un peu épicé, comme j’aime. Les barquettes « occidentales » de mes voisins m’ont paru bien moins appétissantes.

Barquette-repas. Paris - Kuala Lumpur sur Air Asia X.

Le repas prépayé se répartit en deux services : on a droit à une barquette avec une petite bouteille d’eau un peu après le décollage, puis à une autre trois heures avant l’atterrissage. Si on veut des trucs en plus, il faut les acheter au passage des hôtesses avec leur chariot.

Je me suis abstenue de louer un petit écran pour regarder des films, vraiment pas indispensable, vu les navets au programme, même pour tuer le temps.

Le truc qui m’a manqué, en fait, ce sont les fameux paramètres de vol que la plupart des compagnies régulières diffusent sur les écrans de leurs longs-courriers : altitude, temps écoulé, pays survolés, heure locale à la destination, etc.

Tarif

Les options payantes que j’ai prises m’ont coûté, toutes taxes incluses, 100€ (50€ à l’aller, 50€ au retour). Montant à rajouter aux 287€ du billet aller-retour initial. Total : 387€.

Tarif plus que correct, à mon humble avis, pour rallier l’Asie… J’avais réussi à décrocher ce billet à petit prix en novembre, lors de la grande promo de lancement.

Depuis, j’ai un peu regardé les tarifs sur le site d’Air Asia. Et, franchement, hors promo, ils ne sont guère plus intéressants que ce que peuvent proposer certaines compagnies régulières, très compétitives sur des destinations comme Bangkok, Kuala Lumpur, Singapour…

Check-in. Paris - Kuala Lumpur sur Air Asia X.

Paris - Kuala Lumpur sur Air Asia X.

Air Asia X offre tout de même une classe Premium qui vaut le coup : là, on a un vrai lit pour passer confortablement les 12 heures de vol, quasiment tous les services, et le tarif reste accessible, comparé aux places en Première ou Business Class des compagnies régulières.

À l’enregistrement, j’ai un peu jalousé une bande de jeunes gens qui sont allés poser leurs sacs à dos au comptoir de la Premium… Des petits veinards qui ont dû réussir à décrocher leur siège lors de la fameuse promo de novembre, je suppose.

Destination finale ?…

Bon, c’est pas tout ça… Prendre l’avion, ça n’est tout de même pas ce qu’il y a de plus palpitant, dans un voyage.

Je n’ai fait que passer à l’aéroport LCCT de Kuala Lumpur. Pour embarquer aussitôt, sur un autre vol, d’Air Asia Indonesia, cette fois-ci. Cap sur Denpasar (Bali). Court voyage de moins de 3 heures.

Bali, je n’y suis restée qu’une nuit. Dans un hôtel tout à fait charmant que je recommande, le Bali Hotel Pearl. Un resort tenu par des Français, avec petite piscine et joli jardin tranquille, idéalement situé à la lisière de Legian et Kuta, à deux pas de la plage.

On n’est évidemment pas dans des tarifs backpackers, mais l’endroit reste abordable. Idéal pour se remettre du décalage et de la fatigue du voyage en arrivant…

Pearl Hotel, Legian, Bali.

Pearl Hotel, Legian, Bali.

J’ai repris un autre avion dès le lendemain matin. Batavia Air, ce coup-ci. Une compagnie indonésienne domestique, qui n’est plus sur la fameuse « liste noire » des compagnies jugées douteuses… N’empêche que l’avion était bien vieux et le pilote trop audacieux à mon goût. Peu importe, je suis arrivée à destination.

Où ça ?

À Flores. Toujours en Indonésie. Une île tout en longueur, à l’est de Bali, après Lombok et Sumbawa, pour ceux qui connaissent. Flores fait partie de ce qu’on appelle « les petites îles de la Sonde ».

J’y suis, là. Vautrée sur la terrasse de mon petit bungalow, face à la mer.

😎

La vue depuis ma terrasse, à Flores... Indonésie, juillet 2011.

Je savoure ma première étape « farniente et plongée », non loin de la ville de Maumere. J’en dirai plus dans un prochain post, si je parviens à me reconnecter…

Ici, le wifi est capricieux et les coupures de courant sont fréquentes !

🙄

  Indonésie : Flores + Komodo + Bali - juillet 2011

63 Partages
Partagez51
Tweetez11
Enregistrer
Partagez1