Mars 2013. Bangka Island, Nord-Sulawesi, Indonésie. Ma nouvelle maison, pour quelques jours, s’appelle Coral Eye. « L’œil du corail », quel beau nom !

Biologistes marins

En mars 2013, je suis revenue sur l’île de Bangka, que j’avais tant aimée, lors de mon précédent séjour dans le Nord-Sulawesi, trois ans plus tôt. (À ne pas confondre avec l’autre île portant le nom de Bangka, près de Sumatra.)

À l’époque, en 2010, j’avais testé deux resorts à plongeurs : l’excellent Murex Bangka et le très chouette Mimpi Indah. Cette fois-ci, j’ai eu envie de découvrir Coral Eye.

J’avais vu le projet se monter, en 2010 (j’en parle ici, dans l’article Retour en Indonésie). Et puis, leur site internet, sur lequel je suis tombée par hasard, en ce début 2013, en faisant des recherches sur Bangka, a piqué ma curiosité… J’ai donc pris contact avec eux et je suis allée passer quelques jours au Coral Eye. Très bonne pioche !

→ Lire aussi ici : Bangka Island 

Le bateau de Coral Eye. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

Le bateau de Coral Eye. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

Imaginé par de jeunes biologistes marins italiens, Coral Eye accueille tout au long de l’année des étudiants, des chercheurs, des scientifiques. Depuis peu, l’endroit s’est aussi ouvert aux touristes.

Mais il ne ressemble à aucun des autres resorts ou centres de plongée du coin…

Ambiance zen

Ici, il y a un grand bâtiment en dur, harmonieusement conçu pour la vie et le travail en collectivité. Un peu en retrait de la plage, il est caché derrière les cocotiers.

Coral Eye. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

En bas, une vaste salle de vie, ouverte sur l’extérieur par les quatre côtés, autour de laquelle sont répartis d’autres salles plus petites : une bibliothèque, un bureau, des sanitaires, la cuisine…

Les chambres – immaculées – sont à l’étage, loin de tout ce qui rampe, trotte ou pique. Deux escaliers sans rampe mènent à une mezzanine en bois, qui fait le tour. Face à la mer, une grande terrasse avec lits de repos pour bouquiner tranquillement ou admirer les couchers de soleil.

Coral Eye. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

Coral Eye. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

On se retrouve en bas à l’heure des repas, pour manger tous à la même table, une grande surface carrée en bois, avec banquettes et bancs, qui peut accueillir une douzaine de convives.

Coral Eye. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

Au-dessus, le toit immense. Il est construit de façon traditionnelle en feuilles de palmes séchées, soutenu par une charpente spectaculaire, qui monte très haut.

Murs blancs, déco minimaliste. C’est beau, sobre et élégant, très zen. J’aime.

Coral Eye. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

Coral Eye. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

Marco et Clara, deux des jeunes biologistes marins italiens à l’origine du projet, font vivre les lieux et s’occupent d’un peu tout avec bonne humeur, de la cuisine à la plongée, avec une petite équipe indonésienne, très sympa.

Ferme de corail

À côté, il y a les maisonnettes où ils logent, et un autre bâtiment, plus petit, qui accueille le centre de plongée et des salles de travail avec des aquariums.

À marée haute, on peut se baigner (et vraiment nager) devant la plage de sable blanc. À marée très basse, le sommet des patates de corail affleure.

Coral Eye Beach. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

Coral Eye Beach. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

Le house-reef (la partie du récif juste en face de la plage) est devenu une véritable ferme de corail, avec « pouponnière » et « cultures » entretenues avec soin près du ponton.

Clara prélève de nouvelles "boutures" de corail. Coral Eye, Bangka Island. Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

J’y ai accompagné un après-midi Clara en plongée, dans 3 mètres d’eau, pour la voir accomplir ce patient travail qui consiste à fixer sur des supports stables, des morceaux de corail cassés, pour favoriser leur « repousse ». Le corail n’est pas un végétal, on ne peut donc pas vraiment parler de « bouture », mais c’est l’idée.

(Cliquez sur les images pour les voir en grand.)

Ça m’a rappelé le projet Biorock de Pemuteran, à Bali, où, sur le même principe, les « Jardiniers du récif » s’emploient à récupérer et fixer des bouts de corail sur des structures artificielles – métalliques, dans le cas de Biorock, pour stimuler la fixation et la croissance du corail par courant électrique.

Lâcher prise

J’ai adoré l’atmosphère à Coral Eye. On est loin de tout, au calme, dans un environnement magnifique.

Coral Eye Beach. Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

Marco et Clara vivent et travaillent là quasiment toute l’année. Clara et son mari indonésien Danny ont une petite fille qui a, à peu de chose près, doit avoir l’âge de Coral Eye.

Les voisins les plus proches sont des familles indonésiennes, qui habitent aussi sur la plage, dans de rustiques bicoques en bois et feuilles de palmes. On croise quelques pêcheurs en barque traditionnelle. Parfois des visiteurs de Sulawesi ou d’autres plongeurs débarquent pour faire une pause.

Danny et Clara. Coral Eye, Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

Danny et Clara. Coral Eye, Bangka Island, Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.

C’est tranquille, ici. Il n’y a rien… Les autres resorts de l’île ne sont pas tout près. Et il faut marcher un bon moment dans la jungle pour rejoindre le village. Tous les trajets se font par la mer.

Je le savais bien : Bangka, c’est vraiment l’endroit parfait pour lâcher prise !

😎

Voyage en Indonésie : Veda et Bangka - mars 2013

Indonésie : Weda [Halmahera] + Bangka [Sulawesi] - mars 2013

21 commentaires

  1. ysbilia

    Cet endroit me semble idyllique et l’architecture du lieu, harmonieusement agencé, vraiment élégante; ah! entends-tu le petit soupir d’envie? 😉

    Répondre
    • Corinne

      @Ysbilia : oui, j’ai eu un gros coup de cœur pour l’endroit… Je serais bien restée plus longtemps, je dois dire. Y’a pas à dire, ils savent faire les choses avec style, les Italiens… 😉

      Et en plus, la bouffe est à l’avenant : quel bonheur d’avoir du pain fait maison, des salades fraîches, des pizzas, des pâtes, etc. bien préparés, qui permettent de varier du traditionnel et monotone riz-poulet ou riz-poisson…

      Répondre
  2. Mélissa

    Si tu n’avais pas mentionné que les deux propriétaires étaient des biologistes, je l’aurais deviné! Le souci de fonte dans le paysage et de moindre impact… C’est superbe!

    Répondre
  3. laurence

    trop chouette !!
    et tu as raison on parle bien de bouture de corail,c’est vrai ça fait un peu bizarre de « cultiver » un animal mais c’est bien le terme employé! 🙂

    Répondre
  4. Eric

    Bonjour,

    De dire que je suis jaloux serait un euphémisme! Il faut que je me bouge pour partir dans des endroits comme celui là…
    J’espère de tout cœur que cet endroit reste ainsi longtemps.
    Un jour peut être ne pourras tu pas repartir? En tout cas profite et fait nous profiter c’est parfait, on à tous besoin de rêver 😉 !

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Eric : Pour l’instant, j’ai cette chance de pouvoir partir, et j’en profite, oui !!!
      Je partage ces bonheurs pas pour te rendre jaloux, hein, mais au contraire, pour donner des envies de partir à d’autres que moi… 😉

      Quant à Bangka Island, dans le nord-Sulawesi (comme l’autre île Bangka près de Sumatra, déjà ravagée par les mines), elle est hélas menacée par un projet minier qui pourrait bien être concrétisé dans les prochaines années…

      Répondre
      • eric

        Longue vie et continue à nous faire rêver. Pour ce qui est de me donner envie… ce n’est qu’un problème de finance, de temps etc.. rien en faite! non? pour l’envie crois moi il n’y a pas de problème

        eric 😉

  5. Alexandra

    Bonjour Corinne,
    Tout d’abord bravo pour ton site qui est un vrai régal pour les yeux! Nous sommes (mon mari et moi)de très grands fans de ton travail. Nous sommes également passionnés de voyage et de plongée (encore amateurs par rapport à toi).
    Je tiens à te dire que j’ai particulièrement aimé ton reportage sur Weda Bay car je travaille pour ce projet à Kuala Lumpur. Etre un ami de la vie sous-marine et travaillé pour un projet miner est donc compatible. En effet beaucoup de travail est développé au sein de notre entreprise pour mener ce projet en tout respect de la nature et des hommes, ravie de voir que tu l’as ressenti sur place. 🙂
    Je m’en vais faire un tour fin Aout à Weda pour le travail (pour la 1ère fois), et j’espère avoir un peu l’occasion de mettre la tête sous l’eau pour y apercevoir les merveilles que tu as photographié.
    Pour la petite histoire, nous avons découvert il y a quelques jours en discutant au cours d’une soirée que nous avions des connaissances en commun: Greg et Amélie. Nous aurions beaucoup aimé te rencontrer pour échanger sur notre passion commune, malheureusement nous ne serons pas là ce week end.

    Continue de nous faire réver comme tu le fais.
    Alexandra.

    Répondre
    • Corinne

      @Alexandra : merci !!! C’est sympa d’avoir pris le temps de laisser un petit mot ! 🙂
      Dommage qu’on se rate, oui… Qui sait, on aura peut-être l’occasion de se croiser à nouveau quelque part en Asie 😉

      Répondre
  6. Martinoo

    Salut Corinne,

    Toujours 1000 bravo pour ton site qui est de plus en lus beau, un vrai régal pour les yeux comme le dit Alexandra…

    Une nouvelle adresse dans ma liste a faire, encore grâce a toi ❗

    Merci encore…

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Martinoo : Merci de ton petit mot, ça fait plaisir ! 🙂
      Oui, je recommande chaudement Coral Eye. Une vraie chouette adresse et des gens très sympas. J’y serais bien restée un peu plus longtemps…

      Répondre
  7. Le Huitouze Bruno

    Bonsoir Petite Bulle,

    Nous étions à Coral Eye en octobre 2012.
    Nous avons connu cet endroit par hasard grâce à des italiens avec qui nous avions plongé chez Bastianos à Lembeh.
    Nous avons adoré et recommandons chaudement cette destination .
    Voir le commentaire sur Tripadvisor
    http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g3203856-d3170913-r147501647-Coral_Eye-Bangka_Island_North_Sulawesi_Sulawesi.html#UR147501647
    Marco, Carla, Yuri et Ricardo (un étudiant préparant sa thèse dans un endroit pareil, le pauvre !…) nous ont fait passer de très beaux moments, sous l’eau puis autour de cette table ou en dégustant les poissons grillés du chef indonésien on refait la plongée … et le monde.
    Depuis plusieurs années nous retombons sur ton blog au gré de nos recherches pour notre prochaine destination, nous avons apparemment les mêmes affinités pour l’asie du sud-est et c’est amusant car un coup tu nous précèdes , une autre fois nous y sommes allé avant… peut-être qu’un jour on se croisera en vrai ! (le monde est finalement assez petit)
    Notre prochain voyage sera en octobre-novembre peut-être à Raja Ampat, en suivant tes conseils, si le « pétage de la tirelire » ne nous met pas complètement sur la paille!
    Te lire est toujours un plaisir, c’est le début du voyage, continue ainsi.
    Bonnes bulles.
    Bruno et Nelly

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Bruno et Nelly : Amusant, oui… On va bien finir par se rencontrer !!! 😉
      Il faudrait que je prenne le temps de mettre un mot sur Tripadvisor, moi aussi, Coral Eye est vraiment top.
      Bon cassage de tirelire pour Raja Ampat, vous allez voir, ça en vaut vraiment la peine…
      :mrgreen:

      Répondre
  8. Didier Riviere

    bonjour Corinne,

    je suis Didier, 58 ans, habitant près de Carpentras.

    Avec mon épouse, je projette d’aller au Coral eye en novembre. Mon objectif archi principal est le snorkeling. Cet enfroit est-il adapté?.
    Merci pour yes infos et à bientôt.

    Répondre
  9. Yasmine

    Merci Corinne pour ce beau temoignage !
    Je suis tes conseils et je consulte ton blog à chaque fois que je cherche un bel endroit (Raja ampat, Komodo, Alor, philippines…) et jusqu’ici zéro deception 🙂
    Je vais à Coral Eye en septembre prochain et j’espère que ce petit paradis a gardé sa beauté.

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Yasmine : merci de ta confiance et merci d’avoir pris le temps de laisser ce petit message, c’est très sympa ! 🙂 Je suis retournée au Coral Eye en 2015, après ce premier séjour de 2013, et c’était toujours aussi bien… Je ne pense pas que ça ait beaucoup changé depuis. Je suis repassé à Sulawesi en ce mois de juillet 2017, et si j’avais eu une semaine de plus, je crois bien que je serais retournée me poser quelques jours à Bangka au Coral Eye, encore une fois. J’ai vraiment adoré cet endroit !!!

      Répondre
  10. Yasmine

    Merci Corinne pour ta réponse, j’ai hâte d’y être.
    Je te ferai un retour si cela t’intéresse bien sûr.
    Je suis à la recherche d’une destination pour mon prochain voyage qui serait peut-être Kimbe Bay.
    J’ai vu que tu es déjà passé par là comme d’hab tu es partout 😉
    As-tu aimé ?
    Merci
    Yasmine

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Yasmine : oui, n’hésite pas à raconter tes propres impressions au retour… 🙂
      Quant à Kimbe Bay, c’est en en Papouasie Nouvelle-Guinée (PNG) et je ne suis jamais allée là-bas, non… Je suis allée à Raja Ampat, dans la province de Papouasie Occidentale, qui fait partie du territoire de l’Indonésie. Désolée, donc, de ne pas pouvoir te rencarder sur Kimbe Bay… Un jour, peut-être 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

110 Partages
Partagez94
Tweetez8
+13
Enregistrer5