Sur le ferry du retour vers Phuket... Je laisse à regret Koh Lipe derrière moi.

Je me la pète à Phuket

  Thaïlande : îles - février 2009

Me voici rentrée en Bretagne, après ces trois semaines thaïlandaises. Dimanche soir, j’ai enfin poussé la porte de chez moi, et je me suis écroulée direct. Quatorze heures de dodo d’affilée, pour récupérer de ce long long voyage depuis Phuket…

Je n’ai pas réussi à fermer l’œil dans les avions (Air Asia + Emirates) ni dans le TGV.

Au comptoir d'Air Asia, à l'aéroport de Phuket.
Au comptoir d’Air Asia, à l’aéroport de Phuket.

Ça peut surprendre : pour mon ultime nuit à Phuket, j’ai choisi de me poser à Patong Beach.

Patong est laide, avec ses transats en plastique et ses jet-skis bruyants, ses Mac Do et ses Burger King, ses boutiques de souvenirs et ses bars à filles. Et puis l’endroit est gavé d’un genre de touristes qui n’inspire guère la sympathie.

Bref, pas du tout le style de plage ni d’ambiance que j’aime en Thaïlande…

Ciel gris raccord avec mon humeur, ce samedi, sur Patong Beach.
Ciel gris raccord avec mon humeur, ce samedi, sur Patong Beach.
Patong Beach, Thaïlande. Les tabourets des bars à filles, sans les filles...
Patong Beach, Thaïlande. Les tabourets des bars à filles, sans les filles…
Boutique de souvenirs à Patong.
Boutique de souvenirs à Patong.

Mais voilà, j’ai opté pour la facilité : liaisons des minibus, taxis pour l’aéroport, magasins pour le shopping, connexions wifi partout, choix d’hébergements et restos…

Je me suis dégotté une adresse qui change de mes plans rustiques de routarde : l’hôtel Baipho-Baithong. Recommandé à la fois par le Lonely Planet et par Mark, un Australien qui se trouvait avec moi sur le bateau d’Eden Divers pour la croisière-plongée aux Similan.

Très bon choix. À deux pas de tout, déco raffinée, propreté irréprochable, accueil chaleureux et gai. Les chambres les moins chères sont à partir de 1800 bahts (environ 40€), petit-déj compris. Une excellente affaire. Pour 2600 bahts (moins de 60€), je me suis offert le luxe d’une quasi-suite avec méga king-size bed plus large que long et jacuzzi… Argh.

Mon king-size bed à l'hôtel Baipho-Baithong (Patong beach, Thaïlande).
Mon king-size bed à l’hôtel Baipho-Baithong (Patong beach, Thaïlande).

Inutile de vous dire que j’ai savouré comme il se doit ce confort suprême, après ma longue remontée depuis Koh Lipe.

Deux heures et demie de traversée en ferry jusqu’à Hat Yao Pier, l’embarcadère de Trang, puis près de cinq heures de route en minibus… Je suis arrivée claquée.

Enfin, et surtout, cette halte à Phuket m’a permis de rencontrer, en vrai, Valérie et Olivier, avec qui je n’avais jusqu’alors échangé que des e-mails et coups de fil. C’est grâce à leur site Asiaqua.com et à leurs conseils que j’ai opté pour le bateau d’Eden Divers, l’un des rares à proposer des cabines single pour les Similan. C’était le critère essentiel pour moi, mais tout le reste était à la hauteur : le confort, l’équipage, l’encadrement, l’ambiance, la bouffe. Et le nitrox était gratuit… Vraiment un très bon choix, là encore.

J’ai eu raison de faire confiance à Valérie et Olivier sur ce coup-là. Tous deux plongeurs, ils sont sur place depuis longtemps, connaissent chacun des bateaux de croisière qu’ils proposent sur leur site et jouent efficacement les intermédiaires quand il s’agit de régler divers détails pratiques.

Nous sommes restés en contact après la croisière, et ils sont passés me voir samedi à l’hôtel, avant mon départ, pour papoter et boire un coup.

Avec Valérie et Olivier d'Asiaqua.com.
Avec Valérie et Olivier d’Asiaqua.com.

C’est toujours un grand plaisir, en voyage, de concrétiser des échanges virtuels par une rencontre réelle. Sympathique épilogue à mon séjour thaïlandais !

😎

  Thaïlande : îles - février 2009

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez