Sous l’eau à Pulau Weh

#Indonésie

  Indonésie : Pulau Weh [Sumatra] - mars 2010

Je suis enfin repassée sous la surface, avec délice, dans les eaux de Pulau Weh (Indonésie). La faune sous-marine est dense, variée. Les deux petites semaines de mon séjour ici ne suffiront pas à tout explorer !

The Big Fancy Camera

Une gentille murène, qui a accepté de me montrer ses dents pour la photo... (Pulau Weh, Gapang Beach).
Une gentille murène, qui a accepté de me montrer ses dents pour la photo… (Pulau Weh, Gapang Beach, mars 2010)

Pour commencer, des images réalisées avec mon nouveau jouet : le Canon Eos 7D dans le caisson étanche Ikelite qui va bien. Voir aussi :

→ Plongée et photo : mon équipement

→ 6 conseils pour réussir ses photos sous-marines quand on débute

Je n’en ai que quelques-unes de montrables, car je suis encore en train d’apprivoiser le monstre, alias « The Big Fancy Camera », comme dirait Mike, un instructeur anglais qui bosse ici.

😂

Avec un appareil reflex dans un imposant caisson, tout change, sous l’eau, par rapport à mon petit compact : le poids, la visée, l’éclairage, la distance de mise au point…

J’ai étrenné mon nouvel attirail ce matin, en plongée du bord, devant la plage du Lumba Lumba. J’ai encore du mal à doser correctement la lumière du flash, mais ça s’améliore, petit à petit.

Mes images sont aussi un peu jaunes. Il faut que je vérifie les réglages de température de lumière, je pense. Et que je m’améliore aussi en post-traitement. J’ai encore beaucoup de progrès à faire, mais j’apprends en faisant…

Le papa de Nemo vous dit bonjour ! (Pulau Weh, Gapang Beach)

Un poisson-ballon espiègle, qui adore poser... (Pulau Weh, Gapang Beach).

Un bébé rascasse, toutes ailes dehors (Pulau weh, Gapang Beach).

Voilà pour les tous premiers essais de ce jeudi. Bonheur du jour : la rencontre avec une tortue peu farouche, en fin de plongée, devant la plage…

🙂

Petites bêtes

Demain, c’est vendredi, pas de plongée en matinée, on se cale sur le rythme musulman. Mais les ploufs peuvent tout de même reprendre dès 14 h !

Je vais retourner sur le house-reef, pour continuer de me familiariser avec mon nouveau caisson. Et me faire montrer les endroits où il y a de jolies curiosités, dans le style poissons-crapauds (antennaires) et poissons-fantômes arlequins…

Ceci dit, des poissons-fantômes arlequins, j’en ai déjà photographiés quelques-uns mercredi, lors de notre virée en bateau à Batee Tokong, puis sur la petite épave de Sabang, en eau peu profonde, près du port… Mais avec mon petit compact.

Ce jour-là, c’était pour moi la remise en palmes après de longs mois sans bulles. Et puis, comme il y a souvent du courant sur Batee Tokong, j’ai préféré ne pas me jeter à l’eau tout de suite avec le gros caisson pour le 7D. Finalement, nous n’avons pas eu de courant du tout ! J’ai pu photographier tranquillement, avec mon petit appareil, tout un tas de bestioles bien sympas, repérées par un de nos guides indonésiens, Midi.

Petits crabes de corail photographiés à Batee Tokong (Pulau Weh).

Poisson-feuille, photographié à Batee Tokong (Pulau Weh).

Poisson-fantôme arlequin, photographié à Batee Tokong (Pulau Weh).

👌

  Indonésie : Pulau Weh [Sumatra] - mars 2010

  1. Splendides photos! mais, la première, la  » gueule » grande ouverte qui pourrait nous avaler tout cru en moins de temps qu’il n’ en fau pour cliquer, c’ est quelle  » bestiole » subaquatique? ❓

    Une  » candide » ignare…mais admirative.

  2. On y serait presque… le bonheur des premières plongées et de retrouver le bleu et les poissons…
    Bravo pour ces premières photos avec le « Gros »… Quelle jolie lumière… on est tranquille: tes galeries photos vont encore nous laisser admiratifs..

  3. finalement tu as franchi le pas en mettant ton appareil en boite 😉 pas mal le résultat, plus que bien même, j’aime bien ton poisson ballon, et je t’envie pour le poisson fantôme arlequin que je n’ai pas encore vu en plongée et comme je ne pense pas qu’il en ai en mer rouge je vais devoir encore attendre au moins 1 an pour espérer en croiser un!!!
    Continue flachouille à tout va, que nous puissions partager tout ça!!

  4. Oh là là, ça fait envie !! Au fait, tu n’as pas galéré du tout avec ton nouveau sac à roulettes ??
    Une petite question : pourquoi ne prends-tu plus ton détendeur en bagage à main ?
    Trrrrrrés belles les photos avec ton nouveau compagnon de voyage ! N.

  5. Superbes débuts! J’adore la murène en action, la curiosité du ballon… bravo!!!
    Comme toi, je repasse enfin sous la surface Indonésienne d’ici très peu… je repars demain pour Bali ! … avec mon vieil appareil… mais tu vas finir par me donner des envies!!! 🙄

  6. @Alice: Thanks, miss ! Je dois dire que je m’amuse bien, avec ce nouveau jouet.
    8)

    @Lydie: Il s’agit d’une murène, très gentille, très coopérative, elle a daigné ouvrir la gueule à trois reprises pour mon appareil photo, vraiment sympa… En fait, si tu cliques sur l’image, normalement elle s’ouvre en plus grand, avec une légende au-dessus pour l’accompagner.
    🙂

    @Malene: Merciiiiiiii !!! Oui, la lumière est beaucoup plus douce, plus naturelle, avec le 7D et le flash externe, qu’avec le petit compact. Mais il me reste encore à apprendre à trouver le bon angle pour le flash. A chaque nouveau cliché, il faut réajuster le bras, un peu au jugé…
    😉

    @Laurence: Comment ? Pas d’ornated ghost pipe-fish en Mer rouge ? Quelqu’un peut confirmer ? ça alors… Bah, ne t’inquiète pas, tu finiras bien par en croiser un, un de ces jours…
    🙄

    @Cathy: Oui, elle a été très très cool avec moi, cette murène. Elle s’est mise à bâiller juste pour mon objectif!!!
    😀

    @Nani: Non, zéro galère avec le sac à roulettes. C’est même tout le contraire, je me suis épargné bien des suées… Si je mets le détendeur dans le sac qui va en soute, au lieu de le prendre en sac cabine comme avant, c’est parce que mon sac cabine pèse déjà plus de 10 kg à lui tout seul, car il contient mes deux caissons, le gros flash, les deux appareils photos, un objectif macro, un ordi, etc. etc. Plus du tout de place pour le détendeur. Mais avec la configuration de ce sac à roulettes, il est bien protégé, si on le place bien au milieu dans la combi.
    🙄

    @Manta: Merci Manta ! Ah… changer d’appareil sous l’eau, c’est un nouveau défi. Il faut tout réapprendre, changer ses habitudes, mais quelle satisfaction quand on voit le résultat. Le piqué est infiniment meilleur, la lumière différente, la profondeur de champ plus maîtrisable, etc. etc. C’est un investissement, mais quand on aime… En attendant, je te souhaite un très bon séjour et de superbes plongées à Bali !!!
    8)

  7. @Jean-Loïc: Tu as posté ton commentaire pile au moment où je répondais aux autres… Alors je rajoute ma réponse en-dessous. Merci de ce petit mot, ça fait vraiment plaisir. Mais si tu veux voir le top du top en photo sub et macro, je t’invite à visiter le site d’Hélène Caillaud :
    http://www.helenecaillaud.com/
    J’ai encore une grosse marge de progression, avant d’arriver à son niveau…
    Bizzzz
    🙂

  8. Pas l’habitude de correspondre via un blog mais je dois convenir que c’est super. Tu es meilleure photographe que je ne l’avais imaginé lors de ton récit à Fougères. Bravo surtout l’autoportrait la bouche ouverte. Je plaisante, te fâche pas. Bisou de la grisaille fougeraise.jl

  9. eh eh une lueur espoir m’apparaît… en fouinant sur le net je viens de voir qu’il y a des poissons fantômes arlequin en mer rouge! 🙂
    je vais partir à leur recherche!!
    Sur quel type de ‘support’ les croises tu habituellement, coraux, gorgones??

  10. @Laurence: Ah, tout de même… ça me semblait bizarre, qu’on n’en trouve pas en Mer Rouge. Ils sont souvent planqués dans des espèces de « fougères » sous-marines, des comatules je crois.

  11. @Laurence: Oui, ils aiment bien aussi les tentacules des crinoïdes (les comatules, donc), mais là je pensais à de la flore ou faune fixée… Bref, ils aiment bien tout qui a des « branches » dans lesquelles on peut se planquer… 🙄

  12. Très impressionnant « ta » première bestiole et donc une murène que j’aurais volontiers prise pour un serpent. Très réussies ces photos…
    Je sais que tu es plus plongée que plage mais peux-tu quand même m’indiquer s’il y en a de belles sur Pulau Weh, si l’eau est claire et s’il y a de petites excursions ou balades sympas à faire sur la terre ferme ? Ce que donne la météo en février-mars-avril ? Je pensais plutôt à cette destination pour « notre » été. Les transferts, prix… depuis Bandah Aceh ? Et ton vol long courrier ?
    Bref, si tu pouvais donner encore plus de détails voyage en dehors du « sous l’eau », enfin quand tu auras le temps, bien sûr, ce serait bien. Merci d’avance et profite bien, veinarde du « hors-saison ».

  13. Comme Hélène, je vote pour ton poisson-ballon, belle position, beau comportement !

    Je sais que ce n’est pas évident de passer à un nouvel appareil-photo « pour les grands », prends ton temps…

    🙂

  14. @Sarah: Merci pour les compliments… 🙂
    Pour répondre à tes questions, Pulau Weh n’a pas de « belles » plages au sens où la plupart des gens l’entendent, même si, moi, je les trouve magnifiques. Il y a beaucoup de corail mort en bord de plage, donc ce n’est pas toujours idéal pour la baignade. L’eau est claire selon la météo : quand il y a du vent et des vagues, la visibilité est très réduite en bord de plage, ça brasse pas mal. Mais il paraît que le snorkeling entre la plage d’Iboih et Rubiah Island est joli comme tout. Je crois que la météo est plus pluvieuse en janvier-férier-mars-avril, mais je n’ai pas obtenu de réponse bien claire là-dessus. Les saisons ne sont pas vraiment marquées, semble-t-il.
    Enfin, il faut savoir que l’endroit est musulman très « tradi », donc en-dehors des deux plages plus touristiques que sont Gapang et Iboih, il est impossible pour une femme de se mettre en maillot… Question balades, la route principale est bonne et permet des petits tours sympas en scooter. Il doit aussi y avoir moyen d’organiser des treks dans la jungle, et je sais qu’il y a une cascade à voir (mais je n’ai pas trouvé le temps d’y aller).
    Enfin, pour ce qui est des trajets, c’est très facile. Mon vol long courrier était avec Emirates : Paris-Dubai-Kuala Lumpur (A/R à environ 560€). Ensuite, vol Kuala Lumpur-Banda Aceh avec Air Asia (A/R à environ 60€ avec mon gros supplément bagages).
    Attention, il faut le visa indonésien à l’avance, pas encore de Visa on Arrival à Banda Aceh. Ensuite, transport pour la jetée avec détour par la ville pour changer de l’argent, j’ai filé 90 000 Rp (soit 7-8 €) à un gars qui proposait ses services, puis le ferry jusqu’à Pulau Weh propose trois catégories de prix : 45-55-85 000 Rp, si je me souviens bien, puis ensuite le transport jusqu’à l’une des plages coûte 50 000 Rp… Généralement, j’évite de truffer mes récits de voyage de ce genre de détails pas palpitants…
    Je ne peux que te conseiller de t’inscrire sur le forum Tashi Delek, où Yann Senant, qui a fait le voyage en famille, et d’autres, pourront eux aussi te livrer leurs impressions. Enfin, tu peux lire la page sur Pulau Weh de l’excellent site Carnets de traverse. Il y a plein d’infos pratiques et une carte de l’île avec ses centres d’intérêts à télécharger.
    Bons préparatifs !
    8)

    @Un Monde Ailleurs: Merci Marie-Ange ! Moi aussi, je crois que c’est ma préférée. Je commence à progresser, petit à petit… Je livrerai de nouvelles photos sub très bientôt!
    🙄

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 Partages
Partagez13
Tweetez
Enregistrer
Partagez