Murène. Koh Lipe, Thaïlande. Mars 2009.

Koh Lipe sur terre et sous l’eau

  Thaïlande : îles - février 2009

Trois jours que je suis à Koh Lipe, minuscule île tout au sud de la Thaïlande, à la lisière de la frontière malaise. Mon appareil-photo est mort, mais j’ai des images quand même. Eh oui ! La solidarité et le système-D ont joué à fond.

Un grand merci tout d’abord à Julien et Régis, qui bossent chez Forra Diving. Ils m’ont l’un et l’autre prêté leurs appareils respectifs.

Je dois au premier les images terrestres, au second les images sous l’eau…

Une île en pleine transformation

Sunrise Beach, "ma" plage à Koh Lipe. (Thaïlande, mars 2009.)
Sunrise Beach, « ma » plage à Koh Lipe. (Thaïlande, mars 2009.)

Koh Lipe, si jolie soit-elle, m’inspire des sentiments mitigés.

L’île est superbe, vraiment, les plages sont top. Mais le développement actuel des bungalows, restos, bars et boutiques a de quoi inquiéter. Le business touristique va causer pas mal de dégâts. Et ça a déjà commencé.

Mais j’y reviendrai dans un prochain post

Partout des boutiques, le long du chemin en dur qui relie Sunrise et Pattaya Beach. (Koh Lipe, Thaïlande. Mars 2009.)
Partout des boutiques, le long du chemin en dur qui relie Sunrise et Pattaya Beach. (Koh Lipe, Thaïlande. Mars 2009.)
Les enfants de Koh Lipe. (Thaïlande, mars 2009.)
Les enfants de Koh Lipe. (Thaïlande, mars 2009.)

Photos sous l’eau

Pour en revenir à mes histoires d’appareil-photo en panne, devinez quel modèle possède Régis ? Un modèle dont l’écran fatigué s’est couvert soudain d’une tache noire de pixels morts ? Tache qui s’est étalée de plus en plus, jusqu’à couvrir toute la zone centrale de focus, après deux ploufs ? Et qui a cessé d’afficher la moindre image de retour à terre ?

Oui, oui. Le même. Un Canon Powershot A95, à peu près de l’âge du mien.

:twisted :

Mais… je ne vous dis pas comment je suis fière de moi : j’ai réussi à faire sous l’eau des photos potables, malgré cette énorme tache noire au milieu de l’écran qui m’empêchait de voir si ma mise au point était bonne ou pas.

Murène. Koh Lipe, Thaïlande. Mars 2009.

J’ai shooté au mieux. Et obtenu quelques images présentables.

Un peu au jugé, un peu grâce à l’expérience que j’ai des réglages à faire, un peu par chance aussi.

Antennaire (frog-fish ou poisson-crapaud). Koh Lipe, Thaïlande. Mars 2009.

Les quelques plongées que j’ai déjà faites ici ne sont point aussi spectaculaires qu’aux Similan.

L’eau est très verte, très chargée, la visibilité est même carrément pourrie par moments. Et encore, il paraît que ça s’est amélioré, comparé à décembre-janvier. Pour plonger à Lipe, mieux vaut préférer mars-avril, ou alors octobre-novembre, m’a-t-on dit.

Les débutants seront donc forcément un peu déçus, ici, s’ils espèrent nager dans un aquarium. L’eau translucide en bord de plage est trompeuse. Au fond, la lumière est glauque, voire grisâtre.

Mais pour peu qu’on ait la passion des petites bêtes étranges, comme moi, on remonte enchanté à la surface…

D’abord, il y a du nudi. Du beau et parfois de l’inédit.

Et, surtout, j’ai eu le bonheur d’observer et photographier deux bestioles que je n’avais encore jamais rencontrées.

Des « pegasus », sorte de chimère qui tient de l’hippocampe et de l’oiseau, qui trottine sur le sable en déployant de petites ailes. Et un « lièvre de mer », une espèce d’énorme limace, de la taille de deux mains, d’un brun rougeâtre presque noir.

Pegasus. Koh Lipe, Thaïlande. Mars 2009.

Lièvre de mer. Koh Lipe, Thaïlande. Mars 2009.

La faune habituelle est là, en nombre, mais il faut avoir la patience d’un naturaliste pour dénicher les plus rares : des hippocampes timides, leurs cousins les pipe-fishes, de jolies murènes-léopards, des antennaires…

Solidarité de photographes sub

Chez Forra Diving, j’ai le grand plaisir de retrouver Yves et Erika, qui tenaient auparavant Coral Sky Divers, aux Perhentian (Malaisie), et avec qui j’avais plongé en 2006.

Ce sont des passionnés de photo tous les deux. Ils ont été sensibles à mes déboires.

Yves m’a déniché un minuscule tournevis. Et Régis et moi avons réussi un miracle : faire un appareil-photo qui marche avec nos deux appareils défectueux ! ! !

Nous avons récupéré mon écran en bon état pour le mettre sur l’autre. Victoire ! Je suis trop contente.

[AJOUT du 07/04/09 : voir mes photos sous-marines de Koh Lipe]

Formation en plongée

Ceci dit, je ne sais pas si je vais tellement avoir le temps de m’adonner beaucoup à la photo dans les jours qui viennent.

J’ai décidé de passer la certification Rescue Diver, qui est, pour moi qui suis Advanced Open Water (AOW), le niveau suivant dans les cours de plongée Padi, celui où l’on apprend les manoeuvres de sauvetages en cas de pépin. Une formation assez ardue, visiblement, mais très intéressante.

J’ai une oreille un peu douloureuse aujourd’hui… Ah, les bobos des plongeurs ! J’espère que ça va passer (j’ai des gouttes pour soigner ça) et que je vais pouvoir m’atteler au Rescue comme prévu… On verra demain !

:roll :

Voir tous les articles sur ce voyage :

→ Thaïlande : îles du sud – février 2009

  Thaïlande : îles - février 2009

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez