Mes devoirs de vacances... (Koh Lipe, Thaïlande, mars 2009)
Mes devoirs de vacances... (Koh Lipe, Thaïlande, mars 2009)

Je suis Rescue Diver

  Thaïlande : îles - février 2009

J’en ai un peu bavé, mais ça y est… Je suis Rescue Diver. Littéralement « plongeur sauveteur ». La formation est très physique. Épuisante, mais passionnante !

Ma mission : sauver des gens

J’ai passé quatre jours à sauver des tas de gens ! Enfin, des « cobayes » qui jouaient, au choix : les noyés, les plongeurs paniqués ou inconscients ou en panne d’air… Un jeu de rôle aquatique grandeur nature, qui permet d’acquérir les bons réflexes face aux accidents et à toutes les situations d’urgence en plongée.

J’ai suivi le cours avec un Finlandais, Christian. Plus costaud que moi, et nettement plus doué pour le lancer de bouée et le tractage en surface. Mais sous l’eau, malgré mon gabarit moins puissant, comme je plonge depuis plus longtemps que lui, j’étais la plus à l’aise.

Bref, on formait un binôme parfait, bien complémentaire.

Christian, mon binôme finlandais, et moi, au palier, après les exercices sous l'eau. (Koh Lipe, Thaïlande, mars 2009)
Christian, mon binôme finlandais, et moi, au palier, après les exercices sous l’eau. (Koh Lipe, Thaïlande, mars 2009)
Les futurs Rescue Divers gardent le sourire... (Koh Lipe, Thaïlande, mars 2009)
Les futurs Rescue Divers gardent le sourire… (Koh Lipe, Thaïlande, mars 2009)

Des exercices très (trop ?) réalistes

Nos exercices en surface étaient tellement réalistes, qu’à un moment, un gars sur son long-tail boat s’est précipité droit sur moi pour me venir en aide, alors que je m’efforçais tant bien que mal de remorquer vers la plate-forme du bateau mon instructeur, Adrian, qui avait commencé par faire le noyé, visage dans l’eau.

Forcément, il n’a pas vu arriver le long-tail. Et le Chao-Ley sur sa barque n’a pas compris, malgré mes signes, qu’il s’agissait d’un exercice de sauvetage. Le gars a empoigné Adrian par les cheveux pour le hisser sur son bateau… Je peux vous dire que le « noyé » est ressuscité d’un coup, d’un seul !

Comme d’hab, les vidéos et le manuel Padi qui accompagnent les exercices pratiques prêtent à sourire, avec leur mise en scène et leur pédagogie « amerloques ». Certains passages sont mêmes un peu ridicules dans la traduction française, souvent littérale et maladroite…

Mais la formation en elle-même est super exigeante, très intéressante. De tous les cours de plongées que j’ai suivis, c’est probablement celui que j’ai préféré. Malgré la fatigue physique.

Résultat, c’est la fin des vacances, et je suis crevée… Mais quelle satisfaction !

Retour à la surface, avec Adrian, mon instructeur. (Koh Lipe, Thaïlande, mars 2009)
Retour à la surface, avec Adrian, mon instructeur. (Koh Lipe, Thaïlande, mars 2009)
Mes devoirs de vacances... (Koh Lipe, Thaïlande, mars 2009)
Mes devoirs de vacances… (Koh Lipe, Thaïlande, mars 2009)

  Thaïlande : îles - février 2009

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez