Fini le sac à dos, vive le sac à roulettes !

Suis-je toujours une « backpackeuse » ? Grave question. Je viens de remiser mon bon vieux sac à dos, qui m’a fidèlement accompagnée depuis plus de douze ans. Et d’investir dans un bagage à roulettes. Eh oui…

Un sac qui roule

J’ai revu totalement ma logistique. La faute au lourd et encombrant kit « caisson+flash » pour mon tout nouveau Canon Eos 7D. Ces petites choses-là étant fragiles, je préfère les garder en sac « cabine ».

Du coup, en plus de ce sac cabine devenu très lourd, je me voyais mal me coltiner, comme avant, mon sac de plongée ET mon sac à dos. La solution : empaqueter ensemble affaires de plongée et fringues, dans un seul et unique sac.

J’en ai trouvé un, pas trop cher, discret, bien fichu, avec deux parties qui se replient l’une sur l’autre, dans une grande chaîne de magasins de sport : le Newfeel 90 litres de Décathlon.

Tout tient dedans, je n’en reviens pas ! Et au lieu de le porter, je le roule.

Testé en Malaisie !

Et… je l’ai testé pour de vrai, hier et aujourd’hui, de Paris à Kuala Lumpur (Malaisie). Verdict : comme sur des roulettes !

😂

Mon sac à roulettes.Ben oui. Je n’ai pas encore trouvé le temps d’en parler ici… En fait, je viens de repartir vers l’Asie !

Ce dimanche soir, je passe la nuit à Kuala Lumpur. Ce lundi, je dois encore prendre un vol en matinée pour Banda Aceh, dans le nord de l’île de Sumatra, en Indonésie.

Ensuite, transport jusqu’à la jetée, puis ferry pour l’île de Pulau Weh (mon but), et enfin, transport à nouveau jusqu’à Gabang Beach, où je vais me poser au centre de plongée Lumba Lumba.

On va voir si ce sac de backpackeuse embourgeoisée tient la route et la marée indonésiennes… hé, hé ! Je reviens très vite vous en dire plus sur ce nouveau voyage.

😎

Indonésie : Pulau Weh [Sumatra] - mars 2010

22 commentaires

  1. nani

    Oh là là ! Tu t’embourgeoises !! Pulau Weh ça a l’air super pour la plongée, veinarde !!! En Provence, on a a peu près vingt centimètres de neige…. Et ça continue à tomber, alors pour moi la plongée c’est dans la baignoire !!!! Bonnes bulles et profite bien du soleil !!!

    Répondre
  2. Bizut

    Sympa le sac, et à première vue très pratique.
    Peut-être un futur sac de plongée remplaçant ma grosse caisse en plastique.

    Répondre
  3. Corinne

    Hello Corinne!
    J’ai mon gros sac à dos, mais aussi une valise à roulette. Je suis plutôt indécise sur quoi emporter… (à noter que je n’ai pas de matériel de plongée moi! mais de nombreux objectifs pour l’appareil photo).
    Bon voyage en tout cas 😉

    Répondre
  4. Malene

    En effet, il a l’air bien ce nouveau sac, j’aime bien les deux parties bien distinctes, et il n’a pas l’air très lourd. Combien de kilos?

    Ici la nuit tombe… Et pour toi, le jour ne va pas tarder à se lever, avec un petit vol à prendre, un ferry (et quelques transferts) et hop bientôt les premières photos de la plage 😉

    Répondre
  5. Pac'

    Salut Corinne, sac de Backpackeuse embourgeoisée ou pas, le périple en lui-même qui te conduit à ta destination finale suffit à répondre OUI à la première phrase de ton article. Tu en as toujours l’esprit !
    …Et il est chouette ce sac…moi qui lorgne sur un nouveau, je suis inspiré.
    Bon voyage

    Paco

    Répondre
  6. Lydie

    Quelle pub – justifiée au demeurant – pour ce sac à roulettes! Moi qui l’ai vu en vrai, je confirme, il est très bien, et beau, comme l’attestent les photos!
    Bravo pour le choix aussi, bon rapport qualité – rangement – esthétique!

    Allez, c’était un petit clin d’ oeil en souvenir du jour où nous avons fait la tournée… des sacs!

    Lydie

    Répondre
  7. RolK

    C’est pas mal les roulettes, si tu dois rester en ville ou dans des endroits à peu près carossables. Dès que tu sors des sentiers battus, ça peut devenir galère. Après avoir testé les deux, je garde les roulettes!
    Bon voyage !!

    Répondre
  8. O'Ren

    Hello,

    Oui, combien elle pese, la bete ? Je suis en plein brainstorming pour ma version du sac de la plongeuse (du WE)parfaite et je pese encore les pour et contre des differentes options: le backpack c’est tres , ben backpackeur, mais ca laisse les mains libre pour porter l’indispensable veste pour la clim et la bouteille d’eau ou les snack pour le trajet 🙂

    Il tient en cabine ton sac? Tu peux nous dire quel model/magasin ou le trouver stp ? Et enfin, si tu peux partager quelques infos sur le materiel de plongee que tu emporte avec toi, modele du BCD, palmes etc, les trucs qui prennent de la place, pour me faire une idee de ce que le sac peut contenir..

    Merci et bonnes plongees a Pulau Weh!

    Répondre
  9. Corinne

    @Nani: De la neige ? Argh. Bon, ce soir j’ai pu papoter un peu avec d’autres plongeurs à Pulau Weh… ça a effectivement l’air top, dans le coin, question plongée. Le house reef à Gabang Beach m’a l’air très prometteur.
    🙂
    @Bizut: Suis arrivée tout à l’heure avec, à Pulau Weh. Il est parfait, ce sac!!! Je ne regrette pas une minute d’être passée aux roulettes, ça change la vie. Et quand il s’agit de le soulever pour transbordement dans un véhicule ou un bateau, y’a toujours un gars qui le fait pour moi…
    😀

    @Corinne: Moi, mon matos photo ne me quitte pas, il est dans mon sac à dos « cabine », avec le caisson sub. Avec les roulettes on s’épargne pas mal de suée, je dois dire. Maintenant que je suis arrivée à destination, je me rends compte qu’il est parfaitement adapté pour ce petit trip A/R en Indonésie. Je suis en train de devenir une inconditionnelle des roulettes!!! Et dans les endroits où les roulettes ne passent pas, il y a toujours eu quelqu’un pour m’aider (y’a des poignées robustes sur tous les côtés, pratique quand on doit le porter à deux, par exemple).
    8)

    @Malene: Le sac en lui-même n’est pas lourd (dans les 2-3 kg, je dirais, pour une contenance de 90 litres… seulement, je l’ai bien lesté en choses lourdes. Outre les fringues, affaires de toilette, etc. (9-10 kg) et les affaires de plongée (dans les 11-12 kg avec le détendeur, désormais, car avant je le gardais avec moi en cabine pour gratter 2kg en soute), j’ai glissé dedans la platine du caisson qui pèse sont petit poids, le bras pour le flash, le chargeur et cordon pour le flash, le chargeur pour le 7D et divers accessoires liés à ce nouvel équipement. Résultat, au lieu de tenir dans les 22-23 kg habituels du sac à fringues + sac à ploufs, je me retrouve à… 27 kg!
    😮
    Mais les deux parties distinctes sont bien fichues, extensibles en épaisseur si besoin, grâce à un système de zip qui fait tout le tour… (Et je n’en ai même pas eu besoin, j’ai rezipé sans problème avec tout dedans, donc j’ai même un peu d’espace en plus pour ramener des bricoles si je veux.) J’ai mis mes affaires de plongée dans un sac filet tout fin pour qu’elles restent bien ensemble. L’autre partie que j’ai consacrée aux fringues (partie du dessus, une fois le sac refermé), possède déjà son rabat zippé, donc tout reste bien en place. Deux grosses sangles permettent, pour finir, une fois refermé, de bien serrer le tout.
    Bref, je suis arrivée à Pulau Weh sans encombre. Mais assez tard à destination. Léger retard du ferry de 15h30, plus encore une heure de route jusqu’à Gabang Beach, puis le temps de remplir la paperasse du check-in, de poser mes affaires de plongée dans mon bac, etc… pas encore eu le temps pour des photos de la plage!!! Mais ça va venir.
    😉

    @PhilippeB: Merci! ça démarre très bien, en tout cas. La chaleur moite, le cri du gecko et un « mie Aceh » bien relevé m’ont direct fait me sentir « comme à la maison »…
    8)

    @Pac’: Tu as raison, c’est plus une question d’état d’esprit que de sac… J’ai connu des porteurs de sacs à dos qui n’avaient de backpackeurs que l’apparence. Et je confirme: ce sac est top.
    🙄

    @O’Ren: Va lire un peu plus haut pour les histoires de poids, ce que j’ai répondu déjà à Malene. Ce sac n’a pas les dimensions d’un bagage « cabine », donc pas la peine d’y penser. Mais il a un petit frère de 60 litres, qui passerait peut-être, lui. A vérifier dans cette grande chaîne de magasins de sport qui nous incite à être « A fond la forme! »… 😉 (Son petit nom, au sac en question, c’est Newfeel, et je l’ai même vu en promo lors de mon dernier saut au magasin en question.)
    Sinon, question matos de plongée, j’entasse dans un sac filet, qui trouve sa place dans l’une des « moitiés » du fameux sac: un Legend avec son octopus et son mano, un stab SeacSub Pro Lady, une paire de palmes Mares de base, une paire de botillons, une combi longue 5mm, un masque dans sa boîte, un parachute, puis des accessoires (stick, lampe, couteau, mousquetons, tuba mou, et diverses bricoles comme des lanières de rechange pour les palmes, etc.)
    Le sac à roulettes laisse aussi les mains libres, enfin au moins une, pour porter d’autres bricoles. Il y a une sangle supplémentaire avec clip sur le dessus, parfaite pour accrocher un vêtement. Et puis il te reste toujours les épaules pour un petit sac à dos d’appoint.
    Pour ce premier trip, je suis très satisfaite. Maintenant, il reste à vérifier si tout ce qui est coutures et zips vont tenir sur le long terme… Mais ça, je ne le saurai qu’à l’usage!
    🙂
    (Tes questions me font penser que je devrais actualiser la page de ce blog consacrée à mes bagages…)

    Répondre
  10. O'Ren

    Hello,
    Merci pour ta reponse ultra detaillee, you rock! Je suis impressionee par la quantite de matos tu arrives a packer. Autre question de debutante plongeuse a veterante: lorsque tu embarques ton matos sur le bateau qui t’emmene sur les sites de plongee, tu mets tout dans le sac filet ou tu as un autre sac genre mesh duffle bag que tu utilises? Ou le centre de plongee te prete un sac sur place?
    En tout cas cette solution a l’air de bien marcher pour toi, je confirme qu’avoir le bon sac et la bonne solution de bagage est une partie essentielle du voyage… J’ai trimballe des formes plus ou moins variees de sac et c’est vrai que quand finalement on trouve la bonne option, le meme voyage devient soudainement encore plus agreable. 🙂

    Répondre
  11. Max

    Je suis toujours impressionné de voir comment tu arrives à tout amener dans un tout petit espace. Il faut que moi aussi je change de valise et j’achète quelque chose de léger, je ne sais pas encore si à roulettes ou pas. Mon ancien sac pèse 6 Kg à lui tout seul! Par contre, je ne suis pas trop convaincu de la qualité des sacs décathlon. J’avais un sac à dos Décathlon qui a rendu l’âme après un an d’utilisation, le nouveau, même marque, il marche encore après trois saisons….

    Tu nous fais vraiment rêver avec tes voyages en Asie. Pour moi encore trois mois avant de m’envoler pour les îles Komodo…

    Je ne sais pas si je suis le seul à le noter, mais je vois que les travaux de menuiserie dans ton appart sont plutôt approximatifs 😡 Un fil blanc volant, mal caché dans ton parquet, dans toutes tes photos, c’est quoi?? 😀 Je suis déçu 8) de voir que tes livres sont tous très très blancs, des éditions Gallimard très intello…?? 😯 Par contre, tu as de la couleur dans ta cuisine, une belle chaise rouge…

    Ok, pour te faire une surprise on va te proposer pour une rénovation complète de ton appart à « tous ensemble » de TF1 et M6 D&CO. Imagine quel désastre tu retrouves à ton retour…..

    Max

    Répondre
  12. Corinne

    @Lydie: Oui, j’en suis très contente, vraiment. Reste à voir, comme dit Max, si la fabrication sera à la hauteur de l’ergonomie dudit sac…
    😉

    @Rolk: Pour ce périple, je n’ai eu à traverser que des endroits « carossables » donc c’était nickel. Et quand il fallait le soulever, il y avait toujours quelqu’un pour me donner un coup de main. Je crois que je vais devenir une pro-roulettes moi aussi!
    🙄

    @Max: Oui, c’est ce que je me demande aussi, si ce sac résistera à plusieurs voyages. On verra bien…
    Sinon, je vois que tu es très observateur, Max… 😆
    On n’aperçoit ici qu’une toute petite partie de mes étagères, des bouquins j’en ai plein les murs, dans deux pièces. Ici ce sont les « gros » livres. Mais j’ai sûrement en ma possession plus d’exemplaires de poche que d’éditions originales Gallimard. Pour le fil blanc, c’est ma connexion internet, l’ADSL ne fonctionnant que sur une seule prise téléphonique pour une raison mystérieuse, j’ai dû faire courir ce fil dans une rainure du parquet. Mais par pitié, pas de déco à la mode télévisée!!! Je l’aime au naturel, mon appart!!!
    😀
    (PS. Oh là là, c’était pas la peine d’envoyer 15 messages… Je n’en ai gardé qu’un, du coup. Je ne sais pas ce qu’il se passe avec le filtre de modération, mais il lui arrive de retenir parfois arbitrairement certains envois. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas la peine de recommencer. Les commentaires ne sont pas perdus, ils sont juste mis à part, et je dois les valider manuellement avant qu’ils apparaissent en ligne… Donc juste un peu de patience.)

    @O’Ren: ça dépend des sorties (à la demi-journée, à la journée, sur plusieurs jours) et de la taille du bateau. Le plus souvent, le matos (stab + dét) est déjà monté sur le bloc qu’on transporte sur le bateau. Toi, tu montes déjà « équipé » avec ta combi à demi enfilée (ou à part), si fait que n’as plus que tes palmes et ton masque à prendre. Dans les configurations où tu dois t’équiper sur le bateau, le sac filet fait bien l’affaire, sinon tu peux tout empaqueter au milieu de la stab (puis tu serres avec les sangles, pas besoin de sac ni de caisse). Enfin, pour les petites affaires qui ne sont pas liées à la plongée et que je veux emmener sur le bateau (crème solaire, lunettes de soleil, monnaie, téléphone, carnet de plongée, etc.) j’ai un petit sac étanche d’appoint (malheureusement, je viens de m’apercevoir que je l’ai oublié à la maison, ce coup-ci… grrr).

    Répondre
  13. Un Monde Ailleurs

    Si je comprends bien, cela signifie en effet que tu n’es plus « backpackeuse »… Un sac en cabine + un sac en soute = 2 sacs. Si je me fie à ma définition du backpacker, c’est un sac seulement. Et puis les roulettes sont-elles homologuées de nos jours en terme de backpacker ?…

    🙄

    De toutes façons peu importe la définition, autant privilégier l’usage. Et un voyageur qui transporte du matériel de photo sous-marine ne peut plus être considéré comme backpacker, c’est normal puisque le volume à transporter devient forcément intransportable dans un seul bagage.

    Ne te préoccupes pas trop de la définition, backpacker ou pas, tu restes voyageuse et c’est le principal.

    Dis-nous plutôt combien de temps tu vas passer sous l’eau là-bas dans ce coin d’Indonésie où les Français doivent être peu nombreux ?…
    🙂

    Répondre
  14. Corinne

    @Un Monde Ailleurs: Oui, comme disait Pac’ plus haut, c’est l’esprit du voyage qui compte plus que le sac… Ceci dit, avec ma nouvelle configuration, je me trimballe avec plus de kilos, mais moins de sacs qu’avant. Jusqu’alors, c’était : sac à dos + sac à plouf + sac cabine.
    🙄
    Je reste deux semaines sur place, à Pulau Weh, sans barouder cette fois. J’aspire au repos, à la détente, au calme, histoire de recharger les batteries… Et puis je veux prendre en main mon caisson sous-marin, me familiariser avec ce nouveau reflex sans stress. Le house-reef, m’a-t-on promis, sera parfait. Je vais vérifier ça demain.
    😀
    Enfin, j’ai beau être au bout du monde, je compte déjà deux Français parmi les plongeurs du Lumba Lumba (le centre où je suis installée, voir dans le post suivant), tous deux instructeurs, et deux autres francophones, mes voisines de bungalow (l’une a un léger accent, je n’ai pas eu l’occasion de leur demander d’où elles étaient). Comme à Derawan, l’été dernier, je n’en reviens pas de croiser tant de Français dans ce genre d’endroits plutôt à l’écart des circuits touristiques classiques!!!
    8)

    Répondre
  15. Un Monde Ailleurs

    Les Français sont partout ma pov’ dame !…

    Va doucement avec le caisson sous-marin, elles sont fragiles ces petites choses-là…

    Et photo ou pas photo, wifi or not, profite de ton séjour avant tout : l’Indonésie aide à rendre le sourire, encore faut-il prendre le temps d’apprécier en sachant se déconnecter un peu de la réalité qui fait ton quotidien ailleurs. Conseil de web-accro !

    🙄

    PS : on m’a dit beaucoup de bien des Andaman, surtout en plongée…

    Répondre
  16. Corinne

    @Un Monde Ailleurs: J’y vais très tranquillement, avec ce monstre de caisson… déjà, faut que je me familiarise avec et que j’apprenne à manier le flash comme il faut. Je fais ça en plongée du bord, dans quelques mètres. J’ai une énorme marge de progression, de quoi m’occuper gentiment pendant le séjour.
    Pour le reste, difficile de décrocher du web quand on a la connexion « comme à la maison », forcément. Mais ça ne m’empêchera pas de profiter du séjour… Quant aux Andaman, ce sera pour un futur projet de voyage, très sûrement!!!
    😉

    Répondre
  17. Rod

    Coucou,
    Le monde est petit… on a dû se louper dans l’avion car j’étais sur le Dubai-KL le 7 mars vers 2-3h du mat…
    Je viens de rentrer d’une semaine sur Tioman et en Thailande, Tioman toujours aussi magique.
    Pour la place dans l’avion, je vais faire une jalouse. Au départ de Nice, l’avion était plein en éco et donc, j’étais surclassé avec mon pote de voyage en business !! Elle n’est pas belle, la vie, ? 😉
    Bon séjour en Indonésie et à bientôt !
    Rod

    Répondre
  18. Corinne

    @Rod: Oui, on était dans le même avion…
    🙄
    Encore un chanceux surclassé… Pfff… Pourquoi ça ne m’arrive jamais, à moi ? Hein, pourquoi ???
    😯

    Répondre
  19. Rod

    On pourra donc dire qu’on s’est croisé 🙂
    Si tu te rappelles du vol, je suis grand (plus de 1,90m), cheveux très court et je trainais mes palmes en bagage à main (+ 0,70m), avec une polaire rouge (la clim…) ! Mais il y a tellement de monde dans ces avions 😉
    Ramène-nous de belles images de Pulau Weh !
    Prochaine destination pour moi : certainement Irian Jaya avec croisière bateau vers Pulau Raja. C’est top à ce qu’il parait…
    Ciao

    Répondre
  20. Corinne

    @Arnaud: Mon sac à roulettes a résisté à ce premier voyage de 15 jours en Indonésie. Impec et super facile à transporter. On verra s’il tient le choc au fil des prochaines escapades… En tout cas, mon sac à dos que j’ai délaissé (un Millet), je le trimballe depuis près de 15 ans, et il est toujours en excellent état (et j’y suis terriblement attachée, ça oui !)
    8)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

9 Partages
Partagez8
Tweetez
+11
Enregistrer