Le sac

Suis-je toujours une « backpackeuse » ? Grave question. Je viens de remiser mon bon vieux sac à dos, qui m’a fidèlement accompagnée depuis plus de douze ans. Et d’investir dans un sac à roulettes. Eh oui…

Un sac qui roule

J’ai revu totalement ma logistique. La faute au lourd et encombrant kit « caisson+flash » pour mon tout nouveau Canon Eos 7D. Ces petites choses-là étant fragiles, je préfère les garder en sac « cabine ».

Du coup, en plus de ce sac cabine devenu très lourd, je me voyais mal me coltiner, comme avant, mon sac de plongée ET mon sac à dos. La solution : empaqueter ensemble affaires de plongée et fringues, dans un seul et unique sac.

J’en ai trouvé un, pas trop cher, discret, bien fichu, avec deux parties qui se replient l’une sur l’autre, dans une grande chaîne de magasins de sport : le Newfeel 90 litres de Décathlon.

Tout tient dedans, je n’en reviens pas ! Et au lieu de le porter, je le roule.

Testé en Malaisie !

Et… je l’ai testé pour de vrai, hier et aujourd’hui, de Paris à Kuala Lumpur (Malaisie). Verdict : comme sur des roulettes !

:lol :

Mon sac à roulettes.Ben oui. Je n’ai pas encore trouvé le temps d’en parler ici… En fait, je viens de repartir vers l’Asie !

Ce dimanche soir, je passe la nuit à Kuala Lumpur. Ce lundi, je dois encore prendre un vol en matinée pour Banda Aceh, dans le nord de l’île de Sumatra, en Indonésie.

Ensuite, transport jusqu’à la jetée, puis ferry pour l’île de Pulau Weh (mon but), et enfin, transport à nouveau jusqu’à Gabang Beach, où je vais me poser au centre de plongée Lumba Lumba.

On va voir si ce sac de backpackeuse embourgeoisée tient la route et la marée indonésiennes… hé, hé ! Je reviens très vite vous en dire plus sur ce nouveau voyage.

:roll :

  Indonésie : Pulau Weh [Sumatra] - mars 2010

22 commentaires

  1. Corinne

    @Arnaud: Mon sac à roulettes a résisté à ce premier voyage de 15 jours en Indonésie. Impec et super facile à transporter. On verra s’il tient le choc au fil des prochaines escapades… En tout cas, mon sac à dos que j’ai délaissé (un Millet), je le trimballe depuis près de 15 ans, et il est toujours en excellent état (et j’y suis terriblement attachée, ça oui !)
    8)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
+1
Épinglez