Notre arrivée à Mioskon réveille des centaines de chauves-souris cachées dans les arbres. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2012)
Notre arrivée à Mioskon réveille des centaines de chauves-souris cachées dans les arbres. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2012)

Mioskon, l’île aux chauves-souris

  Indonésie : Alor + Raja Ampat - juillet 2012

L’archipel indonésien de Raja Ampat a parfois un air de Jurassic Park. La jolie petite île de Mioskon abrite des milliers de chauves-souris.

Une nuée de chauves-souris

On croit arriver sur une petite île déserte de rêve, paradisiaque, avec sa plagette de sable blanc et sa mini-jungle à l’arrière-plan…

Surprise ! L’île de Mioskon est en fait un repaire à chauves-souris.

On entend une espèce de sifflement strident quand on approche… C’est la nuée de chauves-souris…  😲 Elles sortent de leur léthargie diurne à notre approche, réveillées par le bruit du moteur du bateau. 

Notre arrivée à Mioskon réveille des centaines de chauves-souris cachées dans les arbres. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2012)
Notre arrivée à Mioskon réveille des centaines de chauves-souris cachées dans les arbres. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2012)

Le spectacle est saisissant. Mais je me rends compte après coup que nous aurions mieux fait d’approcher en silence, moteur réduit ou coupé. Notre arrivée bruyante dérange la colonie de chauves-souris. Peu après elles disparaissent, retournent à leur sieste interrompue sous les arbres…

Mioskon : les photos

À part les chauves-souris, Mioskon a tout pour plaire. Elle est située non-loin de Kri Island et du Sorido Bay Resort, où j’ai passé quelques jours, en juillet 2012.

Mioskon Island. Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Juillet 2012.

Les seuls autres clients du resort, pendant mon séjour, sont une famille de Hollandais en vacances – les parents et une petite fille d’environ 8 ans. Ils ne font que du snorkeling (palmes, masque, tuba).

Arrivera ensuite Sarah, une jeune scientifique venue faire des relevés pour Manta Trust, une ONG anglaise qui œuvre à la protection des raies-mantas. Elle plonge comme moi avec son appareil-photo. Nous sommes donc parfaitement synchrones comme binômes sous l’eau.

J’ai de la chance, comme souvent, lors de mes voyages en solo… Je ferai quasiment de la plongée « privée » pendant presque tout mon séjour !

Je suis ravie de retrouver Nathan, mon guide préféré, avec qui j’avais déjà plongé en mars. Jimmy ou Julia, managers du resort à l’époque, qui sont devenus des amis, viennent aussi plonger avec nous dès qu’ils le peuvent. Une palanquée de rêve, pour moi, la photographe sub…

Nathan, mon guide sous l'eau à Raja Ampat. Papouasie, Indonésie, juillet 2012.
Nathan surveille l’horizon…
Mioskon Island. Raja Ampat. Papouasie occidentale, Indonésie. Juillet 2012.

Bref. Ce jour-là, on débarque donc la famille de Hollandais sur la plage de Mioskon, après le show des chauves-souris, qui sont retournées dans leurs arbres.

Eux iront découvrir les coraux de leur côté, en palmes-masque-tuba, avec l’un des guides papous du resort, pendant que nous, les plongeurs-bouteille,  serons occupés à faire des bulles quelques mètres plus bas…

Car sous la surface, l’étonnante Mioskon vaut aussi le détour… Au programme : des bénitiers géants.

  Indonésie : Alor + Raja Ampat - juillet 2012

50 Partages
Partagez
Tweetez20
Partagez30