Au-delà du farniente

  République dominicaine - janvier 2009

Je ne sais pas quel bout commencer ce nouveau billet. On nous a fait faire tant de choses en si peu de jours ! Ce voyage de presse vise à mettre en avant d’autres activités que le pur « farniente » en République dominicaine.

Excursion à l’île de Saona

La preuve : alors que nous sommes arrivés jeudi 16, au soir, ce n’est que ce lundi que j’ai enfin réussi à nager dans les eaux turquoises dominicaines qu’on voit sur les brochures touristiques !

Lundi, donc : excursion de pure détente à l’île de Saona, dans le sud du pays. Avec traversée sur un immense catamaran de 28 mètres, réservé rien que pour notre petit groupe de huit… Le grand luxe.

Une parenthèse bien méritée, ceci dit, après toutes les émotions « sportives » qui nous ont été infligées.

L’avionnette

À commencer par le survol du pays en « avionnette », un genre de minibus avec des ailes et une hélice, pour rejoindre la presqu’île de Samana dans le nord et en repartir. La République dominicaine vue du ciel est un spectacle fantastique.
 » Voir les photos : Couleurs Caraïbes
 » Voir la vidéo : Me gustan los aviones

Résultat : ceux d’entre nous qui avaient peur en avion sont maintenant ou guéris ou encore plus terrifiés qu’avant !
:lol :

Admirez la tour de contrôle du minuscule aéroport de Portillo, dans le nord, à Samana…

Balade en… quad

Après s’être envoyés en l’air, place vendredi à l’équipée sauvage en quad… Oui, oui, le quad, c’est bien ce gros truc bruyant entre la moto et le 4×4, qui se conduit comme une moto pour enfant et qui passe partout. Même les plus circonspects d’entre nous ont adoré.

On a sillonné des tas de plages super tranquilles (enfin, qui l’étaient avant et après notre passage), autour de Las Terrenas. Samana est vraiment une région superbe.

Je recommande chaudement l’expérience. Le quad c’est déroutant au début, surtout quand on a l’habitude des motos « normales », mais en fin de compte, c’est plutôt rigolo..

Cette balade a surtout été l’occasion de sortir de ces enclaves touristiques que sont les resorts « todo incluido » où nous logeons, et de voir un peu les « vrais gens ». Ce qui est bien, c’est qu’on peut s’arrêter facilement en chemin.

Pour faire une halte rafraîchissante près d’un rio où les Dominicains vient se baigner le week-end en famille ou entre amis. Pour jeter un œil sur les parties de base-ball acharnées qui se livrent dans de vagues terrains de sport. Pour s’extasier comme tous les urbains devant les chevaux, les vaches, les cochons aperçus dans les champs ou sur la route. Ou bien encore pour faire des photos avec les enfants, qui adorent s’admirer sur l’écran de l’appareil…

Parc Los Haitises et cascade Limón

Le lendemain, le samedi, on a eu droit à une excursion en hors-bord le matin au parc national de los Haïtises : décor de falaises calcaires, pleines de grottes et de mangroves, qui rappellent beaucoup la côte andamane thaïlandaise du côté de Krabi et Phi Phi.

L’après-midi, grimpette dans la jungle et la gadoue, à dos de canasson, jusqu’à la fabuleuse cascade d’El Limón. Peut-être la plus chouette de toutes nos balades !

La baignade y est fraîche et spectaculaire. Et c’est assez difficile de s’approcher des trombes d’eau en nageant. Il faut lutter contre le courant et la force des embruns qui vous coupent le souffle.

Partout, super accueil, très chaleureux. Ça vaut vraiment le coup de s’écarter un peu des plages.

Oui, la vie est dure… Il fait entre 25 et 30°C selon l’heure de la journée. On n’a à se soucier de rien, tout est organisé bien comme il faut. Et je suis enchantée des excursions qu’on nous a concoctées.

J’aurais donc bien mauvaise grâce de me plaindre… Seulement voilà : à côté de ça, il y a l’hébergement en « todo incluido » ou « all-inclusive » ou « tout-inclus » comme vous voudrez. Si beaux soient les resorts et hôtels proposés, ce genre de formule ça n’est vraiment pas mon truc.

Je vous raconterai dans un prochain billet, très subjectif, ma vision des affres et des joies de ces cages dorées exotiques pour Occidentaux en mal de soleil…
 ;-)

  République dominicaine - janvier 2009

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez