Couleurs Caraïbes

  République dominicaine - janvier 2009

Ce voyage de presse en République dominicaine attaque fort. Les journées sont si denses, que je n’ai pas encore trouvé le temps de rédiger un billet ! Voici quelques images, en attendant.

Très « carte postale », tout ça. Mais bon. Difficile de ne pas succomber aux sublimes paysages de la côte.

Et ça paraît incroyable, mais vu le programme qu’on nous a concocté, je n’ai pas encore eu l’occasion de nager dans ces eaux azur… Véridique !

On nous fait faire des tas de balades fantastiques… en avionnette, en quad, à cheval. Même pas le temps de lézarder sur la plage ! Ni même d’aller voir les récifs de près. Je vous raconterai ça dans un prochain billet…

Allez, une petite dernière, histoire de vous réchauffer avec les rayons du soleil couchant… ;-)

La suite, très bientôt !

8)

  République dominicaine - janvier 2009

  1. Merci pour ces photos, ça me réchauffe en ce dimanche après-midi…Ca va peut être même m’aider à aller bosser demain…Ouais..enfin…je n’irais peut être jusque là….
    Les photos aériennes que tu as prises me rappellent celles que j’avais faites en Thailande quand on avait pris nous aussi une avionnette de Koh phi phi à Koh racha…
    Bonne continuation!!!

  2. Ça me rend complètement dingue quand les organisateurs des voyages de presse ne nous laissent pas une seule petite minute pour nous donner au moins L’IMPRESSION d’être en vacances. Après tout, pour rapporter fidèlement le «feeling» d’un endroit, il faut expérimenter ce qui séduit le plus les touristes. Et en République dominicaine, aucun doute, c’est le farniente!
    Cela dit, t’as quand même la chaleur… Il fait -17 à Montréal en ce moment!

  3. @ Helene et Marie-Julie: Oh la la… Non seulement je « galere » pour trouver le temps de me connecter (par + ou – 27 degres, oui, je sais, c’est tres dur), mais la, ce soir, dans l’hotel ou on a demenage, c’est carrement galere pour se connecter tout simplement…

    Il n’y a a disposition que deux vieux ordis avec un « navigateur » maison… Pas de wifi pour les clients. Vu comment ca se presente, je vous raconterai donc ce voyage en differe plus qu’en direct!!!

    Bises ensoleillees a toutes les deux, et a tres bientot!

    8)

  4. Arghhh. Dire que j’aurais pu être là-bas plutôt que de me les geler à Rennes… Ca a l’air vraiment sympa et je t’envie de ne pas être obligé d’enfiler pull bonnet et gants pour sortir. Et en plus tu te plains que le rythme est soutenu!!! Bon profites en bien avant de revenir en froide Bretagne. Biz Biz

  5. Quand je te dis que ce n’est pas facile de trouver des points wifi…même dans les hôtels 3 ou 4 étoiles…tu comprends donc mon désarroi parfois en tournée…quand on doit se contenter d’un 2 étoiles qui en plus n’a pas internet!!!Allez, va faire un plouf dans la piscine vu que t’as pas internet!!!!
    Gros bisous congelés.

  6. @ FunnyWorld : C’est quoi, un bonnet? Ça sert à quoi, des gants? 😆
    Bon, pour te consoler, je te rapporte une bouteille de rhum. Mais tu ne te rends pas compte: sous les Tropiques, c’est rude de mener un rythme d’activité soutenu. Mais je me plie de bonne grâce à ce programme très dense. Tu connais ma conscience professionnelle… 8)

    @ Hélène : Oui, tu as carrément raison. Pour l’internet, je galère finalement moins d’habitude quand je loge en guesthouse…
    Sinon, pas de plouf dans la piscine. J’aime pas ça, je préfère l’eau salée. Le jour, y’a que des touristes rougeauds en short dedans. Et la nuit, mieux vaut éviter, il y a des « chimistes » de dedans (sic! je te montrerai la photo du panneau: mauvaise traduction du « chemistery » anglais, je suppose, pour parler des produits chimiques… en tout cas, on a bien ri).
    Gros bisous ensoleillés!
    😛

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez