Raja Ampat ! J’ai eu le coup de foudre pour ces îles perdues, au fin fond de l’Indonésie. J’y étais en mars. J’y suis retournée en juillet. Même éblouissement.

Kri Island

Je suis retournée sur Kri Island, que j’avais tant aimée, trois mois plus tôt. Il faut environ deux heures de bateau, pour rallier l’île, depuis Sorong.


→ Afficher Sorong – Kri Island sur une carte plus grande

Vue aérienne sur l'île de Kri, avec, au premier plan, le Sorido Bay Resort et son incroyable trou bleu dans le corail, et sur la droite, le Kri Eco Resort. Raja Ampat, Papua Barat, Indonésie. (Photo : Papua Diving)

Vue aérienne sur l’île de Kri, avec, au premier plan, le Sorido Bay Resort et son incroyable trou bleu dans le corail, et sur la droite, le Kri Eco Resort. (Photo : Papua Diving)

Revenir en ces lieux est un bonheur sans nom.  Quand je vois enfin se dessiner le triangle bleu-vert de Kri, à l’horizon, j’ai le cœur qui bat plus fort. L’endroit m’a fait si forte impression, quand j’y suis venue la première fois…

Que j’aime les îles du bout du monde ! Que cet endroit est beau ! J’en verserais presque une petite larme, tant je suis émue, en arrivant.

Raja Ampat, Kri Island. Sorido Bay Resort. Indonésie, juillet 2012.

Raja Ampat, Kri Island. Sorido Bay Resort. Indonésie, juillet 2012.

J’ai retrouvé l’incroyable ponton du Sorido Bay Resort, qui vous mène au trou bleu au milieu du corail.

Raja Ampat, Kri Island. Sorido Bay Resort. Indonésie, juillet 2012.

Raja Ampat, Kri Island. Sorido Bay Resort. Indonésie, juillet 2012.

J’ai retrouvé « ma » plage de sable blanc, frangée de verdure.

Raja Ampat, Kri Island. Sorido Bay Resort. Indonésie, juillet 2012.

L’îlot voisin, avec sa petite maison sur pilotis, en bois et en palmes tressées, plantée sur le banc de sable qui surgit et disparaît au gré des marées, est toujours là, juste en face.

Raja Ampat. Indonésie, juillet 2012.

Raja Ampat. Indonésie, juillet 2012.

Et puis j’ai retrouvé des amis. Jimmy et Julia, actuels managers du resort, m’accueillent avec de grands sourires. Nathan, mon guide de plongée préféré, est là, lui aussi, et m’accompagnera sous l’eau tout au long de mon séjour.

Raja Ampat. Indonésie, juillet 2012.

Raja Ampat. Indonésie, juillet 2012.

Ah ! Raja Ampat ! Une destination vraiment exceptionnelle. Encore vierge, isolée. Pas facile d’y aller, pas facile d’en partir. Je vous raconte tout ça dans le prochain post…

 ;-)

Voyage Indonésie : Alor et Raja Ampat - juillet 2012

Indonésie : Alor + Raja Ampat - juillet 2012

31 commentaires

    • Corinne

      @Laurence: j’ai un gros gros retard dans mes posts… Depuis que je suis rentrée, fin juillet, et que j’ai repris le boulot, je ne trouve plus le temps de rien. Moi aussi, je rêve en redécouvrant ces images au fond de mon disque dur, j’avoue… (soupir)
      🙄

      Répondre
  1. ysbilia

    Je suis époustouflée par la transparence de ces eaux turquoises! Merci pour ces photos d’un monde bien lointain 😉

    Répondre
    • Corinne

      @Ysbilia: oui, la couleur de l’eau, dès que le soleil sort, est vraiment incroyable… Tout cela me paraît bien lointain à moi aussi aujourd’hui…
      🙄

      Répondre
    • Corinne

      @Didier: le climat en juillet reste « tropical-humide », on est en plein sur la ligne de l’équateur, donc question temps, ça ne varie pas vraiment, c’est un peu comme le reste de l’année : sur une semaine, tu auras, en gros, un tiers de journée bien ensoleillées, un tiers de journée grises mais sans pluie, un tiers de journée où il peut y avoir des averses..

      Ce qui change en fait, en juillet, c’est le vent. Il peut se mettre à souffler vraiment très fort, d’un seul coup, pendant une demi-journée. Avant de retomber tout aussi subitement. De ce fait, il y a beaucoup plus de vagues et de houle, ce qui rend la navigation plus difficile. C’est pour ça que les bateaux de croisière-plongée ne reprennent leur saison qu’à partir d’octobre-novembre, jusqu’à environ mars-avril (peut-être même jusqu’enmai, je ne sais pas exactement).

      Pour plonger en juillet à Raja Ampat, mieux vaut donc être basé dans un resort à terre, de préférence à proximité des sites les plus intéressants, ceux du Dampier Strait, comme je l’étais lors de ce séjour à Kri Island, chez Papua Diving. Ça évite d’avoir trop de trajet à faire. Parce que malgré la belle couleur de l’eau à l’abri des récifs de corail, quand il y a des vagues, ça devient sportif de sortir…

      Côté visi, elle peut être vraiment remarquable en été. Par contre, revers de la médaille, ce n’est pas la saison des mantas, elles se font beaucoup plus rares, comparé au spectacle que j’avais pu admirer en mars :
      http://petitesbullesdailleurs.fr/2012/04/22/manta-raja-ampat-papua-video/
      Je n’ai réussi qu’à en croiser une seule en juillet… 😡

      En revanche, les requins, les tortues, les bancs de perroquets à bosse, de carangues, de gaterins, et toutes les autres bestioles incroyables de la zone Indo-Pacifique sont toujours là, à profusion… 😯 J’ai en stock une impressionnante quantité d’images sous-marines réalisées cet été, que je n’ai toujours pas fini de trier. Les sites sont vraiment extraordinaires, en terme de densité et de variété de poissons.

      Je vais continuer à poster de nouveaux articles sur ce séjour de juillet dans les semaines à venir, avec des photos sous-marines, qui parleront d’elles-mêmes… En attendant, tu peux aller faire un tour sur ceux que j’avais déjà mis en ligne sur mon séjour de mars, mêlant croisière-plongée et resort :
      http://petitesbullesdailleurs.fr/voyage-raja-ampat-bali-indonesie-2012/
      🙄

      Répondre
  2. Didier

    @corinne : Un grand merci pour toutes ces précisions ! Je vais lire tout cela très attentivement ! Alors c’est vrai que j’avais envisagé d’y aller via une croisière-plongée, mais mes impératifs professionnels ne me permettent pas de voyager « longtemps » hors période d’été ! Quel dommage ! Mais bon, il faut que j’étudie tout cela en détail !

    Comme l’été dernier je suis allé à Java, Bali, Rinca, komodo et Flores, j’envisage de retourner dans le coin, en visitant d’autres iles (Sumatra, Célèbes par exemple) et finir par un séjour plongée à Raja Ampat !! Mes 2 passions sont le trek et la plongée, alors…

    Autre projet : l’archipel du Vanuatu qui me permettrait de « faire » les volcans, et de plonger sur les épaves de la Seconde Guerre mondiale ! Cela peut être intéressant aussi !

    Entre-temps, je vais me lancer aussi dans la photographie sous-marine ! Mais doucement ! Quand je vois tes photos, çà donne vraiment envie de s’y mettre… Bon, je vais investir d’abord dans du matériel « light » et après on verra. J’ai vu sur divers sites qu’il existe du matériel pas trop cher pour débuter. J’irai au salon de la plongée pour voir si je trouve mon bonheur !

    Je compte partir m’entraîner au printemps prochain, une dizaine de jours dans les eaux calmes des Seychelles ou des Maldives (encore que… aux Maldives les plongées dérivantes peuvent être sportives !!) Bon, là je suis en train de me faire très mal… 😳 mais tu me comprends !!!

    Encore merci pour ton superbe site que je n’arrête de visiter !!
    Vraiment je suis fan 🙂 🙂

    Répondre
    • Corinne

      @Didier: ayant testé Raja Ampat en juillet, je recommande volontiers la destination à cette période aussi, malgré le « manque » de mantas. L’autre avantage, c’est que l’été n’est pas la « haute » saison à Raja Ampat, donc il y a moins de monde… Bon à savoir aussi : si tu peux partir en juin, qui est vraiment la saison « creuse », la plupart des resorts de plongée pratiquent volontiers un petit discount…
      😉

      Bon, c’est sûr, ça coûte un bras, Raja Ampat, si on veut y plonger (rien à voir avec les prix plutôt bon marché, pratiqués habituellement en Indonésie), mais quand on aime… 😈 Je ne connais (pas encore) ni les Seychelles ni les Maldives, mais question tarifs, ça doit être du même ordre, j’imagine.

      Si tu envisages de terminer un séjour indonésie par Raja Ampat, c’est une bonne idée de viser Sulawesi (aussi appelée île de Célèbes), puisque les vols pour Sorong décollent de Makassar (appelée aussi Ujung Pandang, bien souvent, quand on fait des recherches de vols sur les sites des compagnies). Si je me rappelle bien, il y a également un vol pour Sorong avec la Merpati depuis Manado (mais connaissant les aléas de cette compagnie, je ne recommande pas trop).

      Pour les épaves de la Seconde Guerre mondiale, Max Ammer, le proprio de Papua Diving qui gère les Sorido Bay Resort et Kri Eco Resort sur Kri Island, est un fou d’épaves WWII lui aussi :
      http://petitesbullesdailleurs.fr/2012/04/29/max-ammer-raja-ampat-papua-diving/
      Il y a notamment quelques épaves d’avion dans les eaux de l’archipel et sûrement des navires… Mais je ne me suis pas penchée sur la question et je n’ai pas eu l’occasion de plonger dessus.

      Pour la photo subaquatique, tu trouveras pas mal de matériel d’occasion et de conseils pour débuter sur l’excellent Forum de la photo subaquatique (avec lesquels j’étais partie en une semaine en Égypte à Hamata, l’an dernier) :
      http://forum-photosub.fr
      Pour ma part, je me suis longtemps contentée d’un simple compact pour photographier sous l’eau (je n’ai investi dans le reflex et le caisson qui va bien qu’en 2010). On peut déjà vraiment se faire plaisir et apprendre les bases avec un compact, avant de passer à du matos plus coûteux et plus complexe à manier.

      Enfin, merci pour les compliments sur le blog. Ravie que tu te plaises tant sur mes Petites Bulles d’Ailleurs !
      🙄

      Répondre
      • Didier

        Formidable !! Bon eh bien maintenant j’ai tout ce qu’il me faut pour mettre au point mon projet de voyage !! 🙂 C’est génial ! J’attends avec impatience la suite de tes publications !! 🙄

  3. Maïder

    Raja Ampat invite à l’évasion rien que par son nom ! Une Indonésienne rencontrée sur l’île de Java m’avait dit qu’elle rêvait de s’y rendre un jour et quand je vois ces photos, je comprends mieux pourquoi !
    Sur Java ou Bali tout est très bon marché mais qu’en est-il de Raja Ampat entre la vie sur place et les coûts pour la plongée ?

    Répondre
    • Corinne

      @Maïder: Raja Ampat est vraiment un endroit exceptionnel… Mais pour y plonger, ça coûte un bras. Rien à voir avec les tarifs du reste de l’Indonésie…

      Répondre
  4. Ludovic/Wet&Sea

    Mince, je n’avais pas réalisé… tu es revenue au Sorido et donc tu ne connais toujours pas les affres du Kri Eco, resort petit frère pauvre du Sorido, dédié aux humbles, aux modestes et aux mesquins… Et donc tu ne pourras pas me dire si ce serait supportable pour ma non plongeuse. 😐

    Répondre
    • Corinne

      @Ludovic/Wet&Sea: je m’embourgeoise, que veux-tu… Mais pour ce que j’en ai vu, je pense que le Kri Eco serait tout à fait supportable pour ta non-plongeuse…
      🙄

      Répondre
  5. Mélissa

    Je comprend ton émotion en revenant… Il y a toujours un endroit dans le monde qui reste gravé dans nos coeurs.
    J’ai l’impression que ce ne sera pas la dernière fois que tu y retournes. Ca se comprend. Quelle eau superbe.

    Répondre
    • Corinne

      @Mélissa: c’est déjà mon deuxième voyage là-bas. J’adorerais y retourner une troisième fois. C’est un endroit dont je ne me lasse pas…

      Répondre
  6. LISEMET

    Chère Corinne, j’adore tes photos mi surface/sous l’eau, quel bel effet bluffant !
    De retour de Komodo, où aller la prochaine fois ?????
    Je connais ta réponse et d’un autre côté j’ai une amie qui revient avec des superlatifs de PALAU….
    Quand tu papotes avec les plongeurs à bord du bateau de croisière, on s’échange nos expériences et nos bons plans, ça fait rêver. J’ai pu me payer le Mermaid 1 cette année mais contrairement à la clientèle fortunée majoritaire en son bord, je ne pourrai me permettre ce budget pour l’année prochaine, snif ALOR !!!!
    Les américains vantent les atouts des îles COCOS et des GALAPAGOS…que c’est loin pour nous et surement encore plus cher que ton coup de coeur qui te fait verser une larme d’émotion…
    2013 sera peut-être pour moi le come-back en Egypte (déserté par les touristes mais pas les plongeurs) ou aux Antilles ?……..
    En attendant de connaître tes projets futurs, je suis bien curieuse, moi, de savoir où tu vas aller en début d’année prochaine !!!
    Bises

    Répondre
    • Corinne

      @Lisemet: chère Lisemet, je te recommande chaudement Raja Ampat, tu t’en doutes… Mais c’est clair, il faut avoir le budget…

      Je crois bien que Palau n’est pas donné non plus. Alor serait, en comparaison, plus abordable… Sinon, oui, il y a toujours l’Égypte, évidemment. C’est encore ce qu’on peut trouver de meilleur marché et de moins loin pour faire de belles plongées. Quant aux îles Coco et Galapagos, elles sont peur l’heure inenvisageables pour moi. Et puis je crois bien que l’eau y est plutôt froide….

      Ma prochaine destination ? Eh bien, je dois avouer que j’en reviens tout juste… Je me suis offert une escapade inédite, dont je n’en ai pas encore parlé sur ce blog, mais ça ne saurait tarder. 😉

      Quant à la prochaine prochaine destination, peut-être en mars 2013 si je peux, ce serait peut-être bien les Molluques. (L’Indonésie, y’a pas mieux!!!) J’y songe de plus en plus…
      😀

      Répondre
      • laurence

        NON, déjà repartie et rentrée, ❗ dis moi, en plus des branchies tu as des ailes???? 😉
        Blague à part, tu en as trop dit il faut dévoiler la destination de ce voyage mystère!
        En ce moment je suis en contact avec des structures sur Mabul pour un petit séjour en avril….. 🙄

  7. Julia

    Les photos sont à couper le souffle, vraiment c’est trop beau, merci pour ce beau moment 😉

    Répondre
  8. Pit

    Salam Corinne, tu te rappelles de moi ?

    Presque 3 ans que ma famille et moi même n’avons pas mis les pieds en Indo (on était dans les montagnes birmanes), presque 3 ans que nous n’avons pas plongé ! Mais cette année c’est décidé, on explose le budget et on part 2 mois en Irian Jaya.
    De ce que j’ai lu et chopé comme info, il existe maintenant des « homestays » sur les Raja, homestays certes à des prix élevés mais on n’a pas le choix ! On pense rester 3/4 semaines sur les Raja (on veut aussi aller à Baliem, dans la Cendrawasih bay et pitêt du coté de Biak) et lent comme on est, il faut que l’on fasse des choix sur les îles où l’on veut séjourner. C’est pour ça que je te sollicite, si tu peux me donner des iles (j’ai compris que tu avais adoré pulau Kri), des sites de plongées, de snorckling ou tout autre lieu incontournable, tu m’en verras ravi et reconnaissant 😉 Tu peux bien sûr me contacter par mail.
    Je t’embrasse et te souhaite une belle année 2013, remplie de bulles comme tu les aimes.

    Répondre
    • Corinne

      @Pit: Coucou Pierre ! Oui, je me souviens de nos échanges passés !!! Ravie de te retrouver ici… 😉

      Je crois qu’il vaut mieux éviter de dire « Irian Jaya » désormais, c’était le nom donné avant 2007 par les colonisateurs indonésiens… Préférons « Papua Barat » !!!
      •• http://en.wikipedia.org/wiki/West_Papua_(province)

      Mais trève de pinaillage historique…

      Oui, il existe des « homestays » dans les Raja Ampat. Il y en a plusieurs sur l’île de Mansuar (la grande île dans le prolongement de la minuscule Kri Island). On peut aussi loger dans le mignon village de l’île d’Arborek, minuscule elle aussi, mais toute proche du spot à raies-mantas.

      De plus en plus de locaux se sont mis à ouvrir des « homestays », certains dans les règles (pas plus d’une ou deux chambres à louer aux touristes chez soi), les autres non. Je ne connais pas toutes les adresses / îles existantes.

      Quand ce sont des hébergements construits exprès pour la location aux touristes, ce sont la plupart du temps des cabanes très rustiques, avec toit et murs en feuilles de palmes.

      Ces « homestays » locaux ne sont pas des centres de plongées, et n’ont ni l’équipement ni les autorisations pour emmener des plongeurs avec la sécurité requise. En revanche, il doit être possible de faire du snorkeling et des visites dans les îles alentours, sous réserve de financer (à prix d’or, comme tout là-bas), un bateau et le gazole pour le moteur… L’endroit est très isolé, les prix pratiqués n’ont rien à voir avec le reste de l’Indonésie.

      Je compte faire bientôt un post pratico-pratique sur Raja Ampat, car plein de gens me demandent des renseignements… Mais je te livre en vrac déjà quelques infos. 😉

      Si on veut plonger (je parle bien de plongée-bouteille), on n’a pas vraiment d’autre choix que de s’adresser à l’un des resorts du coin, qui disposent du matos, de compresseurs, de guides formés. Voici les sept qui existent, à ma connaissance :

      •• Kri Eco Resort – Papua Diving – http://www.papua-diving.com/diveresorts/krieco/
      •• Sorido Bay Resort – Papua Diving – http://www.papua-diving.com/diveresorts/sorido/ (que j’ai donc testé, et que j’ai adoré)
      •• Raja Ampat Dive Lodge – Grand Komodo – http://rajaampat-divelodge.com/
      •• Raja4Divers – http://www.raja4divers.com (ma sœur, non-plongeuse, a testé, et a adoré)
      •• Papua Paradise – http://www.papuaparadise.com
      •• Raja Ampat Dive Resort – http://rajaampatdiveresort.com (tout nouveau, tenu par des Papous avec l’aide d’un Hollandais si je ne me trompe pas)
      •• Waiwo Dive Resort – http://waiwodiverajaampat.com/ (sur Waigeo, près de Wasai)
      Et j’ajoute un huitième (situé beaucoup plus loin de la zone, dans le sud, sur l’île de Misool), juste pour rêver (parce que là, faut un très très très gros budget) :
      •• Misool Eco Resort – http://www.misoolecoresort.com

      Sinon, pour une expérience vraiment authentique et très roots, il y a le chouette projet Kayak4Conservation :
      •• http://kayak4conservation.com
      Le projet est soutenu par le RARCC (Raja Ampat Research & Conservation Center) avec l’aide de Papua Diving. Il a été mis en place par un jeune Sud-Africain que j’ai rencontré sur Kri, et qui espère, à terme, que ce projet de développement touristique « écolo » sera totalement pris en main par les locaux avec qui il bosse. Il leur a fait construire plusieurs « homestays », justement, dans des endroits souvent isolés, pour les étapes en pleine nature des kayakistes. J’en ai visité plusieurs, dont un en cours de construction… C’est effectivement très très roots. Mais pour les amateurs d’aventure en pleine nature, ça se tente !

      Enfin, j’ai trouvé çà et là, lors de mes recherches sur Internet, d’autres liens, dont celui-ci :
      •• http://www.stayrajaampat.com/accommodation
      Mais j’ai cru comprendre en lisant des forums, que tout n’étais pas forcément fiable ni à jour dans les infos mises en ligne… Mais on y voit les îles de Mansuar et d’Arborek, dont je parle plus haut.
      Tiens, et y’a ça aussi :
      •• http://travelinginparadise.blogspot.fr/2012/07/sawinggrai-village-where-paradise-bird.html
      Et des tas d’infos intéressantes qui vont dans le même sens que ce que j’ai pu observer, par un gars qui connaît fort bien l’est de l’Indonésie :
      •• http://www.east-indonesia.info/regions/raja-ampat.html

      J’essaierai de compiler tout ça dans un prochain article…

      Enfin, pour Cendarawish Bay, Baliem Valley et Biak, je n’ai pas des masses d’infos, n’ayant pas encore fait de recherches là-dessus. Mais ce sera pour un prochain trip…

      Bons préparatifs !!!
      🙄

      Répondre
  9. Pit

    Merci beaucoup pour la rapidité et les précisions de ta réponse ! Pour le nom d’Irian Jaya, j’ignorais complètement ; sans ta remarque, les Papous allaient peut-être me bouffer tout cru 😉
    J’ai commencé à prendre des contacts sur place mais apparemment internet fonctionne aléatoirement et par sms, c’est pas fastoche, surtout en indonésien !

    Après lecture de ce que j’avais posté plus, je tiens à m’excuser d’avoir débarqué sur ton blog comme un gros rustre avec mon lot de questions. Je n’ai même pas pris le temps de saluer le travail remarquable que tu accomplis avec tes « petites bulles d’ailleurs » ; tout est plaisir ici, les écrits comme les photos, un grand, très grand bravo à toi !!! 8)

    Répondre
    • Corinne

      @Pit: Il paraît que les Papous ont arrêter de manger les gens, heureusement… 😀 Sinon, ne t’inquiète pas, c’est un plaisir de te voir débouler ici. La prochaine fois, ôte les sabots et mets des tongs, c’est plus confortable… 😆

      Merci pour les compliments, ça me touche beaucoup. Je préfère de toute manière répondre aux questions au fur et à mesure qu’elles arrivent. C’est vrai aussi que je donne assez peu d’infos strictement pratiques dans mes articles, notamment sur les petits hébergements et les prix, car tout change très vite en Asie. Une bonne adresse une année peut ne plus l’être l’année suivante, ou avoir disparu ou beaucoup changé, etc.

      Le « travail » comme tu dis, sur mes Petites Bulles d’Ailleurs, n’a d’autre but que le plaisir de partager. Ravie que ça se ressente.

      J’y pense maintenant, mais je crois bien qu’il y a aussi quelques hébergements à pas trop cher sur la grande île de Waigeo, à Waisai.

      Et, oui, le problème à Raja Ampat – en dehors des resorts à plongeurs – c’est de réussir à contacter les gens. C’est vraiment très très isolé. Pas d’internet dans l’archipel en dehors de Sorong et de certains resorts. Réseau plus qu’aléatoire pour la réception téléphonique…

      Un nouvel aéroport doit être construit sur Waigeo. D’ici quelques années, les Raja Ampat ne seront sûrement plus un endroit aussi vierge ni aussi difficile d’accès… C’est maintenant qu’il faut tenter d’y aller !!!!
      8)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

73 Partages
Partagez
Tweetez18
+13
Épinglez52