Raja Ampat ! J’ai eu le coup de foudre pour ces îles perdues, au fin fond de l’Indonésie. J’y étais en mars. J’y suis retournée en juillet. Même éblouissement.

Kri Island

Je suis retournée sur Kri Island, que j’avais tant aimée, trois mois plus tôt. Il faut environ deux heures de bateau, pour rallier l’île, depuis Sorong.


→ Afficher Sorong – Kri Island sur une carte plus grande

Vue aérienne sur l'île de Kri, avec, au premier plan, le Sorido Bay Resort et son incroyable trou bleu dans le corail, et sur la droite, le Kri Eco Resort. Raja Ampat, Papua Barat, Indonésie. (Photo : Papua Diving)

Vue aérienne sur l’île de Kri, avec, au premier plan, le Sorido Bay Resort et son incroyable trou bleu dans le corail, et sur la droite, le Kri Eco Resort. (Photo : Papua Diving)

Revenir en ces lieux est un bonheur sans nom.  Quand je vois enfin se dessiner le triangle bleu-vert de Kri, à l’horizon, j’ai le cœur qui bat plus fort. L’endroit m’a fait si forte impression, quand j’y suis venue la première fois…

Que j’aime les îles du bout du monde ! Que cet endroit est beau ! J’en verserais presque une petite larme, tant je suis émue, en arrivant.

Raja Ampat, Kri Island. Sorido Bay Resort. Indonésie, juillet 2012.

Raja Ampat, Kri Island. Sorido Bay Resort. Indonésie, juillet 2012.

J’ai retrouvé l’incroyable ponton du Sorido Bay Resort, qui vous mène au trou bleu au milieu du corail.

Raja Ampat, Kri Island. Sorido Bay Resort. Indonésie, juillet 2012.

Raja Ampat, Kri Island. Sorido Bay Resort. Indonésie, juillet 2012.

J’ai retrouvé « ma » plage de sable blanc, frangée de verdure.

Raja Ampat, Kri Island. Sorido Bay Resort. Indonésie, juillet 2012.

L’îlot voisin, avec sa petite maison sur pilotis, en bois et en palmes tressées, plantée sur le banc de sable qui surgit et disparaît au gré des marées, est toujours là, juste en face.

Raja Ampat. Indonésie, juillet 2012.

Raja Ampat. Indonésie, juillet 2012.

Et puis j’ai retrouvé des amis. Jimmy et Julia, actuels managers du resort, m’accueillent avec de grands sourires. Nathan, mon guide de plongée préféré, est là, lui aussi, et m’accompagnera sous l’eau tout au long de mon séjour.

Raja Ampat. Indonésie, juillet 2012.

Raja Ampat. Indonésie, juillet 2012.

Ah ! Raja Ampat ! Une destination vraiment exceptionnelle. Encore vierge, isolée. Pas facile d’y aller, pas facile d’en partir. Je vous raconte tout ça dans le prochain post…

 ;-)

Voyage Indonésie : Alor et Raja Ampat - juillet 2012

  Indonésie : Alor + Raja Ampat - juillet 2012

31 commentaires

  1. Pit

    Salam Corinne, tu te rappelles de moi ?

    Presque 3 ans que ma famille et moi même n’avons pas mis les pieds en Indo (on était dans les montagnes birmanes), presque 3 ans que nous n’avons pas plongé ! Mais cette année c’est décidé, on explose le budget et on part 2 mois en Irian Jaya.
    De ce que j’ai lu et chopé comme info, il existe maintenant des « homestays » sur les Raja, homestays certes à des prix élevés mais on n’a pas le choix ! On pense rester 3/4 semaines sur les Raja (on veut aussi aller à Baliem, dans la Cendrawasih bay et pitêt du coté de Biak) et lent comme on est, il faut que l’on fasse des choix sur les îles où l’on veut séjourner. C’est pour ça que je te sollicite, si tu peux me donner des iles (j’ai compris que tu avais adoré pulau Kri), des sites de plongées, de snorckling ou tout autre lieu incontournable, tu m’en verras ravi et reconnaissant 😉 Tu peux bien sûr me contacter par mail.
    Je t’embrasse et te souhaite une belle année 2013, remplie de bulles comme tu les aimes.

    Répondre
    • Corinne

      @Pit: Coucou Pierre ! Oui, je me souviens de nos échanges passés !!! Ravie de te retrouver ici… 😉

      Je crois qu’il vaut mieux éviter de dire « Irian Jaya » désormais, c’était le nom donné avant 2007 par les colonisateurs indonésiens… Préférons « Papua Barat » !!!
      •• http://en.wikipedia.org/wiki/West_Papua_(province)

      Mais trève de pinaillage historique…

      Oui, il existe des « homestays » dans les Raja Ampat. Il y en a plusieurs sur l’île de Mansuar (la grande île dans le prolongement de la minuscule Kri Island). On peut aussi loger dans le mignon village de l’île d’Arborek, minuscule elle aussi, mais toute proche du spot à raies-mantas.

      De plus en plus de locaux se sont mis à ouvrir des « homestays », certains dans les règles (pas plus d’une ou deux chambres à louer aux touristes chez soi), les autres non. Je ne connais pas toutes les adresses / îles existantes.

      Quand ce sont des hébergements construits exprès pour la location aux touristes, ce sont la plupart du temps des cabanes très rustiques, avec toit et murs en feuilles de palmes.

      Ces « homestays » locaux ne sont pas des centres de plongées, et n’ont ni l’équipement ni les autorisations pour emmener des plongeurs avec la sécurité requise. En revanche, il doit être possible de faire du snorkeling et des visites dans les îles alentours, sous réserve de financer (à prix d’or, comme tout là-bas), un bateau et le gazole pour le moteur… L’endroit est très isolé, les prix pratiqués n’ont rien à voir avec le reste de l’Indonésie.

      Je compte faire bientôt un post pratico-pratique sur Raja Ampat, car plein de gens me demandent des renseignements… Mais je te livre en vrac déjà quelques infos. 😉

      Si on veut plonger (je parle bien de plongée-bouteille), on n’a pas vraiment d’autre choix que de s’adresser à l’un des resorts du coin, qui disposent du matos, de compresseurs, de guides formés. Voici les sept qui existent, à ma connaissance :

      •• Kri Eco Resort – Papua Diving – http://www.papua-diving.com/diveresorts/krieco/
      •• Sorido Bay Resort – Papua Diving – http://www.papua-diving.com/diveresorts/sorido/ (que j’ai donc testé, et que j’ai adoré)
      •• Raja Ampat Dive Lodge – Grand Komodo – http://www.komodoalordive.com/RajaAmpatDiveLodge.htm
      •• Raja4Divers – http://www.raja4divers.com (ma sœur, non-plongeuse, a testé, et a adoré)
      •• Papua Paradise – http://www.papuaparadise.com
      •• Raja Ampat Dive Resort – http://rajaampatdiveresort.com (tout nouveau, tenu par des Papous avec l’aide d’un Hollandais si je ne me trompe pas)
      •• Waiwo Dive Resort – http://waiwodiveresort.com/ (sur Waigeo, près de Wasai)
      Et j’ajoute un huitième (situé beaucoup plus loin de la zone, dans le sud, sur l’île de Misool), juste pour rêver (parce que là, faut un très très très gros budget) :
      •• Misool Eco Resort – http://www.misoolecoresort.com

      Sinon, pour une expérience vraiment authentique et très roots, il y a le chouette projet Kayak4Conservation :
      •• http://kayak4conservation.com
      Le projet est soutenu par le RARCC (Raja Ampat Research & Conservation Center) avec l’aide de Papua Diving. Il a été mis en place par un jeune Sud-Africain que j’ai rencontré sur Kri, et qui espère, à terme, que ce projet de développement touristique « écolo » sera totalement pris en main par les locaux avec qui il bosse. Il leur a fait construire plusieurs « homestays », justement, dans des endroits souvent isolés, pour les étapes en pleine nature des kayakistes. J’en ai visité plusieurs, dont un en cours de construction… C’est effectivement très très roots. Mais pour les amateurs d’aventure en pleine nature, ça se tente !

      Enfin, j’ai trouvé çà et là, lors de mes recherches sur Internet, d’autres liens, dont celui-ci :
      •• http://www.stayrajaampat.com/accommodation
      Mais j’ai cru comprendre en lisant des forums, que tout n’étais pas forcément fiable ni à jour dans les infos mises en ligne… Mais on y voit les îles de Mansuar et d’Arborek, dont je parle plus haut.
      Tiens, et y’a ça aussi :
      •• http://travelinginparadise.blogspot.fr/2012/07/sawinggrai-village-where-paradise-bird.html
      Et des tas d’infos intéressantes qui vont dans le même sens que ce que j’ai pu observer, par un gars qui connaît fort bien l’est de l’Indonésie :
      •• http://www.east-indonesia.info/regions/raja-ampat.html

      J’essaierai de compiler tout ça dans un prochain article…

      Enfin, pour Cendarawish Bay, Baliem Valley et Biak, je n’ai pas des masses d’infos, n’ayant pas encore fait de recherches là-dessus. Mais ce sera pour un prochain trip…

      Bons préparatifs !!!
      🙄

      Répondre
  2. Pit

    Merci beaucoup pour la rapidité et les précisions de ta réponse ! Pour le nom d’Irian Jaya, j’ignorais complètement ; sans ta remarque, les Papous allaient peut-être me bouffer tout cru 😉
    J’ai commencé à prendre des contacts sur place mais apparemment internet fonctionne aléatoirement et par sms, c’est pas fastoche, surtout en indonésien !

    Après lecture de ce que j’avais posté plus, je tiens à m’excuser d’avoir débarqué sur ton blog comme un gros rustre avec mon lot de questions. Je n’ai même pas pris le temps de saluer le travail remarquable que tu accomplis avec tes « petites bulles d’ailleurs » ; tout est plaisir ici, les écrits comme les photos, un grand, très grand bravo à toi !!! 8)

    Répondre
    • Corinne

      @Pit: Il paraît que les Papous ont arrêter de manger les gens, heureusement… 😀 Sinon, ne t’inquiète pas, c’est un plaisir de te voir débouler ici. La prochaine fois, ôte les sabots et mets des tongs, c’est plus confortable… 😆

      Merci pour les compliments, ça me touche beaucoup. Je préfère de toute manière répondre aux questions au fur et à mesure qu’elles arrivent. C’est vrai aussi que je donne assez peu d’infos strictement pratiques dans mes articles, notamment sur les petits hébergements et les prix, car tout change très vite en Asie. Une bonne adresse une année peut ne plus l’être l’année suivante, ou avoir disparu ou beaucoup changé, etc.

      Le « travail » comme tu dis, sur mes Petites Bulles d’Ailleurs, n’a d’autre but que le plaisir de partager. Ravie que ça se ressente.

      J’y pense maintenant, mais je crois bien qu’il y a aussi quelques hébergements à pas trop cher sur la grande île de Waigeo, à Waisai.

      Et, oui, le problème à Raja Ampat – en dehors des resorts à plongeurs – c’est de réussir à contacter les gens. C’est vraiment très très isolé. Pas d’internet dans l’archipel en dehors de Sorong et de certains resorts. Réseau plus qu’aléatoire pour la réception téléphonique…

      Un nouvel aéroport doit être construit sur Waigeo. D’ici quelques années, les Raja Ampat ne seront sûrement plus un endroit aussi vierge ni aussi difficile d’accès… C’est maintenant qu’il faut tenter d’y aller !!!!
      8)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

73 Partages
Partagez
Tweetez18
+13
Épinglez52