Édité le

Je voulais revoir les temples d’Angkor. En particulier le Bayon et ses tours, sculptées de visages aux sourires énigmatiques. Voir et revoir… J’aime !

Temple-montagne

Le Bayon est le premier temple que nous avons demandé à visiter. Un « temple-montagne » du XIII-XIVe siècle. C’est ma troisième visite, et je ne suis pas blasée. Il continue de me fasciner.

Au premier niveau, un dédale de pierres grises, dans lequel on se perd un peu, entre les piliers ornés d’apsaras, les danseuses célestes, et des fresques représentant des scènes de la vie quotidiennes et des épisodes de la mythologie hindoue.

À l’intérieur, on peut offrir quelques bâtons d’encens à Bouddha, Shiva, ou qui vous plaira…

Apsaras (danseuses célestes), au Bayon. Cambodge, février 2011.

Au Bayon. Cambodge, février 2011.

Au Bayon. Cambodge, février 2011.

Les visages du Bayon

Il faut gravir quelques marches bien raides pour accéder à la terrasse supérieure… Un endroit magique !

Au Bayon. Cambodge, février 2011.

Là, d’immenses visages à l’expression bienveillante, un peu énigmatique, vous observent. Chaque tour est ornée de trois ou quatre visages. Il y en aurait près de 200 en tout.

Les visages du Bayon. Cambodge, février 2011.

Les visages du Bayon. Cambodge, février 2011.

Il faut prendre son temps, sur cette terrasse, déambuler tranquillement, s’arrêter, lever le nez, se retourner, pour découvrir une perspective différente, inattendue. À chaque tour, c’est une nouvelle enfilade de sourires. La pierre est gris-vert ou dorée selon l’orientation du soleil.

L’ensemble a quelque chose d’apaisant, de serein, vraiment fascinant. Le Bayon compte parmi mes temples préférés.

Les visages du Bayon. Cambodge, février 2011.

Les visages du Bayon. Cambodge, février 2011.

Mais déjà, les groupes en voyage organisé arrivent… Trop nombreux, trop bruyants.

Mieux vaut partir, afin de conserver intacte la magie de l’endroit !

:roll :

  Cambodge et Thaïlande - février 2011

46 Partages
Partagez32
Tweetez6
Enregistrer8
Partagez