Montréal Chinatown

  Canada : Montréal [Québec] - septembre 2009

Un petit bout d’Asie à Montréal : c’est le quartier de Chinatown dont je vous propose un aperçu, à travers deux petites vidéos.

Ce sont deux montages très similaires, car je voulais tester la fonction vidéo de mon iPod Nano et comparer avec celle de mon petit appareil-photo numérique.

Chinatown #1

Voici la première séquence, tournée avec le nouvel iPod Nano.

Chinatown #2

Voici la seconde séquence, tournée avec mon antique Canon Powershot A95.

Filmer avec un iPod Nano : bof

Franchement, la qualité d’image est meilleure avec mon petit APN, je trouve. Il faisait un peu gris, et le minuscule capteur du Nano me semble avoir du mal à gérer le manque de lumière, plus encore que mon Canon Powershot A95, qui n’a pourtant rien d’extraordinaire. Je trouve le rendu du Nano un peu verdâtre.

Le Nano est aussi tellement petit, que c’est difficile de ne pas bouger. Les plans fixes tremblent toujours un peu.

Une autre chose que j’ai remarquée : le Nano, malgré sa taille minuscule, est moins discret. Curieusement, les gens ne prêtaient pas trop attention à mon banal petit APN (c’est une ruse, on croit que je prends des photos, alors que je filme, hé ! hé !). Avec le iPod Nano, ils se sentaient filmés et cherchaient plus souvent à éviter l’objectif.

Quartier chinois

À part ça, Chinatown ne m’a guère impressionnée. En fait de quartier, la Chinatown montréalaise se restreint à deux-trois rues, la plus fréquentée étant la rue piétonne de la Gauchetière où j’ai tourné ces deux petits films.

En réalité, il y a beaucoup d’autres bouts de rue et quartiers, dans le centre de Montréal, qui mériteraient de s’appeler « Chinatown », tant la communauté asiatique est présente. J’ai vu quantité de restos chinois, thaïs, vietnamiens, indiens, de vendeurs de sushis et de nouilles, de mini-markets et autres fast-foods asiatiques.

Mais dans Chinatown, il y a un gars à ne pas rater, si vous aimez les sucreries asiatiques : le vendeur de bonbons à la barbe de dragon (Dragon’s beard candy), qu’on voit sur mes vidéos.

Ce sont des friandises à base de sucre, d’arachide, de graines de sésame, de noix de coco et de chocolat… Et la fameuse barbe de dragon, ce sont ces drôles de lanières filandreuses dont il enrobe le tout. Quatre dollars la boîte de six.

Visiblement, c’est un peu une institution dans le quartier. Le petit comptoir, où on peut observer la confection des bonbons, a beaucoup de succès auprès des touristes.

😉

  Canada : Montréal [Québec] - septembre 2009

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez