Les buildings de Manhattan. New York. Mai 2012.

Escapade à New York City

  New York - mai 2012

NYC. Trois initiales inspirantes. New York City, j’en reviens ! C’était mon premier voyage aux États-Unis et mes premiers pas dans « la ville qui ne dort jamais »…

Une semaine à New York

Voir les gratte-ciel de Manhattan ! Héler des taxis jaunes ! Grimper à l’Empire State Building ! Monter au Rockfeller Center ! Naviguer au pied de la statue de la Liberté ! Arpenter Broadway ! Traverser le pont de Brooklyn !

Touriste, moi ? Parfaitement.

Les buildings de Manhattan. New York. Mai 2012.
Les buildings de Manhattan. New York. Mai 2012.

C’était ma première fois à New York. La ville qu’on connaît sans connaître, pour l’avoir tellement vue au cinéma, dans les séries-télé, et puis au 20-Heures depuis le 11-Septembre. La ville « qui ne dort jamais » comme le chante Sinatra.

J’en reviens. J’ai passé une semaine là-bas. Une autre « bulle d’ailleurs », bien différente de mes voyages en Asie !

Larger than life

Verdict ? New York, en vrai, c’est comme dans la chanson, comme au cinéma, comme dans les séries-télé. Mais en tellement mieux !

C’est plus grand. Plus fort. Plus intense. Larger than life… Même si on joue les touristes, une visite à New York, ça élargit l’horizon et lave la tête. La ville déborde d’une énergie contagieuse, grisante, stimulante.

La seule vue des buildings qui se découpent en ombres chinoises, sur le tarmac, à l’atterrissage, dans la lumière dorée du couchant, fait battre le cœur un peu plus vite.

Vue sur New York depuis l'aéroport JFK.
Vue sur New York depuis l’aéroport JFK.

Je suis rentrée dimanche, éblouie, enthousiaste, heureuse.

New York est à moins de 8 heures de vol de Paris. Et au retour, c’est encore plus rapide, grâce aux vents favorables du mystérieux jet-stream : moins de 7 heures ! En fait, c’est tout près, comparé à mon précédent périple en Indonésie. Il n’y a qu’un océan à traverser…

Je reviens vous raconter tout ça très vite !

😉

  New York - mai 2012

  1. Effet classique : « mordre dans l’apple, c’est lui succomber ! »… et très vite en devenir addict 😉
    On ne quitte pas New York sans être gagné par une irrépressible (autant qu’irraisonnée!) envie d’y retourner.
    Bienvenue au club 🙂
    [De notre séjour effectué en juin dernier (2011), on a laissé quelques traces ici, si ça te dit >>> : http://floreboquocumqueferar.wordpress.com/2011/11/04/oss-j17-our-so-sweet-journey-17/%5D

  2. Ahh, New York ! C’est une des mes villes préférées. Je suis chanceux car pour moi c’est tout près depuis Montréal (7 heures de route ou 1 heure de vol). Je compte y retourner cet été. Et comme je suis toujours à la recherche de bons plans et de trouvailles, j’attends ton prochain billet avec impatience.

    1. @Mario: je visitais pour la première fois New York, je pense que mes découvertes seront très « classiques »… 😉

  3. Visiblement « l’effet New-York » a encore frappé. Hâte de lire le suite de tes premiers mots…

    De mon côté, je terminais mon billet sur notre passage à NY par « …nous y étions en 2009, vous y serez demain ! On y retourne quand ? »

    Et j’ai comme l’impression que toi aussi tu as été conquise… et que tu auras envie d’y refaire une escale 😉

    A bientôt

  4. Ahhhh la veinarde! J’en rêve, de New York, mais je finis toujours par lui préférer une destination plongée, je me déciderais peut-être à lui donner la première place une fois que j’aurais vu tes photos 😉

    1. @Myriam: oui, je suis une petite veinarde… Ce genre de voyage n’a rien à voir avec la plongée, mais j’adoooore aussi !!!
      😀

  5. Comme tu le dis si bien: « c’est comme dans la chanson, comme au cinéma, comme dans les séries-télé. Mais en tellement mieux  »
    c’est fascinant comme cette ville fascine et comme dit Frees Bees, on en repart avec l’envie d’y retourner. Cela fait 1 an, pour moi et la sensation est restée intact. Y retourner? aux sacrifices de quelques bulles… ?
    Merci pour tout tes articles.

  6. Comme tout le monde j’ ai adoré nyc, je conseille vivement, plutot que de prendre un bus pour touristes, de faire la visite guidee de manhattan a vélo. En plus, c’ est tout plat, sauf le pont de brooklynn.

  7. Suis d’accord avec Gérard, inutile de prendre un bus pour touristes, mais encore mieux que le vélo, c’est pedibus! Et sur le pont de Brooklyn, pas besoin de zigzaguer, faire sonner le timbre, invectiver les piétons… qui débordent souvent sur la voie réservée aux cyclistes. Les choses vues sont tellement plus saisissantes à pied. 😉

  8. Ah New-York, une ville extraordinaire à découvrir pour la première fois. Tout nous semble déjà si familier car on l’a déjà vu dans les films… et pourtant c’est tellement mieux en vrai!

  9. Vite vite la suite Corinne ! Personnellement, comme toi, j’ai eu l’impression de connaitre New York dès que j’y ai mis les pieds. Cette ville est tellement vue au cinéma et dans les séries télé que l’on a l’impression de se balader avec Woody Allen dans East Village ! New York a été aussi pour moi une découverte gastronomique : les cupcakes de Magnolia’s, les burgers de Shake Schack… Et bien d’autres expériences culinaires !

  10. Oui! Vivement la suite! Et tu n’as pas l’air d’avoir été traumatisée par les sympathiques agents d’immigration américain! C’est vraiment un sentiment étrange, n’est-ce pas? C’est une ville qui nous est tellement familière, même sans jamais y avoir mis les pieds et quand on y est… waw…

    1. @Mélissa : bah, non, pas traumatisée du tout… l’attente a été un peu longuette dans la file, mais ensuite, les formalités ont été plutôt rapides. Quant à la ville elle-même, oui, je vais raconter un peu tout ça dans des posts à venir : on s’y sent presque comme chez soi, même quand on la découvre pour la première fois !

  11. Quoi NY 😮 , j’ai loupé une étape visiblement, c’est déjà fini les Rajat Ampat 😥 , Ah tu vas trop vite j’arrrive plus à suivre moi!!
    Te voilà prise dans la frénésie des states, c’est marrant mais autour de moi j’ai plein d’ami qui partent un semaine à NY cette année.
    En tout cas sympa ton reportage.

    1. @Laurence: mais non, tu n’as rien loupé ! J’ai eu la chance de passer une semaine à New York, du 12 au 19 mai (voyage personnel, en famille)… et de découvrir les States !!! J’ai encore des tas de trucs à raconter sur Raja Ampat, ne t’inquiète pas. Mais je vais d’abord tenter de publier quelques petites choses sur New York (tout ça sera donc un peu dans le désordre, hein…).
      😉

  12. J’étais là il y a une semaine, on a failli se croiser 🙂
    J’ai beaucoup aimé aussi:-) Notamment Manhattan qui a vraiment des quartiers si différents. Claire que je vais me faire un road movie de quelques mois aux US!

    Je suis aussi allé à Philadelphie et j’ai aussi bien apprécié!

    1. @Fabrice: oui, hein, c’est bien New York ! Toutes ces ambiances différentes, d’un quartier à l’autre… J’adore!!!
      8)

  13. Cette ville est tout simplement splendide ! Tout est tellement beau, grand, gigantesque, on ne sait plus où donner de la tête ! J’ai l’immense chance de partir là-bas pour 18 mois et j’espère bien faire tous les recoins de la ville !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

53 Partages
Partagez37
Tweetez13
Enregistrer2
Partagez1