Voyages & Voyageurs, mon nouveau blog pour Ouest-France.fr

Voyages & Voyageurs : mon nouveau blog

  Entre deux voyages

Ça y est ! Je viens de me lancer dans un nouveau blog. Il s’appelle Voyages & Voyageurs et c’est pour le site web de mon canard, Ouest-France.fr. J’y parlerai voyages, bien sûr. Avec, toujours, l’envie de vous faire découvrir le monde, ici et ailleurs…

Voyages & Voyageurs, mon nouveau blog pour Ouest-France.fr

PRÉCISION — Le premier nom de ce blog pour Ouest-France.fr, à son lancement en avril 2012, était Évasions. Pour des raisons que je ne tiens pas à détailler ici, il m’a fallu lui donner une autre appellation, courant novembre 2012. J’ai donc modifié ce nom ici et retitré sur Voyages & Voyageurs…

Pour dire la vérité, je suis un peu inquiète quand même de m’être embarquée là-dedans. Je ne sais pas trop comment je vais réussir à tenir le rythme, avec DEUX blogs.

Chaque soir, quand je quitte la rédac, c’est pareil : je constate, résignée, que les journées continuent de ne faire que 24 heures, et qu’il est déjà drôlement tard, là, dis donc, pfff, c’est pas encore aujourd’hui que je vais réussir à poster un nouvel article sur le blog… Bloguer est une activité dévoreuse de temps et il m’en reste bien peu à disposition, quand j’ai terminé ma journée de boulot officielle.

Mais bon. Mon premier « vrai » billet est en ligne. Enfin.

Je vous en livre le début ci-dessous. C’est un volcan islandais qui me l’a inspiré. Quant aux précédents billets, qui m’ont servi de test pour la phase de démarrage, ils vous rappelleront peut-être quelque-chose…

😉

Le volcan qui empêche les avions de voler

Eyjafjallajökull, le glacier. Eyjafjöll, le volcan. Quels beaux noms. Mary Poppins aurait pu les inventer. Ce volcan islandais me fascine. Il crache un nuage de cendres et de fumée qui empêche les avions de voler, dans le nord de l’Europe, depuis ce jeudi 15 avril. L’éruption pourrait se prolonger plusieurs semaines, voire plusieurs mois !

Évidemment, je serais plus contrariée si j’avais un avion à prendre. Mais là, je m’émerveille. Parce que le phénomène me fait percevoir, avec une acuité accrue, combien nos vies minuscules sont toutes liées sur cette jolie petite boule qui nous sert de planète.

 » Lire la suite…

Bonne lecture !

  Entre deux voyages

30 Partages
Partagez30
Tweetez
Enregistrer
Partagez