Pad thaï : des nouilles sautées à la thaïlandaise... J'adore! (Source photo: Wikimedia Commons - Ben Frantz Dale)
Pad thaï : des nouilles sautées à la thaïlandaise... J'adore! (Source photo: Wikimedia Commons - Ben Frantz Dale)

En manque de pad thaï ?

  Entre deux voyages

C’est le plat thaïlandais le plus connu du touriste occidental. Savoureux, nourrissant et pas cher. Une simple assiette de nouilles sautées, dont j’ai la nostalgie, quand je suis loin de la Thaïlande.

Nouilles à la thaïlandaise

Pad thaï : des nouilles sautées à la thaïlandaise... J'adore! (Source photo: Wikimedia Commons - Ben Frantz Dale)
Pad thaï : des nouilles sautées à la thaïlandaise… J’adore ! (Source photo : Wikimedia Commons – Ben Frantz Dale)

Le pad thaï (facile à retenir et prononcer, ça sonne comme « pâtes thaïes ») est bien meilleur dégusté dans un de ces petits restos de rue, où l’on s’assoit sur de minuscules chaises en plastique, à la nuit tombée… Vous voulez avoir l’impression d’y être ? Sentir vos narines frémir, vos papilles frétiller ?

Cliquez vite sur la vidéo ci-dessous !…

EDIT. Le site Finsonline, qui hébergeait la vidéo que j’avais placée ici, au moment où j’ai publié ce post en 2009, n’existe plus… Mais cherchez « pad thai » sur Youtube, vous trouverez plein de scènes filmées dans les rues en Thaïlande (et des recettes), comme celle-ci, par exemple :

La vidéo dont je parlais (qui n’est plus visible, donc) a été réalisée par Tony Wu, plongeur photographe et vidéaste, pour le site FinsOnline. Il nous fait faire la tournée des « 10 meilleurs endroits où manger à Phuket ». Outre le pad thaï, on y retrouve quantité de petits plats qui font partie des grands plaisirs du voyageur au royaume de Siam… Il y a même un fichier PDF à télécharger, avec toutes les indications pratiques pour retrouver les restos sur place.

Ah là là… Je suis rentrée depuis cinq semaines et je suis déjà en manque de pad thaï  ! Il y a des tas de façons de le préparer, on trouve facilement des recettes en cherchant sur le web. Faudra que je me lance, un de ces jours…

Miam, miam…

La base : des nouilles sautées, donc, mélangées avec des bouts d’omelette, dans divers condiments et épices (sauce de poisson nam-pla ou nuoc-mâm, jus de tamarin, petits piments rouges, ail, poivre, échalotes, pousses de soja…), qu’on agrémente au choix de crevettes, de poulet, ou de tofu. Le tout est en principe garni de cacahuètes broyées, de coriandre et d’un petit morceau de citron. On arrose les nouilles de jus de citron, et on complète, selon son goût, avec ces mystérieux condiments, qui vous arrachent plus ou moins la gueule, à disposition dans des petits pots sur les tables.

Évitez de commander votre pad thaï dans les restos pour touristes, préférez la version authentique des petits boui-bouis de rue, en choisissant ceux qui semblent très fréquentés par les Thaïlandais : en général, les nouilles sont bien moins huileuses et moins fadasses, le mélange d’épices et d’arômes infiniment plus subtil.

Ça me redonne faim, tout ça. (Soupir…)

→ Lire aussi : Le meilleur pad thaï de Koh Phi Phi

👍

  Entre deux voyages

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez