Banc de carangues à Sipadan. (Bornéo, Malaisie, juillet 2013)
Banc de carangues à Sipadan. (Bornéo, Malaisie, juillet 2013)

Sipadan sous l’eau en images

#Bornéo #Malaisie

  Bornéo : Indonésie + Malaisie - juillet 2013

Sipadan. Trois syllabes mythiques pour les plongeurs en Asie ! Des requins, des tortues, des tourbillons de barracudas et de carangues…

Tourbillons de poissons

Juillet 2013. C’est mon 3e voyage à Sipadan. À prononcer « si pas d’âne »… 😁

Cette petite île située au large de Bornéo, en Malaisie orientale, est l’un des spots de plongée les plus renommés en Asie du Sud-Est. Cousteau est le premier à l’avoir exploré en son temps. Aujourd’hui, c’est un site protégé, qui attire des plongeurs du monde entier. Je le place dans mon petit top 3 personnel des meilleurs sites de plongée de la zone indo-Pacifique, avec Raja Ampat et Komodo.

Quant aux îles voisines de Mabul et Kapalai, les plongées n’ont rien à voir avec le grand spectacle offert par Sipadan, mais elles restent très intéressantes pour la muck-dive et la petite faune. De quoi mixer photo macro et grand angle avec bonheur…

J’ai déjà un peu parlé de ce nouveau voyage et de mes impressions sous l’eau dans les précédents posts :

→ Une vidéo, un requin, une minute
→ Plonger dans le bleu de Bornéo

Nouveauté par rapport à mes précédentes plongées là-bas en 2006 et 2009 : j’ai cette fois-ci mon Canon Eos 7D avec moi. Un beau jouet acquis en 2010, avec le caisson étanche qui va bien pour l’emmener sous l’eau…

Je savais que j’allais bien m’amuser avec…  😉

Parmi les rencontres très appréciées des plongeurs, ce spectaculaire banc de carangues. (Sipadan, Bornéo, Malaisie, juillet 2013)
Parmi les rencontres très appréciées des plongeurs, ce spectaculaire banc de carangues. (Bornéo, Malaisie, juillet 2013)
Le banc de poissons est incroyablement dense. (Sipadan, Bornéo, Malaisie, juillet 2013)
Le banc de poissons est incroyablement dense. (Bornéo, Malaisie, juillet 2013)
Parfois, les carangues se mettent à tourner, formant une boule d'écailles argentées. (Sipadan, Bornéo, Malaisie, juillet 2013)
Parfois, les carangues se mettent à tourner, formant une boule d’écailles argentées. (Bornéo, Malaisie, juillet 2013)
Le banc de carangues est juste sous la surface, à faible profondeur. (Sipadan, Bornéo, Malaisie, juillet 2013)
Le banc de carangues est juste sous la surface, à faible profondeur. (Bornéo, Malaisie, juillet 2013)
Du grand spectacle ! (Sipadan, Bornéo, Malaisie, juillet 2013)
Du grand spectacle ! (Bornéo, Malaisie, juillet 2013)

Je m’en suis donné à cœur joie, question photos, avec cet impressionnant tourbillon de carangues. Le banc est facile à observer, car il reste généralement à peu près au même endroit, en zone peu profonde, près du récif.

C’est un spectacle dont je ne me lasse pas. Voir cette masse d’écailles argentées se fendre en deux, se regrouper, s’étirer, se reformer, s’enrouler en boule et recommencer est absolument fascinant. J’ai pu photographier et filmer ce gros banc de carangues à chacune de mes sorties à Sipadan, en ce mois de juillet 2013. Et il m’a donné l’impression d’être encore plus gros que les années précédentes…  😲

Les barracudas de Sipadan

On croise aussi régulièrement un banc de barracudas, qui joue à cache-cache dans le bleu ou près du récif. La rencontre est plus aléatoire, cependant. Parfois, on ne les trouve pas au site ils sont censés être, Barracuda Point… Mais il arrive qu’ils surgissent à l’improviste, lors d’une autre plongée. Petit aperçu dans la vidéo ci-dessous :

J’ai eu la chance de le rencontrer à trois reprises, lors de mes plongées cet été. Mais là, le banc m’a semblé moins spectaculaire, moins gros et moins dense que les années passées…

Aurait-il diminué, ou ne s’agit-il que d’une partie du banc, ou bien étais-je plus impressionnable à l’époque ? Difficile à dire.

Un spot de plongée exceptionnel

Quoi qu’il en soit, à Sipadan, les plongées sont systématiquement exceptionnelles. Vraiment. On en prend plein les yeux. Impossible de se mettre à l’eau sans croiser des dizaines de requins et de tortues ! ! !

C’est tellement énorme, que c’est devenu une blague, et certains plongeurs feignent d’être blasés à la fin de la journée. 😂 « Mouais, bof, encore des requins, c’est complètement surfait. On a déjà vu ça, hier, non ? Et puis avant-hier aussi. Et toutes ces tortues, il y en a vraiment partout… C’est un peu lassant, on n’y fait même plus attention… » 

Moi je m’émerveille, à n’en plus finir, le cœur battant à chaque nouvelle immersion. Une abondance pareille de tortues et de requins, concentrés au même endroit, c’est magique !

Tortue à Sipadan. Bornéo, Malaisie, juillet 2013.

Requins à Sipadan. Bornéo, Malaisie, juillet 2013.

Requin et carangues. Sipadan, Bornéo, Malaisie. Juillet 2013.

Barracuda solitaire. Sipadan, Bornéo, Malaisie. Juillet 2013.

Platax. Sipadan, Bornéo, Malaisie. Juillet 2013.

Requin. Sipadan, Bornéo, Malaisie. Juillet 2013.

Requin à Sipadan. Bornéo, Malaisie, juillet 2013.

Merci à l’un de mes compagnons de plongée, Vicente Garcia, pour l’image ci-dessus, où on me voit en pleine action, en train de filmer un requin pointe blanche ! (Et la vidéo qui va avec est ici.)

Ce troisième voyage à Sipadan m’a enchantée. Je serais prête à y retourner une 4e fois… (Et ça arrivera sûrement.) Je suis très agréablement surprise de constater que malgré sa popularité, le site ne s’est pas dégradé au fil des années. J’ai vraiment l’impression que les fonds sont aussi spectaculaires que lors de mon premier passage en 2006.

Voir aussi → Tous mes articles sur Sipadan

Cette richesse sous-marine incroyable est due à la situation géologique particulière de l’île, ainsi qu’aux mesures prises pour préserver le site, en y limitant notamment le nombre de plongeurs et visiteurs à 120 par jour… Un quota qui semble porter ses fruits.

Je vous raconte ça dans le prochain post, à lire ici → Plongeurs sous haute surveillance à Sipadan

  Bornéo : Indonésie + Malaisie - juillet 2013

196 Partages
Partagez176
Tweetez17
Enregistrer2
Partagez1