Édité le

Une journée à perdre à Kuala Lumpur, avant de prendre l’avion du retour ? Tant mieux… Car à KL (tout le monde dit « KL », c’est plus branché), il y a des tas de trucs trop sympas à faire…

Attention, c’est de l’humour et du énième degré, bien sûr. (Notez comme je positive à fond, pour contrecarrer le spleen de la fin du voyage. La Malaisie va me manquer…)

Les Twin Towers de Kuala Lumpur (Malaisie).

Par exemple, on peut :

👉 Admirer l’évolution des derniers chantiers urbains en cours entre deux buildings, depuis sa chambre au 15e étage :

👉 Lire, au saut du lit, après une grasse mat’ récupératrice, les nouvelles du Straits Times, glissé sous la porte par une main discrète :

👉 Faire du shopping avec George Clooney dans les mega-malls de Bukit Bintang, dans le « Triangle d’Or », au pied des Twin Towers :

👉 Photographier les passants et les dames tout en noir des pays arabes qui ne montrent que leurs yeux :

👉 Prendre en photo ses pieds, picorés par des petits poissons nettoyeurs dans l’aquarium d’un fish-spa :

👉 Chanter avec ses potes le meilleur des tubes asiatiques bien guimauve, dans une cabine-karaoké vitrée :

😂

Sinon, pour de « vraies » activités à Kuala Lumpur, il y a l’embarras du choix et vous trouverez plein d’infos dans tout les bons guides sur la Malaisie.

J’embarque tout à l’heure pour plus de douze heures de vol… Je me console du spleen du retour à l’aéroport de KL, en engloutissant un ultime roti canai (sorte de crêpe à trempouiller dans du curry), tout en pianotant sur le web grâce au wifi.

Je reviens très vite vous raconter Derawan et Kakaban, et puis Sangalaki et Sipadan encore… (soupir)

  Bornéo [Malaisie+Indonésie] - juil 2009

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez