Dans les rues de Manado. Nord-Sulawesi, Indonésie. Juillet 2007.
Dans les rues de Manado. (Nord-Sulawesi, Indonésie)

Retour à la “civilisation”

Je suis aujourd’hui de retour à Manado, où je retrouve la civilisation et le confort du monde moderne : air conditionné et eau chaude, galeries commerciales et club-sandwiches, téléphone portable qui capte et connexions internet high-speed…

Déconnexion obligatoire

L’agitation de Manado, la grande ville du Nord-Sulawesi, avec ses mikrolets bleus qui déboulent en tous sens, me fait un drôle d’effet, après ce long périple à travers l’immense île de Sulawesi.

Dans les rues de Manado. Nord-Sulawesi, Indonésie. Juillet 2007.
Dans les rues de Manado. (Nord-Sulawesi, Indonésie)

À Sulawesi, dès que l’on s’écarte un peu des zones les plus fréquentées, impossible de trouver un ordinateur avec l’internet. Parfois, il n’y a même plus de connexion pour le téléphone portable. (Hé hé ! Enfin de vraies vacances !)

Bref, depuis une dizaine de jours, impossible de tenir le blog… Je le compléterai donc a posteriori.

Pour en revenir là où j’ai arrêté le blog, je suis donc tombée en rade d’internet à Rantepao, en plein pays Toraja. Les deux cyber-cafés de la ville étaient en panne pour l’un, fermé pour l’autre. J’avais promis des photos, mais je n’aurais pas dû !

Voici donc déjà un petit résumé de mon périple des jours précédents. J’essaierai de livrer le détail dans un prochain article. Ci-dessous, une carte de l’île, avec mon itinéraire.

En route pour le lac Poso

Samedi 14 juillet : départ de Rantepao, en voiture avec chauffeur, louée en compagnie de “mes” Hollandais, pour une remontée dans le centre-Sulawesi. Deux nuits près du lac Poso, aux Siuri Cottages, non loin de la ville de Tentena.

Région magnifique ! Super cascade (Saluopa) et chouette plage près du lac.

Siuri Beach, sur la rive ouest du lac Poso, entre Pendolo et Tentena. (Sulawesi, Indonésie)
Siuri Beach, sur la rive ouest du lac Poso, entre Pendolo et Tentena. (Sulawesi, Indonésie)
La cascade Saluopa, au milieu de la jungle, près du lac Poso. (Sulawesi, Indonésie)
La cascade Saluopa, au milieu de la jungle, près du lac Poso. (Sulawesi, Indonésie)

Ce coin de Sulawesi est malheureusement déserté par les touristes depuis plusieurs années, à cause d’un grave conflit entre chrétiens et musulmans, marqué par de nombreux attentats, qui ont fait pas mal de morts…

La situation est stabilisée maintenant, si l’on en croit notre chauffeur, Yunus. Il promène des touristes depuis une vingtaine d’années dans tout Sulawesi. Il y a malgré tout encore de nombreux check-points militaires et policiers le long de la route.

Pour ces officiels, le passage d’enfants blonds constitue une bien aimable distraction. Ils adorent faire descendre de voiture Jelle, Silke et Ronja, les enfants de mes amis Hollandais, à des fins de vérification, au motif que le petit garcon et les deux fillettes figurent sur le passeport de leurs parents. Les gamins s’exécutent et font les sourires qu’il faut au poste de contrôle…

Cap sur les îles Togian

Lundi 16 juillet : long-long trajet pour Ampana, où l’on prend le bateau pour les îles Togian…

Puis sept jours de farniente sur l’île de Batu Daka, près du village de Bomba, au bien nommé resort Island Retreat. Sable blanc, eau azur, cocotiers et récifs coralliens… Ultimes plongées et coups de soleil.

La plage du resort Island Retreat, près de Bomba, sur l'île de Batu Daka. (Archipel des Togian, Sulawesi, Indonésie)
La plage du resort Island Retreat, près de Bomba, sur l’île de Batu Daka. (Archipel des Togian, Sulawesi, Indonésie)
Les enfants de Bomba. (Togian Islands, Sulawesi, Indonésie)
Les enfants de Bomba. (Togian Islands, Sulawesi, Indonésie)

Vol retour Luwuk-Manado dans un coucou de la Merpati

Mardi 24 juillet : le retour… Enquillage de 2 heures 30 de bateau et 6-7 heures de voiture hier, mardi, par des routes qui méritent un chapitre de blog à elles toutes seules. Tout ça pour rejoindre Luwuk, ville située tout à l’est du centre-Sulawesi. Parce qu’à Luwuk, il y a un petit aéroport miraculeux qui permet de gagner d’un coup d’aile Manado en 1h30… (J’ai préféré ça à 15h de bateau + 12h de bus).

Le vol Luwuk-Manado, ça se passe dans un vieux coucou de la Merpati : 20 places, 2 hélices, et un très bon pilote (décollage et atterrissage impec). Sauf que le pauvre a passé tout le trajet à tenter de protéger les instruments de vol, en glissant des Kleenex dans les coins au-dessus de la vitre du cockpit, parce l’eau s’infiltre à l’intérieur quand il pleut… Et là, il n’a pas arrêté de pleuvoir.

J’ai tout vu, j’étais juste derrière. Ceci dit, ils doivent avoir l’habitude du truc. La boîte de Kleenex est coincée au-dessus du tableau de bord, spécialement prévue à cet effet.

Demain, 26 juillet : vol retour via Singapour pour la France…

  Indonésie : Sulawesi - juillet 2007

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez