Coucher de soleil sur Gili Asahan. Lombok, Indonésie, juillet 2015.
Coucher de soleil sur Gili Asahan. Lombok, Indonésie, juillet 2015.

Partir. Respirer. Rêver. Loin de l’agitation du monde… Cap sur Gili Asahan, petite île indonésienne paisible, dans le sud-ouest de Lombok.

Besoin d’îles

4 juillet 2015. Je pose enfin le pied sur l’île dont j’ai mémorisé le nom comme un mantra, depuis des semaines : Gili Asahan. Elle est située dans la baie de Sekotong, dans le sud-ouest de Lombok, l’île voisine de Bali.

À Lombok, on parle sasak et le mot « gili » (à prononcer « guili ») signifie « île ». Les plus connues des visiteurs étrangers – et les plus fréquentées – sont les celles du nord-ouest : Gili Trawangan, Gili Air et Gili Meno. J’y suis déjà allée, il y a une dizaine d’années, quand elles étaient encore relativement peu fréquentées (en tout cas pas comme aujourd’hui). Mais cette fois-ci, elles ne feront pas partie de mon itinéraire.

J’ai besoin d’îles, mais en mode tranquille. J’ai envie d’être un peu à l’écart du flux touristique pour démarrer ce nouveau périple indonésien…

Gili Asahan. Lombok, Indonésie, juillet 2015.
Gili Asahan. Lombok, Indonésie, juillet 2015.
La plage à Gili Asahan. Lombok, Indonésie, juillet 2015.
La plage à Gili Asahan. Lombok, Indonésie, juillet 2015.

Voyager léger (à l’insu de mon plein gré)

Quand je pose le pied sur la petite plage de sable blond de Gili Asahan, c’est encore l’heure du « selamat siang » en Indonésie – le « bonjour » du milieu de journée, qui s’étire de 11h à 15h.

Pour tout bagage, je n’ai que mon sac « cabine » et un sac en plastique contenant deux-trois fringues bariolées et un sarong de plage, achetés à la va-vite pour quelques roupies au milieu de la nuit, à Bali, près de l’aéroport, dans un immense magasin d’horreurs touristiques : le Krisna, ouvert 24 heures sur 24. Ce sera mon change de vacancière pour un jour ou deux. Mon gros sac à roulettes est resté à Dubaï. Il a raté la correspondance !

Mon kit de survie "plagesque" pour deux jours. Bali, juillet 2015.
Mon kit de survie « plagesque » pour deux jours. Bali, juillet 2015.

Je ne suis pas tant contrariée que ça. Plutôt amusée par cette situation inédite, car c’est la toute première fois de ma vie de voyageuse (depuis une vingtaine d’années) que je ne récupère pas mon bagage de soute à l’arrivée… Et c’est la première fois depuis bien longtemps que je voyage aussi léger !

Baie de Sekotong

C’est donc sans avoir besoin d’enregistrer de bagage en soute que j’ai pris un vol domestique, en début de matinée pour Lombok, sur Lion Air (la fameuse compagnie indonésienne avec livret de prières dont j’ai déjà parlé ici). Vue sublime sur le volcan Agung qui domine Bali. Une grosse demi-heure de vol.

Le Mont Agung, à Bali, culmine à plus de 3 000 mètres. Indonésie, juillet 2015.
Le Mont Agung, à Bali, culmine à plus de 3 000 mètres. Indonésie, juillet 2015.

Suivront près de deux heures de route pour gagner Sekotong, dans le sud-ouest de Lombok. Puis un quart d’heure de bateau jusqu’à Gili Asahan.

Gili Asahan fait partie d’un archipel d’îles superbes et peu connues dans la baie de Sekotong : Gili Layar, Gili Gede, Gili Rengit, Gili Nanggu… Il y a là quelques rares hébergements touristiques, des villages de pêcheurs au pied des collines, des troupeaux de vaches et des chèvres en goguette, des fonds coralliens sympathiques et, surtout, une atmosphère bien paisible, qui m’enchante dès l’arrivée.

Gili Asahan. Lombok, juillet 2015.
Gili Asahan. Lombok, juillet 2015.
Ça mord ! Près du village de Gili Asahan. Lombok, Indonésie, juillet 2015.
Ça mord ! Près du village de Gili Asahan. Lombok, Indonésie, juillet 2015.
Gili Asahan. Lombok, juillet 2015.
Gili Asahan. Lombok, juillet 2015.

J’attendrai donc, pour plonger, que mon sac arrive (le surlendemain). Tout mon équipement est dedans… Sur le moment, ça m’est plutôt égal. Je suis tellement heureuse d’être là, sur cette petite île indonésienne, loin de tout !

Le temps suspend son vol. Mon premier coucher de soleil est somptueux. Je découvre, la nuit venue, des milliards d’étoiles. Et je m’endors béatement, pas le moins du monde dérangée par les gloussements des geckos.

Coucher de soleil sur Gili Asahan. Lombok, Indonésie, juillet 2015.
Coucher de soleil sur Gili Asahan. Lombok, Indonésie, juillet 2015.

Voyage Indonésie 2015

  Indonésie : Lombok + Bali + Bangka - juillet 2015

281 Partages
Partagez246
Tweetez33
Enregistrer2
Partagez