Festival de Romans.

Des blogueurs à Romans

  Entre deux voyages

J’ai découvert ce week-end la ville de Romans, dans la Drôme (Rhône-Alpes), près de Valence. À dire vrai, je n’en ai pas vu grand-chose. La raison de cette escapade dans le Sud, à 5 heures de TGV de Rennes, était professionnelle, pas touristique : j’y suis allée pour couvrir le Festival de l’expression sur internet.

Festival de blogueurs

Au programme : de nombreux débats, tables rondes, conférences, sur la blogosphère et les nouveaux usages du web. Des blogueurs passionnés sont venus rencontrer des pros du web, et un concours a récompensé ces auteurs du net amateurs dans 18 catégories de blogs.
Festival de Romans.Le gagnant de la catégorie “voyages” est un blog de tour du monde, Le monde de Sissou, que je vous invite à découvrir. Elle est passée par l’Asie du Sud-Est, à Bali, Kuala Lumpur et Singapour. Vous pouvez retrouver l’ensemble des candidats et les lauréats du concours de cette 2e édition sur le site du Festival de Romans (EDIT 16.10.200 – le site n’existe plus, le lien est inactif).

Un détail qui m’a bien amusée durant ces deux jours de rencontres, c’est la façon dont les gens se présentaient, par le nom de leur blog, avant d’ajouter : « Et toi, c’est quoi ton blog ? ». Preuve, si besoin était, que l’identité virtuelle compte tout autant que l’identité réelle pour les blogueurs.

Le blog devient une sorte de carte de visite. Il me fallait donc expliquer chaque fois que j’étais là pour travailler, comme journaliste, pas en tant que blogueuse. Quoique…  ;-)

Romans

Romans est vraiment une jolie ville. Mais je n’ai pas trop eu le temps de la visiter. Je n’ai réussi à faire que quelques photos et à déguster des ravioles, spécialité du coin.

Vue sur l'Isère et Bourg-de-Péage.

À Romans, il y a des magasins de chaussures partout. À mon grand regret, je n’ai pas non plus eu le temps de faire du shopping…

L'horloge de la tour Jacquemart, avec son automate, à Romans.Ci-contre, l’horloge de la tour Jacquemart, avec son automate, à Romans.

La ville a été prospère autrefois, grâce à l’industrie de la chaussure. Mais depuis la crise de 1974, nombre d’entreprises du secteur ont licencié massivement et fermé. Un désastre économique. Un gros soulier en béton un peu kitsch trône sur la place Jacquemart.

Le quartier historique, avec ses bâtisses médiévales, est tout à fait charmant ; la vue sur l’Isère et Bourg-de-Péage juste en face très belle. Il est vrai que les tuiles rouges et les façades claires font un bien fou quand on arrive de Bretagne, où le granit et l’ardoise dominent.

Un agréable dépaysement, comme un avant-goût d’été, de vacances.

:roll :

  Entre deux voyages

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez