Publié le 23 août 2016 / Mis à jour le 25 novembre 2017

« Alors, tu es repartie plonger ? », me demande-t-on depuis mon retour… Eh oui ! J’ai même réalisé un rêve, combiner en un seul voyage deux spots fameux : Komodo et Raja Ampat.

Bleu magique

De tous les spectacles que la nature a à offrir, la vie sous-marine est celui qui me fascine le plus. Plonger, découvrir ce qui se cache sous la surface me procure toujours la sensation un peu grisante d’explorer un autre monde… S’immerger dans le bleu, c’est magique ! La preuve…

Ci-dessus, l’une des séquences que j’ai ramenée du bien nommé site Blue Magic, à Raja Ampat (certains d’entre vous l’ont déjà vue, puisque je l’ai d’abord postée, en guise de mise en bouche, sur la page Facebook). La vidéo est aussi accessible sur ma chaîne Vimeo au bout de ce lien → Blue Magic – Raja Ampat (cliquez sur le logo HD pour choisir la définition 1080).

Ci-dessous, un autre moment magique lors d’une plongée à Komodo : le face à face émouvant d’un apnéiste et d’une raie manta, au site de Karang Makassar.

À Karang Makassar, le "manta point" de Komodo, qu'on devrait plutôt rebaptiser "Manta Express" tant ces grandes raies majestueuses y sont nombreuses à défiler. (Indonésie, juillet 2016.)

Fascinante rencontre à Karang Makassar, le « manta point » de Komodo. Site qu’on devrait plutôt rebaptiser « Manta Highway » tant ces grandes raies majestueuses y sont nombreuses à défiler. (Indonésie, juillet 2016.)

C’est pour ces moments-là, tellement exaltants, que je multiplie les voyages-plongée, de préférence là où il y a des eaux claires, chaudes et plutôt poissonneuses…

En ce mois de juillet 2016, je me suis donc envolée pour l’Indonésie (encore). Cet immense archipel, entre Océan Indien et Pacifique, est une destination fantastique pour la photo sous-marine ! Et j’ai décidé de frapper fort, en combinant en un seul voyage les deux plus beaux spots de plongée que je connaisse dans cette région du monde : Komodo puis Raja Ampat.

Komodo ET Raja Ampat

Komodo, j’y étais déjà allée en 2011. Quant à Raja Ampat, c’est mon 5e passage là-bas depuis mon premier séjour en 2012 ! 😀

Voir aussi → Tous les voyages

J’ai bricolé vite fait une petite Google Map ci-dessous pour que vous voyez d’un coup d’œil ce que ça donne, question trajets sur place en Indonésie. En rouge, les aéroports de JakartaBali, Labuan Bajo, Makassar et Sorong par lesquels je suis passée. En bleu, les archipels de Komodo (dans les Petites Îles de la Sonde, près de Flores) et Raja Ampat (en Papouasie occidentale, tout à l’est).

Lire aussi → Raja Ampat : infos pratiques pour organiser son voyage

Ce qu’il y a de bien, avec la plongée, c’est qu’on peut rester explorer les mêmes sites durant un même séjour, ou bien y revenir d’une année sur l’autre, sans jamais se lasser. Chaque nouvelle immersion est différente, car les conditions changent constamment (météo, marées, phases de la Lune, heure), les rencontres sous l’eau réservent leur lot de surprises et les paysages coralliens varient à l’infini.

Quelques images valent mieux qu’un long discours…

Des nuées d'anthias frétillent au-dessus du corail de Batu Bolong. (Komodo, Indonésie, juillet 2016.)

Des nuées d’anthias frétillent au-dessus du corail de Batu Bolong. (Komodo, Indonésie, juillet 2016.)

Banc de vivaneaux, au site de Mioskon à Raja Ampat. (Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2016.)

Banc de vivaneaux, au site de Mioskon à Raja Ampat. (Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2016.)

L'exubérance du corail à Raja Ampat est toujours spectaculaire. (Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2016.)

L’exubérance du corail à Raja Ampat est toujours spectaculaire. (Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2016.)

Un banc de poissons-écureuils à l'ombre d'une patate de corail, à Raja Ampat. (Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2016.)

Un banc de poissons-écureuils à l’ombre d’une patate de corail, à Raja Ampat. (Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2016.)

Coucou, la tortue ! (Komodo, Indonésie, juillet 2016.)

Coucou, la tortue ! (Komodo, Indonésie, juillet 2016.)

Poissons-clowns dans leur anémone refermée, qui dévoile la couleur rose vif de sa corolle. (Komodo, Indonésie, juillet 2016.)

Poissons-clowns dans leur anémone refermée, qui révèle ainsi les nuances mauve de sa corolle. (Komodo, Indonésie, juillet 2016.)

Les taches sur le ventre des raies-mantas sont unique pour chaque individu, un peu comme nos empreintes digitales. C'est en quelque sorte leur "carte d'identité", qui permet aux biologistes marins de les suivre et de les reconnaître. (Komodo, Indonésie, juillet 2016.)

Les taches sur le ventre des raies-mantas sont uniques pour chaque individu, un peu comme nos empreintes digitales. C’est en quelque sorte leur « carte d’identité », qui permet aux biologistes marins de les reconnaître. (Komodo, Indonésie, juillet 2016.)

Des plongeurs à la rencontre d'un banc de barracudas au site Blue Magic, à Raja Ampat. (Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2016.)

Des plongeurs à la rencontre d’un banc de barracudas au site Blue Magic, à Raja Ampat. (Papouasie occidentale, Indonésie, juillet 2016.)

Je suis en train de trier mes photos et ça prend un peu de temps. Cette fois-ci j’ai ramené plus de 6 000 images (terrestres et sous-marines)… 😯 Mais je reviens très vite dans un prochain post vous raconter le détail de cette nouvelle escapade indonésienne ! Au menu : des bulles (de champagne) dans les airs, des bulles (d’air) sous l’eau, un nouveau bateau de princesse, des rizières balinaises, un trou bleu au milieu du corail (avec le ponton qui va bien) et surtout plein plein de poisson très frais et bien frétillant…

Voyage Indonésie : Komodo + Raja Ampat (juillet 2016)

Indonésie : Komodo + Raja Ampat - juillet 2016

38 commentaires

  1. Eric

    Voilà 6 ans que je ne suis pas retourné dans ces coins, et je dois dire qu’en lisant ton article….
    Bref il faut agir.
    Félicitations

    Eric

    Répondre
  2. Karl

    Je rentre de Bali et je retrouve avec plaisir dans ton post les magnifiques coraux indonésiens et les princesses Manta 🙂
    Continue de nous faire rêver.

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Karl : oui, j’ai un peu plongé ailleurs que dans la zone Indo-Pacifique, notamment au Mexique côté Mer des Caraïbes, aux Maldives, en Polynésie, en Mer Rouge… Nulle part ailleurs le corail n’est aussi beau, aussi exubérant, aussi riche et varié qu’en Indonésie. Vraiment… 🙂

      Répondre
  3. Dubois Thierry

    Vite les 6000 photos !
    Nous ne pouvons pas attendre ce merveilleux partage plus longtemps. 😉 😉

    Répondre
  4. Fanny

    J’ai hésité. « Incroyable » ou « Haaaan ! » ou simplement « Merci » ?
    Je peux proposer les trois ?
    Parce que ces images sont incroyables.
    Que j’ai désespéréme(han)t envie de retourner en Indonésie et un jour essayer la plongée pour de vrai et merci car c’est toujours un plaisir de lire ton blog.

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Fanny : et merci à toi de ce petit mot sympathique ! C’est le problème avec l’Indonésie : quand on a aimé, on n’a qu’une envie, c’est y retourner… Essaie de t’initier à la plongée pour voir, lors d’un prochain voyage. On ne sait jamais, tu pourrais toi aussi attraper le virus… 😉

      Répondre
  5. Guillaume Souvrain

    Toujours aussi passionnants articles. Je suis impatient de voir plus de photos, avant de retourner y plonger mes palmes très bientôt!

    Répondre
  6. Olivier

    Bonjour Corinne,
    Nous avons découvert ton blog il y a quelques jours en préparant notre (deuxième) voyage en Indonésie. Je dois dire que tous tes renseignements précieux nous ont aidés à nous décider pour Raja Ampat. Le billet d’avion pour Jakarta est pris depuis hier, celui pour Sorong devrait rapidement suivre… pour un départ dans 15 jours seulement ! Pas de croisière pour cette fois mais nous allons choisir un petit hotel plongée et espérons aussi tenter l’aventure en kayak pendant quelques jours.
    Ces nouvelles photos nous motivent tjs plus !
    Bravo pour ce blog magnifique où il fait bon se balader…

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Olivier : très contente d’avoir été l’inspiratrice d’une escapade à Raja Ampat… 🙂 Contente que tu prennes plaisir à te balader sur mon blog. Bon voyage et bonnes bulles !

      Répondre
  7. misserey marc

    Toujours accro a tes posts, je ne connais que Bali et Alor mais l’envie de remettre la tête sous l’eau là-bas est tjrs présente…..avant de repartir là-bas je voudrai essayer les Philippines…….à voir merci encore.
    Marc

    Répondre
  8. Philippe Jourdren

    J’ai fait mon premier voyage en Indonésie cet été, notamment après avoir lu ton blog, Et j’ai été bluffé par la foison de la vie ainsi que l’exhubérance des coraux à Komodo, Je n’ai qu’une hâte, y retourner !

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Philippe : ah, je suis vraiment contente d’avoir incité tant de lecteurs à aller découvrir l’Indonésie sous l’eau ! Les gens ont du mal à réaliser, à distance, la richesse sous-marine fabuleuse de l’archipel indonésien… C’est pour cela que j’y retourne si souvent. Quand en plus on fait de la photo sous l’eau, c’est un « terrain » de jeu vraiment fantastique. Ton post de blog restitue bien ce à quoi on peut s’attendre à Komodo, entre les courants et la profusion de vie. Je le rajoute là, ça pourrait intéresser pas mal de monde :
      -> Komodo, le plaisir à l’état pur (par Philippe Jourdren)
      😉

      Répondre
      • Karl

        @Corinne : Effectivement, c’est intéressant. merci pour ce blog que je ne connaissait pas 🙂

  9. launai

    Merci pour ces magnifiques photos! C’est toujours avec plaisir que je vais sur votre blog! Continuez à nous faire rêver! Nous en avons bien besoin en ce moment!
    Cordialement.
    Louise

    Répondre
  10. LECLERC

    Bonjour Corinne,

    Un grand merci pour ce blog, pour le partage de tes émotions, pour la beauté de tes photos et bien sur pour les renseignements précis et utiles que tu nous offres. Encore mille fois « Merci ».
    Après Florès puis Sulawesi , je suis très tenté par Lombock et Raja ampat, çà tombe bien , tu nous en parles…! mais je ne peux partir qu’en Juillet et de ce que tu peux écrire Raja Ampat au mois de Juillet est très venté, peu de croisières à cette période. Je vois que tu y es allée en Juillet, qu’en était il ?

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Leclerc : je crois que je préfère la saison en juillet… Meilleure visibilité sous l’eau et moins de monde. Il faut en effet être basé à terre, pas trop loin des sites, c’est mieux.

      Il arrive certains jours qu’on ne puisse pas aller sur les sites un peu éloignés parce que la mer est un peu formée, mais ça n’empêche pas de plonger, on se rabat sur les sites les plus proches. Pour ce séjour de juillet 2016, j’ai eu un temps magnifique avec mer calme la première semaine, mais plus mitigé et plus venteux la deuxième semaine… Et quasiment tout le temps une visi fantastique sous l’eau !!!

      Toutes les infos pour organiser son séjour à Raja Ampat sont compilées dans cet article :
      http://petitesbullesdailleurs.fr/2013/03/03/voyage-raja-ampat-infos-pratiques/
      🙂

      Répondre
      • Thierry

        Merci Corinne pour ces infos et suite à ton message, je crois que c’est parti, on va se faire une jolie virée à Raja Ampat, nous attendrons désormais Juillet 2017, c’est loin, mais le rêve , l’attente, la préparation, font partie du voyage.
        Bigbizh. Thierry

  11. patrick gervasoni

    Bonjour Corinne,
    Comme toi cette année, nous sommes retounés plonger sur KOMODO fin juillet mais avec le club Divine Diving. C’est toujours un émerveillement avec des paysages magnifiques et des fonds sous marins à couper le souffle. ( mais un peu moins de visibilité que les autres années.
    Et comme toi, nous sommes revenus en Europe avec un surclassement en classe Business mais sur Emirates. Comme toi nous avons des cartes de fidélité de toutes les compagnies, et comme toi nous nous sommes enregistrés en ligne. Quel plaisir de profiter de ce retour dans le luxe et en plus nous étions une famille de 4. Pourquoi ce surclassement ? pour fidéliser les clients ? pour nous inciter à faire de la pub ? Finalement on s’en fout et on en a profité..
    Fais nous encore rêver, nous suivons ton blog et nous essayons de faire les mêmes sites que toi.
    Si tu repasses par bali, tu peux essayer d’aller te reposer à « la casa meena » sur Sanur. Tu ne seras pas déçu de l’endroit ni de tes hôtes ( voir sur Facebook)
    Nous nous croiserons peut être un jour

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Patrick : merci d’avoir pris le temps de laisser un petit mot ! Très heureuse de vous inspirer pour vos sites de plongée… Top le surclassement !!! Pas facile de deviner ce qui vaut une telle faveur de la part des compagnies aériennes… Mais ça fait toujours trèèèès plaisir !!!

      Répondre
  12. Benjamin

    Bonjour Corinne,

    Je tenais à te remercier pour ton blog. Je l’ai découvert il y’a deux petites années et il m’a fait découvrir des endroits fabuleux. Je me suis largement inspiré de tes aventures pour organiser mon voyage de noce…nous revenons de 3 semaines de vacances au Sorido ainsi qu’à Komodo c’était fabuleux….merci pour cet inspiration et je te souhaite encore de très nombreux voyages pour continuer de nous donner envie de découvrir le monde 🙂 Pour finir je suis un peu jaloux de tes photos/vidéos…les miennes ne rendent pas DU TOUT pareil… :s utilises tu un éclairage également pour tes vidéos ? A bientôt 😉

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Benjamin : comme je suis contente pour vous ! Vraiment, ça me fait sincèrement très plaisir d’inspirer d’autres voyageurs-plongeurs. J’étais moi aussi au Sorido Bay Resort pour ce nouveau voyage de juillet 2016, j’en parlerai dans les posts à venir… C’est mon 4e séjour là-bas ! Je ne m’en lasse pas…

      Pour le détail sur mon matos photo, c’est là :
      http://petitesbullesdailleurs.fr/materiel/

      Et pour les vidéos, non, je n’utilise pas d’éclairage, mais j’essaie de faire une balance des blancs à peu près correcte avant de commencer à filmer. Souvent, je photographie le sable ou parfois un sac en plastique blanc que j’ai dans la poche de ma stab pour la faire…

      Merci d’avoir laissé un petit mot, à bientôt ! (J’essaie de publier un nouvel article, qui portera sur Komodo, très bientôt…)

      Répondre
  13. nomadfamily

    Bonjour Corinne,

    Pour nous, ce sont 2 destinations de rêve ! Nous partons en famille avec 3 aller-simple pour Bali le 5 mars, nous espérons avoir l’occasion d’y passer !
    Merci pour ces belles images.. et pour toutes les autres !

    Bonne continuation 🙂

    Répondre
  14. nicola

    Bonjour
    Magnifique tt ca!
    Je dois faire un choix entre komodo et raja ampat fin juin, quel serait le spot que tu conseillerais entre ces 2?
    Merci

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Nicola : si tu as le temps et le budget, je conseillerais Raja Ampat… Comme je l’écris quelque part plus haut dans l’article, je place Raja Ampat en tête de mon petit top personnel des spots de plongée en Asie, devant Komodo et Sipadan !!!

      Répondre
  15. Hélène

    Bonjour Corinne,
    Tout d’abord un grand merci pour ton super blog si passionné, passionnant et généreux! Avec ma petite famille, nous avons pris un billet pour Kuala Lumpur cet été au mois d’août. Nous ne sommes pas plongeurs, mais snokelers confirmés et tu nous as donné très envie d’aller testé tes spots favoris. Nous avons 3 semaines. Je sais que tu n’es pas une agence de voyage, mais que nous conseillerais-tu entre Raja Ampat et Komodo en tant que snorkelers? Si tu as d’autres idées, n’hésites pas… Merci d’avance

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Hélène : désolée d’avoir tardé à répondre… Vous devriez pouvoir trouver votre bonheur à Raja Ampat comme à Komodo. (Vous voilà bien avancés !) Les deux permettent de mixer agréablements baignades et découvertes terrestres.

      L’archipel de Komodo se fait de préférence en mini-croisières car les sites sont un peu loin de Labuan Bajo, mais il y a aussi de plus en plus de monde à faire des excursions à la journée quand même (en particulier pour aller nager avec les mantas). Et puis, il n’y a pas que Komodo, il y a aussi l’île de Flores à découvrir…

      Raja Ampat demande un budget plus conséquent, je pense, mais les paysages et les fonds sous-marins sont exceptionnels. Je pense qu’il doit y avoir quantité de spots bien adaptés au snorkeling (je ne me rends pas bien compte, car je suis rarement en palmes-masque-tuba).

      Dans les deux cas, vous vous ferez plaisir…

      Sinon, vous pouvez aussi viser le nord-Sulawesi, qui a beaucoup à offrir… Bons préparatifs !

      PS. De Kuala Lumpur (Malaisie) où vous atterrissez, il est assez facile de rallier l’Indonésie, où se trouve les spots qui vous intéressent. Mais la Malaisie aussi mérite le détour…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error:
334 Partages
Partagez326
Tweetez2
Enregistrer1
Partagez5