Publié le 1 février 2016 / Mis à jour le 25 novembre 2017

Ici, il y a des nuées de poissons scintillants et du corail multicolore en pagaille… Je vous emmène plonger dans les eaux de Misool, dans le sud de Raja Ampat.

Cap sur Raja Ampat et Misool !

Derrière le Waow, les îlots karstiques du sud de Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015)

Derrière le Waow, les îlots au sud de l’île de Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015)

2 novembre 2015. Je suis à bord du Waow, un magnifique trois-mâts spécialement conçu pour les croisières-plongée. Après les îles Banda et d’incroyables rencontres avec des requins-marteaux, nous abordons maintenant le sud de Raja Ampat, avec l’île de Misool (Pulau Misool, en indonésien).

Voir aussi :
→ Tous mes articles sur Raja Ampat
→ Raja Ampat : infos pratiques pour organiser son voyage

Nous découvrons un amas d’îlots karstiques, coiffés de verdure. Paysage typique de Raja Ampat, qui rappelle la baie de Phang Nga en Thaïlande (Krabi, Koh Phi Phi).

L'équipage du Waow à la manœuvre, devant les îlots du sud de Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

L’équipage du Waow à la manœuvre, devant les îlots du sud de Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Sympa, la balade au milieu des îlots ! (Misool Sud, Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Sympa, la balade au milieu des îlots ! (Misool Sud, Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Les falaises karstiques plongent dans l'eau turquoise. (Misool Sud, Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Les falaises karstiques plongent dans l’eau turquoise. (Misool Sud, Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Secrets od Seram. Croisière-plongée sur le Waow, du 27 octobre au 8 novembre 2015.

Itinéraire de la croisière-plongée « Secrets of Seram » sur le Waow, du 27 octobre au 8 novembre 2015.

Ici, on est au cœur de ce qu’on appelle « le Triangle de Corail ». C’est la région du monde la plus riche pour la biodiversité marine, elle abrite 76 % des espèces de corail ! Ce triangle est délimité grosso-modo par les Philippines au nord, Bornéo à l’ouest, les îles de la Sonde, le Timor et la Papouasie au sud, jusqu’aux îles Salomon à l’est (voir la carte ci-dessous).

À cet endroit, les eaux du Pacifique rencontrent celles de l’Océan Indien. Au beau milieu, il y a les îles de l’archipel indonésien.

Au gré des marées, des moussons, des saisons, de l’influence d’El Niño ou de La Niña, des courants puissants et chargés de nutriments s’engouffrent dans les détroits entre toutes ces îles. Le phénomène est appelé en anglais The Indonesian Throughflow. Un sacré brassage, source de vie et d’une profusion sous-marine unique au monde ! Plus de 1 400 espèces de poissons et quelque 600 espèces de corail recensées à ce jour…

Le triangle de corail. (Source : Wikimédia)

Le triangle de corail. (Source : Wikimédia)

Diversité des espèces coralliennes dans le monde. (Source : rapport du WWF Australia, mai 2009)

Diversité des espèces coralliennes dans le monde. (Source : WWF Australia, mai 2009)

(Source : TheCoralTriangle.com)

(Source : TheCoralTriangle.com)

On me demande souvent pourquoi je retourne tout le temps en Indonésie…  Pour la plongeuse que je suis, l’une des raisons principales, c’est justement la beauté des paysages sous-marins et l’exubérance des récifs coralliens ! Impossible de se lasser des mers de l’archipel indonésien !

Sous l’eau, c’est encore plus beau

Deux journées de plongée sont prévues ici, au sud de Misool, avant que nous ne rejoignions le nord de l’archipel de Raja Ampat pour la fin de la croisière. J’ai préparé avec soin mon caisson la veille pour mes photos sous l’eau. Misool a la réputation de posséder un corail magnifique. J’ai hâte de voir ça !

Première bonne surprise quand je passe sous la surface : l’eau est chaude, nettement plus chaude que les jours précédents quand nous étions en mer de Banda ! On passe de 24-25°C à 28°C ! ! ! Raaah… Les non-plongeurs ne se rendent pas compte, mais la plongée n’a rien à voir avec la baignade et ces quelques petits degrés font une sacrée différence quand on reste une heure immergé (et qu’on est une super frileuse comme moi).

La suite… C’est juste fantastique. 😮 J’en pleure presque de joie dans mon masque, tellement c’est beau. Partout, ça explose de vie et de couleurs. Les récifs abondent en gorgones géantes et il y a une masse de poissons spectaculaire.

Des images valent mieux qu’un long discours. Pour commencer, je vous livre ci-dessous une courte séquence vidéo, pleine de vie (avec des boules de poissons scintillants qui se forment et se reforment en un instant comme dans Nemo), qui résume bien l’ambiance sous-marine qui règne à cet endroit…

Au site d’Andiamo, où j’ai fait la petite séquence ci-dessus, nous avons même aperçu un peu plus loin, dans le bleu, une escadrille de raies mobulas… (Soupir.)

Côté corail, je me suis bien lâchée en photos, durant ces deux jours !

Gorgone géante à Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, les gorgones sont énormes ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a du corail pétant de santé et des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Je prends des photos, je passe en mode vidéo, je reviens aux photos et je ne sais plus où donner de la tête… 😯   😮

La splendeur du corail

Comme je l’expliquais plus haut, à Raja Ampat, on est pile au cœur du Triangle de Corail, à l’épicentre de la biodiversité marine. Pas besoin d’être un biologiste marin pour le vérifier. Ça se voit au premier coup d’œil, sur les sites encore préservés des dégradations dues à l’activité humaine.

Pour le corail et les poissons, ça se traduit par une variété hallucinante et une densité comme j’en ai rarement vu ailleurs, sauf peut-être à Komodo. J’utilise souvent le mot de « profusion » pour décrire les fonds de Raja Ampat et c’est exactement ça… Je ne m’en lasse pas. Ces deux journées autour de Misool passent hélas trop vite !

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Platax à Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a du corail pétant de santé et des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

J’adore quand il y a une telle débauche de corail, avec de la poiscaille partout ! Le peu que j’ai vu de Misool m’a pas mal impressionnée, j’avoue. Va falloir que je revienne…  😈

Plus je plonge, plus la beauté du monde sous-marin me touche, m’émeut. Plus je suis sensible à sa fragilité aussi. Car ce genre de récifs intacts, pétants de santé, où la vie prolifère, sont de moins en moins nombreux de par le monde. Je me sens privilégiée d’avoir pu en admirer d’aussi beaux.

😍

J’étais l’invitée du Waow du 27 octobre au 8 novembre 2015, pour cette croisière-plongée baptisée « Secrets of Seram ». Toutes les opinions émises ici restent 100 % les miennes. 

Croisière plongée à bord du Waow - oct-nov 2015

Indonésie : Banda + Raja Ampat - oct 2015

20 commentaires

  1. Eric

    Pour débuter la journée c’est parfait, mais cela donne aussi un gout de départ.

    Très très beau paysage!

    Eric

    Répondre
  2. Marco

    Magnifique article, et magnifiques photos. Idéal pour commencer la semaine.

    De plus notre compte a rebours a aussi commencé, dans un mois on y sera aussi ! 🙂

    Répondre
  3. ben

    Indah sekali !
    Lors de notre dernier séjour, j’ai rencontré des personnes tenant des homestays dans la région de Misool, et j’ai de plus en plus envie de tenter l’aventure (terrestre). A voir…

    Compte à rebours également enclenché, troisième visite à Pulau Kri dans 18 jours.

    b

    Répondre
  4. Jean

    Bravo pour les photos, ça fait rêver. Qu’est ce que c’est beau! A croire que la pêche aux explosifs n’a pas atteint les coraux ici ..
    Juste une petite question, cette plongée est au delà des 18 mètres? Si oui à combien?

    Jean

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Jean : non, pas d’explosifs destructeurs de vie, dans le coin. Une partie de la zone est protégée.

      Les images ci-dessus sont une compilation de plusieurs plongées autour de Misool et ont été prises entre 6 et 30 mètres… Mais je suis bien incapable de dire à quelle profondeur précisément était telle ou telle gorgone… 🙄

      Comme partout, on plonge à la profondeur où on est capable d’aller, sachant que le plancher sous-marin ne s’arrête pas à 18 mètres… Les organisateurs adaptent en principe les sorties aux niveaux des plongeurs et n’emmèneront pas des niveau 1 ou Open Water au-delà des 18 mètres… 🙄 En général, dans des zones aussi éloignées de tout secours, en s’en tient par sécurité à de la plongée loisir de préférence sans déco. Il est donc rare, pour les palanquées de touristes plongeurs, d’aller au-delà des 40 mètres. La majorité des plongées démarrent, pour leur partie la plus profonde, dans la zone des 20-30 mètres puis on remonte progressivement au fur et à mesure que le temps passe.

      Mais dans ces eaux, ce n’est pas tant la profondeur qui peut poser problème (et il y a de quoi s’en mettre plein les yeux à toutes les profondeurs), que les courants, qu’il faut savoir gérer, que l’on soit à 12, 18 ou 26 mètres…

      Répondre
  5. Didier

    @Corinne : toujours aussi magnifiques tes photos ! Tiens, nous n’avons pas eu les mêmes températures dans le grand nord ! 😆
    Bon, c’est vrai, je ne me lasse pas de voir tes photos sous-marines, et ces coraux superbes. Espérons que nous les garderons longtemps ! Préservons le fond des océans, et la nature en général ! Bravo à toi ! 🙄

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Didier : merci !!! Oui, moi aussi, chaque fois que je « redécouvre » mes photos en préparant un post, je me dis que j’ai eu bien de la chance d’avoir pu contempler toutes ces merveilles, tout en espérant que ces fonds sous-marins seront toujours aussi beaux dans 15-20 ans et au-delà…

      Répondre
  6. Eric S

    Waow : cette croisière porte bien son nom.
    Ces images magnifiques que tu nous montres donnent une envie folle, celle de s’y immerger.
    je pars au Mimpi Indah en mars, mais je pense déjà à la suite quand je vois ces images de croisière.
    Merci de nous faire rever dans un premier temps, et de donner corps à ces reves par la suite. 😉
    J’attends avec impatience les prochains commentaires accompagnées de ces merveilles photographiques.
    Eric S

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Éric S : merci de ce petit commentaire très sympa… Le Mimpi Indah à Bangka, dans le Nord-Sulawesi, est un bon point de chute pour transformer le rêve en réalité !!! Et déjà rêver des voyages suivants… Bon séjour !!!
      8)

      Répondre
  7. Stephane TOUTANT

    C’est vrai les photos sont magnifiques, perso je suis dans les Caraïbes… je suis en fait en train de « vivre  » certains commentaires, l’éclat des couleurs, la majestee des balistes et anges royaux, les nuées de castagnoles bleus… une tortue nous a meme fait l’honneur de sa presence…elle est belle notre infra planetes dommage que mon appareil m’ait fait défaut et que ma caméra ait des problèmes… du coup je me suis rabattu sur une Mobo… la go pro mexicaine… mais ce que je viens de lire me conforte … je vais aller plonger en Indonésie…

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Stéphane : si tu as la possibilité de découvrir les fonds indonésiens, n’hésite pas… Il y a quantité de sites exceptionnels dans l’archipel, de quoi en prendre plein les yeux !!!
      🙄

      Répondre
  8. Catherine

    Waouhh sublime, je suis absolument fana des gorgones et coraux mous. Je serai aux Raja Ampat dans peu de temps, et bien que je ne plonge pas, je sens que je vais en prendre plein les yeux en snorkeling 8) . Merci pour ces photos et vidéos.

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Catherine : moi aussi, je raffole des gorgones géantes et des coraux moux à profusion… Même en snorkeling, il y a de quoi être impressionné, à Raja Ampat… Bon séjour !!! 🙂

      Répondre
  9. Samir

    Bonjour et merci Corinne pour ton blog et le temps que tu y passes.

    Cela va beaucoup m’aider pour mon itinéraire au mois de novembre.

    Continue comme ça bravo.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error:
127 Partages
Partagez108
Tweetez10
Enregistrer2
Partagez7