Gorgone géante à Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)
Gorgone géante à Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Ici, il y a des nuées de poissons scintillants et du corail multicolore en pagaille… Je vous emmène plonger dans les eaux de Misool, dans le sud de Raja Ampat.

Cap sur Raja Ampat et Misool !

Derrière le Waow, les îlots karstiques du sud de Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015)
Derrière le Waow, les îlots au sud de l’île de Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015)

2 novembre 2015. Je suis à bord du Waow, un magnifique trois-mâts spécialement conçu pour les croisières-plongée. Après les îles Banda et d’incroyables rencontres avec des requins-marteaux, nous abordons maintenant le sud de Raja Ampat, avec l’île de Misool (Pulau Misool, en indonésien).

Mise à jour 2018. Le Waow, ce magnifique bateau de croisière-plongée à bord duquel j’ai eu la chance d’embarquer en 2015, n’existe plus… 😢
Waow burningIl a hélas brûlé et coulé, dans la baie de Cenderawasih, en Indonésie, dans la nuit du 31 janvier au 1er février 2018. Je vous renvoie sur le message publié sur leur page Facebook et sur leur site.

 

Voir aussi :
→ Tous mes articles sur Raja Ampat
→ Raja Ampat : infos pratiques pour organiser son voyage

Nous découvrons un amas d’îlots karstiques, coiffés de verdure. Paysage typique de Raja Ampat, qui rappelle la baie de Phang Nga en Thaïlande (Krabi, Koh Phi Phi).

L'équipage du Waow à la manœuvre, devant les îlots du sud de Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)
L’équipage du Waow à la manœuvre, devant les îlots du sud de Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)
Sympa, la balade au milieu des îlots ! (Misool Sud, Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)
Sympa, la balade au milieu des îlots ! (Misool Sud, Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)
Les falaises karstiques plongent dans l'eau turquoise. (Misool Sud, Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)
Les falaises karstiques plongent dans l’eau turquoise. (Misool Sud, Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)
Secrets od Seram. Croisière-plongée sur le Waow, du 27 octobre au 8 novembre 2015.
Itinéraire de la croisière-plongée « Secrets of Seram » sur le Waow, du 27 octobre au 8 novembre 2015.

Ici, on est au cœur de ce qu’on appelle « le Triangle de Corail ». C’est la région du monde la plus riche pour la biodiversité marine, elle abrite 76 % des espèces de corail ! Ce triangle est délimité grosso-modo par les Philippines au nord, Bornéo à l’ouest, les îles de la Sonde, le Timor et la Papouasie au sud, jusqu’aux îles Salomon à l’est (voir la carte ci-dessous).

À cet endroit, les eaux du Pacifique rencontrent celles de l’Océan Indien. Au beau milieu, il y a les îles de l’archipel indonésien.

Au gré des marées, des moussons, des saisons, de l’influence d’El Niño ou de La Niña, des courants puissants et chargés de nutriments s’engouffrent dans les détroits entre toutes ces îles. Le phénomène est appelé en anglais The Indonesian Throughflow. Un sacré brassage, source de vie et d’une profusion sous-marine unique au monde ! Plus de 1 400 espèces de poissons et quelque 600 espèces de corail recensées à ce jour…

Le triangle de corail. (Source : Wikimédia)
Le triangle de corail. (Source : Wikimédia)
Diversité des espèces coralliennes dans le monde. (Source : rapport du WWF Australia, mai 2009)
Diversité des espèces coralliennes dans le monde. (Source : WWF Australia, mai 2009)
(Source : TheCoralTriangle.com)
(Source : TheCoralTriangle.com)

On me demande souvent pourquoi je retourne tout le temps en Indonésie…  Pour la plongeuse que je suis, l’une des raisons principales, c’est justement la beauté des paysages sous-marins et l’exubérance des récifs coralliens ! Impossible de se lasser des mers de l’archipel indonésien !

Sous l’eau, c’est encore plus beau

Deux journées de plongée sont prévues ici, au sud de Misool, avant que nous ne rejoignions le nord de l’archipel de Raja Ampat pour la fin de la croisière. J’ai préparé avec soin mon caisson la veille pour mes photos sous l’eau. Misool a la réputation de posséder un corail magnifique. J’ai hâte de voir ça !

Première bonne surprise quand je passe sous la surface : l’eau est chaude, nettement plus chaude que les jours précédents quand nous étions en mer de Banda ! On passe de 24-25°C à 28°C ! ! ! Raaah… Les non-plongeurs ne se rendent pas compte, mais la plongée n’a rien à voir avec la baignade et ces quelques petits degrés font une sacrée différence quand on reste une heure immergé (et qu’on est une super frileuse comme moi).

La suite… C’est juste fantastique. 😮 J’en pleure presque de joie dans mon masque, tellement c’est beau. Partout, ça explose de vie et de couleurs. Les récifs abondent en gorgones géantes et il y a une masse de poissons spectaculaire.

Des images valent mieux qu’un long discours. Pour commencer, je vous livre ci-dessous une courte séquence vidéo, pleine de vie (avec des boules de poissons scintillants qui se forment et se reforment en un instant comme dans Nemo), qui résume bien l’ambiance sous-marine qui règne à cet endroit…

Au site d’Andiamo, où j’ai fait la petite séquence ci-dessus, nous avons même aperçu un peu plus loin, dans le bleu, une escadrille de raies mobulas… (Soupir.)

Côté corail, je me suis bien lâchée en photos, durant ces deux jours !

Gorgone géante à Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, les gorgones sont énormes ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a du corail pétant de santé et des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Je prends des photos, je passe en mode vidéo, je reviens aux photos et je ne sais plus où donner de la tête… 😯   😮

La splendeur du corail

Comme je l’expliquais plus haut, à Raja Ampat, on est pile au cœur du Triangle de Corail, à l’épicentre de la biodiversité marine. Pas besoin d’être un biologiste marin pour le vérifier. Ça se voit au premier coup d’œil, sur les sites encore préservés des dégradations dues à l’activité humaine.

Pour le corail et les poissons, ça se traduit par une variété hallucinante et une densité comme j’en ai rarement vu ailleurs, sauf peut-être à Komodo. J’utilise souvent le mot de « profusion » pour décrire les fonds de Raja Ampat et c’est exactement ça… Je ne m’en lasse pas. Ces deux journées autour de Misool passent hélas trop vite !

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Platax à Misool. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

À Misool, il y a du corail pétant de santé et des poissons partout ! (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

Le corail à Misool est somptueux. (Raja Ampat, Papouasie occidentale, Indonésie, novembre 2015.)

J’adore quand il y a une telle débauche de corail, avec de la poiscaille partout ! Le peu que j’ai vu de Misool m’a pas mal impressionnée, j’avoue. Va falloir que je revienne…  😈

Plus je plonge, plus la beauté du monde sous-marin me touche, m’émeut. Plus je suis sensible à sa fragilité aussi. Car ce genre de récifs intacts, pétants de santé, où la vie prolifère, sont de moins en moins nombreux de par le monde. Je me sens privilégiée d’avoir pu en admirer d’aussi beaux.

😍

J’étais l’invitée du Waow du 27 octobre au 8 novembre 2015, pour cette croisière-plongée baptisée « Secrets of Seram ». Toutes les opinions émises ici restent 100 % les miennes. 

Croisière plongée à bord du Waow - oct-nov 2015

  Indonésie : Banda + Raja Ampat - oct 2015

120 Partages
Partagez108
Tweetez10
Enregistrer2
Partagez