Publié le 22 novembre 2015 / Mis à jour le 26 novembre 2016

La Polynésie, ce n’est pas que des hôtels de luxe sur pilotis. On trouve aussi quantité d’hébergements plus simples et plus abordables, où l’ambiance est aussi plus familiale et très chaleureuse.

ARTICLE SPONSORISÉ 

Comme à la maison

Je garde un souvenir ébloui de l’île de Maupiti, où j’ai passé quelques jours en octobre 2012. Contrairement à sa voisine Bora-Bora, Maupiti n’a pas d’hôtels de luxe. Les habitants n’en ont pas voulu… Du coup, l’ambiance est restée très authentique et les seuls hébergements, ce sont les chambres d’hôtes et pensions de famille.

J’ai testé la pension du motu Auira, tenue par les adorables Gilbert et Edna. Le confort est simple : lit avec moustiquaire, ventilateur, douche, dans un fare (bungalow) individuel, sur une plage magnifique ! En réalité, on n’a besoin de rien de plus en Polynésie… Et c’est un vrai bonheur de se sentir comme à la maison, d’avoir l’impression de faire un peu partie de la famille, après avoir accompagné Gilbert à la pêche et dégusté ses savoureuses marinades de poisson cru au lait de coco.

Vue sur Maupiti, depuis la plage du motu Auira. Polynésie, octobre 2012.

Vue sur Maupiti, depuis la plage du motu Auira. Polynésie, octobre 2012.

La plage du motu Auira, à Maupiti. Un petit coin de paradis ! Polynésie, octobre 2012.

La plage du motu Auira, à Maupiti. Un petit coin de paradis ! Polynésie, octobre 2012.

Les tarifs

Les prix varient d’un archipel à l’autre, en fonction de la situation de la pension et des prestations. Grosso-modo, il faut compter entre 70€ et 110€ par personne et par nuit, en demi-pension.

Pour repérer les pensions les plus sympas, cela vaut le coup de prendre le temps de chercher des avis récents de voyageurs, sur les forums et les blogs. Mieux vaut aussi réserver à l’avance, pour être sûr de trouver une place dans la pension de ses rêves. Comme il n’y a que quelques chambres, elles affichent très vite complet.

Ma chambre à la pension Cécile, à Rangiroa. Polynésie, octobre 2012.

Ma chambre à la pension Cécile, à Rangiroa. Polynésie, octobre 2012.

Concert de ukulélés pour mon anniversaire à la pension Cécile de Rangiroa ! Polynésie, octobre 2012.

Concert de ukulélés pour mon anniversaire à la pension Cécile de Rangiroa ! Polynésie, octobre 2012.

À Rangiroa, j’ai séjourné à la pension Cécile. Mon anniversaire tombant au milieu du voyage, j’ai eu droit, le soir venu, à un gros gâteau avec bougies et à un mini-concert de ukulélé ! Une délicate attention organisée avec la complicité de ma copine de voyage…

Bref, les Polynésiens ont vraiment le sens de l’accueil et de l’hospitalité. Ce ne sont pas de vains mots. On s’en rend vraiment compte en logeant dans les pensions.

 

CRÉATION DE CONTENU EN PARTENARIAT AVEC AIR TAHITI NUI

La compagnie Air Tahiti Nui s’est inspirée des sites de « crowdfunding » (financement participatif), pour créer sa plateforme J’irai à Tahiti. On peut y constituer, avec l’aide de proches et d’amis, une cagnotte en ligne, pour financer peu à peu son voyage. À tester au moment des cadeaux d’anniversaire, de Noël, listes de mariage, etc. (Et ils créditent toute nouvelle cagnotte ouverte de 100€ !)

→ FAITES D’UN RÊVE UNE RÉALITÉ : CRÉEZ VOTRE CAGNOTTE « J’IRAI À TAHITI »  

 

Voyage en Polynésie - octobre 2012

Polynésie : Maupiti + Rangiroa + Moorea - oct 2012

2 commentaires

  1. marc

    bonjour bonsoir de la passe de tiputa, rangiroa, tuamotu; ce soir on ouvre le vin de corail à ta santé; au plaisir de te lire; marc et dominique

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error:
98 Partages
Partagez92
Tweetez
Enregistrer2
Partagez4