En Polynésie, c'est toujours l'été...
En Polynésie, c'est toujours l'été...

Vous rêvez d’aller en Polynésie ? Moi aussi

Mon premier voyage en Polynésie, en 2012, m’a donné envie d’y retourner (soupir). Mais le billet d’avion n’est pas donné et vu la durée du vol, mieux vaut avoir un peu de temps devant soi. Voici quelques infos pratiques à retenir.

Trouver un vol

Plus de 20 heures de vol depuis Paris ! Le mot long-courrier prend tout son sens… Papeete est desservie par Air Tahiti Nui (via Los Angeles) et Air France (via Los Angeles et parfois d’autres escales comme Detroit ou New York).

Sur Air Tahiti Nui, le prix d’appel d’un A/R est en ce moment à 1 795 €… 😲 Oui, c’est carrément un autre budget que mes destinations habituelles en Asie (en janvier 2015, j’avais déboursé 540€ pour un A/R Paris-Jakarta via Dubaï sur Emirates).

Le vol Paris - Los Angeles - Papeete est assuré par Air Tahiti Nui. Polynésie, octobre 2012.
Le vol Paris – Los Angeles – Papeete est assuré par Air Tahiti Nui, avec une jolie fleur de tiaré au bout des ailes…

Autre alternative, depuis l’Europe : partir de Londres avec Air New Zealand (1 579 € en ce moment). Mais le seul vrai bon plan, c’est un billet « tour du monde » avec escale à Papeete : pour à peu près le prix d’un A/R (± 2 000 €), on visite plusieurs continents !

Quand y aller ?

La haute saison touristique en Polynésie correspond à nos vacances de juillet-août, mais là-bas, c’est l’été tout l’année ! Grosso modo, il y a deux saisons : une saison sèche de mars à novembre, jugée plus agréable, avec des températures de 22 à 27°C ; une saison humide plus chaude, de décembre à février, entre 25 et 35°C.

Dans les Australes et les Gambier, situées très au sud, il fait plus frais et plus humide : mieux vaut les visiter pendant les mois les moins pluvieux, entre mai et novembre.

Motu Auira, Maupiti. Polynésie, octobre 2012.
Le motu Auira, à Maupiti. (Îles Sous-le-Vent, archipel de la Société, octobre 2012.)
En Polynésie, c'est toujours l'été...
En Polynésie, c’est toujours l’été…

Budget sur place

Pour se loger à pas trop cher, je recommande les pensions de famille. J’ai testé en 2012 : c’est simple, mais super-sympa. Les tarifs tournent autour de 80-100€ en demi-pension. Après, il y a l’hôtellerie plus luxe, la location de villas, etc. pour lesquels les packages vols + hôtel sont souvent plus intéressants.

La Pension Cécile à Rangiroa. Polynésie, octobre 2012.
La Pension Cécile à Rangiroa. (Archipel des Tuamotu, octobre 2012.)

Attention tout est beaucoup plus cher qu’en France, des produits de la vie quotidienne aux activités touristiques. Prévoir aussi les trajets inter-îles en avion : mieux vaut optmiser son itinéraire, avec les « pass » de la compagnie domestique Air Tahiti permettant de combiner plusieurs îles.

 
Voyage en Polynésie - octobre 2012

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed
error:
134 Partages
Partagez114
Tweetez19
Enregistrer1
Partagez