Bornéo, c’est l’aventure ! J’ai revu l’île de Kakaban et son mystérieux lac aux méduses. Je suis même retournée m’y baigner. La preuve en vidéo.

Retour à Kakaban

2009-2013. Quatre années séparent ces deux photos…

Kakaban en juillet 2009.

Kakaban en juillet 2009.

Kakaban en juillet 2013.

Kakaban en juillet 2013.

Au jeu des sept différences, on remarque qu’une guérite en bois, peinte en bleu, a été construite à l’arrière, mais surtout que mon lycra Tribord et mon maillot sont inusables…  :lol :

Je vous invite à relire l’article que j’avais écrit à l’époque sur Kakaban :

Kakaban, l’île aux méduses [juillet 2009]

Quatre ans plus tard, l’endroit est devenu très populaire. Des groupes de vacanciers asiatiques débarquent chaque jour, sanglés dans de beaux gilets de sauvetage orange – car beaucoup ne savent pas nager.

Il faut désormais s’acquitter d’un petit droit d’entrée de 10 000 IDR (moins d’un euro) et signer un registre pour accéder au lac. Il est aussi à présent interdit de nager avec des palmes, pour ne pas risquer de couper en deux les fameuses méduses.

Des méduses qui ne piquent pas

Ça semble incroyable, mais en fait, ces méduses-là ne piquent pas ! L’explication serait la suivante : il y a environ 10 000 ans, un phénomène géologique a soulevé l’île, emprisonnant à l’intérieur d’un cratère des animaux marins, dont des méduses. Celles-ci, se retrouvant sans prédateur, ont fini, au fil des millénaires, par perdre leur pouvoir urticant.

La preuve en images, avec la vidéo ci-dessous !

Vous noterez, à la 15e seconde, la gentillesse et la bonne humeur d’un de nos guides de plongée indonésiens, qui n’a pas voulu me laisser porter sur la passerelle de bois, glissante par endroits, mon lourd caisson étanche, contenant mon 7D (voir en page Matériel mon équipement pour la photo subaquatique).

Je me suis en tout cas bien amusée à réaliser un petit film quasi-similaire à celui que j’avais fait, il y a quatre ans.

Côté lac et côté mer

Il existe d’autres lacs aux méduses de par le monde. Ceux de Kakaban (Bornéo, Indonésie) et de Palau (Micronésie) sont les plus connus.

En Indonésie, il y en a notamment à Raja Ampat (Papouasie occidentale) et aussi aux îles Togian (Sulawesi).

Quant aux méduses, j’aurai l’occasion de barboter avec elles plusieurs fois, entre deux plongées côté mer, lors de ce séjour de 2013, car le resort Derawan Dive Lodge nous emmène régulièrement faire des bulles autour de l’île, le long du récif corallien, splendide (je vous montrerai ça dans un prochain post).

Entre les plongées, notre petit groupe déjeune sur le ponton, avant ou après la visite aux méduses.

Et on profite alors de la vue côté mer… Magnifique !

Le ponton de Kakaban. Bornéo, Indonésie. Juillet 2013.

L'île de Kakaban. Bornéo, Indonésie. Juillet 2013.

:roll :

Voyage en Indonésie et Malaisie : Bornéo - juillet 2013

26 commentaires

  1. Anthony LEYDET

    Pas encore eu la chance de plonger dans ce fameux lac aux méduses ! Ceci dit, on a fait une plongée très semblable il y a peu de temps … à Marseille !!! 😆 Le vent du sud avait ramené toutes les méduses dans une crique… assez incroyable !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.