Surprise du jour : j’ai reçu une carte postale du Vanuatu. Une carte waterproof, envoyée depuis un bureau de poste… sous-marin !

Une carte postale qui vient de très loin : le Vanuatu !

C'est où le Vanuatu ?« Tu as reçu une carte postale, m’annonce un collègue qui nous rejoint à l’heure du déjeuner. Une carte qui vient de très loin… » Il a vu que le courrier était arrivé dans le casier de notre service, au siège du journal Ouest-France, à Rennes.

Je découvre la carte postale en revenant de déjeuner. Quelqu’un l’a déposée sur mon bureau.

C’est Didier, un lecteur de Petites Bulles d’Ailleurs, qui me l’a envoyée. Ce plongeur-voyageur passionné, a eu le bonheur de découvrir le Vanuatu, en juillet. Nous nous étions rencontrés IRL (in real life) en janvier 2013, au salon de la plongée. Je n’en reviens pas ! Je suis d’abord très touchée par cette attention amicale, c’est vraiment adorable de sa part…

Et puis, surtout, cette carte postale n’est pas banale. Non seulement parce qu’elle vient de l’autre bout du monde, en pleine Océanie, mais aussi parce qu’elle a été postée… sous la mer ! J’adooooore ! ! ! ! 😃

Au Vanuatu, il y a un bureau de poste sous-marin ! Incroyable... Merci, Didier !

Au Vanuatu, il y a un bureau de poste sous-marin ! Incroyable… Merci, Didier !

Cette carte postale waterproof est faite d’une matière spéciale, qui ressemble à du papier mais a la résistance du plastique. Kitsch à souhait, avec un « joli » photomontage, elle représente le seul et unique bureau de poste sous-marin du monde.

Incroyable ! ! !  😮

L’unique bureau de poste sous-marin du monde

L'Underwater Post Office du Vanuatu, avec son postier-plongeur.

L’Underwater Post Office du Vanuatu, avec son postier-plongeur.

C’est un vrai bureau de poste, tout ce qu’il y a d’officiel.

Il est situé à 3 mètres de profondeur, à environ 50 mètres du rivage de l’île du Vanuatu qui porte le nom de « Hideaway », me précise Didier, dans le petit mot qu’il m’écrit au dos de la carte. Quel beau nom !

Le bureau de poste a même son site officiel (en anglais) :
Underwater Post Office – Vanuatu Post

Pour en savoir plus sur ce bureau de poste unique au monde, accessible en plongée-bouteille ou en palmes-masque-tuba, je vous invite à lire cet article publié en 2011 sur le site de Plongeur.com :
Postier sous-marin au Vanuatu, ça vous tente ?

Non, vraiment, recevoir une carte postée sous l’eau depuis le Vanuatu, ça n’est pas banal… Et si un jour je vais plonger là-bas, je crois que je ne résisterai pas au plaisir d’en poster une moi aussi. Mille mercis pour ce clin d’œil voyageur et subaquatique, Didier ! ! !

👌

Mise à jour : mais le plus incroyable dans l’histoire, c’est ce que je viens d’apprendre, juste après avoir publié ce post, en dialoguant avec Didier sur Facebook. Je vous copie-colle ci-dessous son message :

Ravi que cela te plaise, Corinne ! :-) En fait, cette idée m’est venue naturellement, surtout que c’était pour le moins original… Mais le plus fou dans tout cela, c’est que je m’étonne qu’elle te soit parvenue ! ! En effet, en plongeant, je l’ai perdue ! Cela veut donc dire que quelqu’un l’a trouvée, et l’a mise dans la boîte à ma place ! Incroyable et donc doublement content ! ! ;-)

Dingue, non ? Quand on pense au nombre de trucs perdus sous l’eau et qu’on ne retrouve jamais… Encore plus fort que la bouteille à la mer !

Enfin, je vous mets aussi ci-dessous une vidéo du bureau de poste sous-marin, dénichée sur YouTube (mais coupez le son, la musique fait mal aux oreilles) :

Entre deux voyages

19 commentaires

  1. Didier

    @Corinne : mission accomplie donc !! Cette carte est « un collector » vu la route semée d’embûches qu’elle a parcouru, puisque perdue dans le grand bleu lors de ma plongée, et retrouvée par une main heureuse et anonyme!! Je suis h e u r e u x !! 🙄

    Répondre
  2. Curieuse Voyageuse

    Enorme en effet! Je n’aurais jamais cru que cela était possible.
    @Didier: mais comment fais-tu avec l’argent sous l’eau? waterproof lui aussi au Vanuatu 😀 ?

    Répondre
  3. Ludovic/Luko

    C’est vrai, le Vanuatu (kantri blong mifala… eh! on plaisante pas avec le Vanuatu élu Happiest country in the world en 2006) a le chic pour proposer des bureaux de poste improbables, il y en a un autre sur les bords du Yasur, un volcan sympa, actif 24/365, que l’on peut grimper quasiment à reculons tellement son ascension est facile.

    Donc évidemment, la carte postale est inévitable : au retour au bureau, c’est la classe de la rentrée que d’avoir envoyé une carte d’un volcan ou d’une poste sous-marine, à ses collègues préférés.

    Bon à côté de ces trucs un peu rigolos, ça m’avait quand même un peu énervé en y retournant en 2009 de voir que Port-Vila doit être la seule capitale au monde à n’avoir plus aucun cinéma ni librairie… alors que de mon temps, nous passions notre vie gamins à voir 3 séances de StarWars à la suite …. ahh (soupir) 🙄

    Un bouquin à te faire envoyer, d’urgence, Corinne : « Everisamting yu wanem save blong toktok bislama be yu fraet long askem », méthode de language Bichelamar en bande dessinée. Collector.

    Et pour Didier qui a eu la chance de visiter le Vanuatu, j’espère que tu n’as pas loupé d’aller manger un tuluk au marché de VIla C’est le meilleur snack AU MONDE.. 😮 si! si! je le jure!

    Répondre
    • Didier

      @curieuse voyageuse : qui sait ? Un jour peut être les billets seront waterproof eux aussi !! Mais en tout cas, si j’en avais perdu un dans l’eau, nulle doute que je ne l’aurais jamais retrouvé lui,, pour le plus grand plaisir de son nouveau propriétaire !! 😆

      Répondre
    • Didier

      @Ludovic : c’est vrai que cette boite existe aussi au Yasur, mais évidemment, la différence, c’est que l’on ne peut pas plonger dans le cratère !! 😉 Et moi, j’ai trouvé çà très drôle, même si c’est pour les touristes (pas très nombreux tout de même !)Le Yasur est très accessible, et c’est tant mieux pour ceux qui ne sont pas très physiques : mais, c’est une toute autre paire de manche, pour aller sur le volcan Garet sur GAUA (5 h de marche + 1 h de pirogue + 2/3 heures d’ascension, à l’aller !! Idem sur Ambrym, pour Le Marum et le Benbow (4 h +2 h à l’aller) et tout cela dans des conditions difficiles ! 😛 Pour Vila, tout évolue, lentement mais sûrement !! Il se contruit actuellement un immense centre commercial (Chinois !) avec cinéma, restaurant, magasins, etc..(2014/2015). Mais le budget n’existe toujours pas pour refaire les routes défoncées (c’était prévu pour l’independance day du 30/7/2013)… 😳 Enfin, d’un point de vue nourriture, évidemment, moi suis du style a goûté en local (Laplap, tarot, kava !!) J’allais régulièrement mangé au marché de Santo, mais pas de Vila, car j’étais hébergé chez l’habitant, et n’y est resté qu’une nuit juste avant mon retour en France. Je note pour la BD que je n’ai pas vu là bas : tu sais ou on peut la trouver ? 🙂

      Répondre
  4. ysbilia

    Cette histoire à peine croyable pourrait être le prélude à une nouvelle , écrite par une sirène des temps modernes… Why not?

    Répondre
  5. Ludovic/Luko

    @Corinne : mais oui, bien sur, le Vanuatu comment peux-tu ne pas le mettre dans ta liste de voyages. Par contre côté plongée sauf sur sur le Coolidge, c’est clairement pas au niveau des Fidji ou même de la Nlle-Cal (même si ça me fait mal de dire ça du pays où j’ai grandi… 🙁 ). La plus grosse épave accessible au monde (Le Coolidge), le volcan e plus accessible au monde (Yasur), la plus belle plage du monde (Champagne beach), le meilleur snack au monde (Tuluk fait par les femmes de Mélé au marche de Vila). Vanuatu définitivement le pays « plus ». 😆

    @Didier : J’ai eu toutes les peines du monde à me procurer l’exemplaire de la méthode de bislama illustrée en BD, j’en avais trouvé deux exemplaires au supermarché de Namba2 à Vila (à 100m de mon ancienne maison en fait), je ne l’ai pas vu ailleurs. D’autant qu’il n’y a aucune librairie ni à Vila ni à Santo.
    Donc tu as raté les tuluk de Vila! 😡 Alors il FAUT que tu y retournes!!!

    Répondre
    • Didier

      Bon… ben dommage pour la BD, mais merci pour la réponse !! 🙁
      Y retourner ?? Ah ! Mais moi, si je le pouvais, je serais toujours parti en vadrouille à l’autre bout du monde ! 🙄
      Quant à la plongée au Vanuatu, sujet qui intéresse au plus haut point Corinne, je ne suis pas certain que ce serait la destination idéale pour notre plongeuse ! Ce n’est pas un spot parmi les plus réputés ! Par manque de temps, je n’ai effectué que 2 plongées, une sur l’épave du « USS Coolidge » et l’autre sur « One million dollars point » : je n’ai pas trouvé çà génial ! Il est vrai que les conditions étaient exécrables : pluies, vent, houle, visibilité très mauvaise…Bref, pas un bon souvenir pour moi. De plus, je trouve le club de plongée très  » limite  » : matériel en mauvais état, briefing quasi inexistant, des paliers bizarres, et ne font pas confiance aux ordis !! Du jamais vu ! J’avais choisi Santo Island Diving, car c’est le seul qui ai un bateau !! Et oui, avec Allan Power par exemple, (autre club)c’est à la nage qu’il faut s’y rendre ! Un peu stage commando ! Voilà moin point de vue. Reste que je garde un excellent souvenir du Vanuatu pour tout le reste ! 🙄

      Répondre
  6. Ludovic/Wet&sea

    @Didier : mouais, Santo Island diving, pas certain que ce soit le meilleur choix, ce sont les petits nouveaux ceci expliquant peut être celà, le fait d’avoir un bateau n’est pas du tout primordial, sachant que c’est une plongée du bord! 😆
    Allan Power est le découvreur de cette épave, lui même totalise 15.000 plongées sur celle-ci et ses guides seniors un minimum de 5.000 chacun, contrairement à S.I.D., ils ont une « base aménagée » en face du Coolidge et un reef artificiel qui permet de faire les palliers avec blocs de sécu. Faire une session de plongées avec Alfred ou Garry c’est un vrai plaisir et une partie de rigolade assurée, rien à voir avec une supposé stage commando, au contraire, j’avais d’ailleurs plongé le Coolidge chez Allan Power avec un éditeur photo du Lonely Planet qui était vraiment en mode roots découverte (et par comparaison, c’est en général un ancien biffin mi-alcoolo mi-mytho qui conseille le SID à Santo sur les forums français, probable que tu aies eu des infos un peu… hmmh… biaisés de la part du personnage).
    Aussi, c’est malheureux que tu n’aies fait qu’une seule plongée sur le Coolidge, Allan Power proposent un programme sur 3 jours pour t’habituer à la profondeur et te faire visiter les endroits de plus en plus intéressants, avec la plongée pont-promenade « découverte », tu ne peux pas réellement te rendre compte de la complexité des lieux, il y a des ambiances assez étranges, de type vaisseau spatial d’Alien, et je ne parle même pas de la plongée de nuit avec les poissons phosphorescents. 😯
    Sinon Aquamarine sont les spécialistes du Tek et ils ont une très bonne expérience du Coolidge en trimix ou en rebreather.

    Que le Vanuatu ne soit pas toujours consistant au niveau de la plongée c’est bien ce que je disais plus haut, en revanche le Coolidge est très clairement un must même pour ceux qui comme moi n’aiment pas les épaves et il y a quand même matière à faire des plongées plus coralliennes du côté de PortVila à Moso, Lelepa ou sur le Tongoa wall.
    Sachant que Corinne ne s’arrête pas qu’à l’aspect plongée stricto sensu, je pense qu’elle ne trouverait aucun mal à équilibrer son temps sous l’eau avec des aspects terrestres largement au dessus de la moyenne des autres iles du Pacifique, que ce soit au niveau culturel ou naturel. 😉

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Ludovic / Wet&Sea : Yep, j’irai bien équilibrer mon temps sur terre et sous l’eau dans les îles du Pacifique… Mais pour ça, il me faudrait beaucoup de temps à disposition… Soupir… 😕

      Répondre
  7. Didier

    @Ludo : Mon choix d’aller chez S.I.D n’était pas lié uniquement au bateau : ce sont les seuls qui font du wreck dive et des reef dives (et là, pourtant, il faut bien un bateau !) 😉 . Et je voulais absolument faire les 2 ! Malheureusement,un programme de visite très chargé ainsi que des conditions météo en ont décidé autrement ! 😡 ; Quant au gugus dont tu veux parler, il s’agit d’un certain « Laurent » n’est-ce-pas ? Mais à moi, vieux briscard, on ne me la fait pas ! J’ai très vite compris à qui j’avais affaire avant même de partir !! Confirmé sur place par des contacts locaux. Donc, non, aucune influence de sa part dans mon choix ! Quant à Aquamarine, il n’a plus vraiment la cote….
    Aucun regret à ne pas avoir fait plus sur le Coolidge, le reste ayant largement répondu à mes attentes ! 🙄

    Répondre
  8. Emilyz

    Trop bien de voir ça, j’ai envoyé exactement la même carte postale moi aussi depuis Hideaway island au Vanuatu, et j’en ai aussi envoyé du Mont Yasur à Tanna. D’ailleurs, je tiens à ajouter que tout autour du bureau de poste sous-marin, c’est aussi le plus joli coin de snorkelling du Vanuatu (enfin presque le seul). Et les commentaires de Didier et de Ludovic sont très intéressants. En effet, Corinne, le Pacifique te plaira sûrement beaucoup, et il faut y consacrer plusieurs mois. J’ai eu la chance de traverser en voilier de Fidji à l’Australie. Et c’est à Fidji, que j’ai passé mon PADI open water, dans les Yasawas, superbe. Et quelques semaines plus tard, je plongeais sur le Coolidge et en effet, je pense que Allan Power est très compétent et que faire plusieurs plongées vaut vraiment le coup, j’en ai fait 4 sur 2 jours et suis allée voir « The Lady » à 42 m et la piscine à 55 m, une expérience incroyable.

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Emilyz : arf, merci pour toutes ces précisions… Tu me fais rêver avec tes suggestions pour le Pacifique. Il faudra que je me dégage du temps, un jour prochain, pour en profiter comme il faut…
      8)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

153 Partages
Partagez131
Tweetez7
+114
Épinglez1