En route pour Bangka Island ! (Nord-Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.)
En route pour Bangka Island ! (Nord-Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.)

J’étais (encore) partie. Un court voyage de 15 jours en Indonésie. Au programme : repos et plongées, à Halmahera (Moluques du Nord) et à Bangka dans le Nord-Sulawesi.

Étape 1 : Halmahera, Weda Bay

Il y a trois semaines, j’ai refait mon sac. Ce fameux sac à roulettes acquis il y a trois ans, qui est devenu depuis le fidèle compagnon de mes voyages.

Il n’a l’air de rien, comme ça. Mais comme il contient mon équipement de plongée et mon attirail pour l’éclairage sous l’eau (flash, batterie et chargeur pour le caisson étanche de mon appareil-photo), il pèse son petit poids. 28 kilos au départ, 29 au retour, une fois gorgé de l’humidité du climat tropical…

L'embarcadère de Sofifi. Halmahera, Indonésie, mars 2013.
L’embarcadère de Sofifi. Halmahera, Indonésie, mars 2013.

Au débarcadère de Sofifi, à Halmahera, la grande île des Moluques (archipel situé tout à l’est de l’Indonésie), il a pris place dans une brouette rouge, avec le carton d’un débroussailleur.

Après être descendue du bateau, je me fige un instant dans la cohue du ponton, au milieu des interpellations des porteurs qui se précipitent sur les paquets et bagages des speed-boats. Sensation vertigineuse, griserie mêlée de fatigue.

L’Indonésie, j’y suis !

Je suis épuisée après les longues heures de vol depuis la France, la très courte nuit près de l’aéroport à Jakarta, suivie d’un décollage à l’aube sur Lion Air pour rejoindre Ternate, dominée par le volcan Gamalama, puis la traversée en speed-boat de Ternate jusqu’à Sofifi. Mais tellement heureuse d’être là !

Aéroport de Jakarta, décollage sur Lion Air. Indonésie, mars 2013.
Aéroport de Jakarta, décollage sur Lion Air. Indonésie, mars 2013.
Ternate, volcan Gamalama. Halmahera, Indonésie, mars 2013.
Ternate, volcan Gamalama. (Halmahera, Indonésie, mars 2013.)
Les speed-boats venus de Ternate débarquent bagages et passagers au port de Sofifi. (Halmahera, Moluques du Nord, Indonésie, mars 2013.)
Les speed-boats venus de Ternate débarquent bagages et passagers au port de Sofifi. (Halmahera, Moluques du Nord, Indonésie, mars 2013.)

Maintenant, pour moi, c’est facile. Un gars du Weda Resort, avec qui j’ai pris contact avant le départ m’accueille et s’occupe de tout.

Il me conduit à la voiture climatisée qui m’attend sur le parking dégueulasse du débarcadère de Sofifi, parsemé de déchets en plastique – sacs, bouteilles, emballages, gobelets – éparpillés au quatre vents. Oubliez les clichés d’îles paradisiaques que vous avez en tête… C’est aussi ça, l’Indonésie. Ici, on ne se soucie guère des conséquences sur l’environnement. Pour l’instant.

Le parking du débarcadère de Sofifi. Halmahera, Indonésie, mars 2013.
Le parking du débarcadère de Sofifi est jonché de détritus et de plastiques. (Halmahera, Indonésie, mars 2013.)

Il nous reste encore près de 3 heures et demie de route, dans la jungle, de village en village, jusqu’à la superbe baie de Weda, de l’autre côté de l’île.

La jungle d'Halmahera, noyée dans une brume de chaleur. (Indonésie, mars 2013.)
La jungle d’Halmahera, noyée dans une brume de chaleur. (Indonésie, mars 2013.)
La route s'étire à travers la jungle et enjambe des rivières, entre le port de Sofifi et la baie de Weda. (Halmahera, Indonésie, mars 2013.)
La route s’étire à travers la jungle et enjambe des rivières, entre le port de Sofifi et la baie de Weda. (Halmahera, Indonésie, mars 2013.)
Le Weda Bay Resort, enfin ! (Halmahera, Moluques, Indonésie, mars 2013.)
Le Weda Bay Resort, enfin ! (Halmahera, Moluques, Indonésie, mars 2013.)

Me voici à Halmahera, première étape de mon voyage. Je découvre. Je n’ai encore jamais mis les pieds ici. J’adore déjà.

Dans la baie de Weda, les plongées seront superbes et paisibles. Les journées tranquilles, déconnectées du reste du monde. Pur bonheur…

Étape 2 : Nord-Sulawesi, Bangka Island

La deuxième étape de ce petit périple indonésien, une semaine plus tard, sera l’île de Bangka, dans le nord de Sulawesi. Ici, je connais. J’en suis à mon troisième séjour dans la région.

La première fois, en 2007, j’avais découvert l’île de Bunaken, le détroit de Lembeh et la région de Manado.

La deuxième fois, en 2010, j’étais retournée plonger dans le détroit de Lembeh, mais j’avais opté ensuite pour l’île de Bangka, voisine de Bunaken, plus tranquille et moins courue. Lors de ce séjour à Bangka, en 2010, j’avais séjourné à l’excellent Murex Bangka Resort, puis au très chouette Mimpi Indah.

La plage du Murex Resort, à Bangka Island. (Sulawesi, Indonésie, juillet 2010.)
La plage du Murex Resort, à Bangka Island. (Sulawesi, Indonésie, juillet 2010.)

À l’époque, lors d’une balade sur le bateau de Mimpi Indah en compagnie d’autres touristes, des Italiens, nous étions allés jusqu’à une plage voisine.

Des gens vivaient là. Il y avait un drapeau indonésien et un drapeau italien au bout du ponton, un bâtiment en construction sous les arbres à l’arrière, quelques tentes sur plage, entre des bicoques indonésiennes en bambou et feuilles de palme.

Bangka, Coral Eye Beach. (Indonésie, Sulawesi, Juillet 2010.)
Bangka, Coral Eye Beach. (Indonésie, Sulawesi, Juillet 2010.)
Bangka. Construction du Coral Eye. (Indonésie, Sulawesi, Juillet 2010.)
Bangka. Construction du Coral Eye. (Indonésie, Sulawesi, Juillet 2010.)

J’avais brièvement échangé quelques mots avec un jeune gars de la plage, un Italien, qui m’avait expliqué le projet qu’ils étaient en train de lancer : bâtir un centre pour accueillir scientifiques et étudiants en biologie marine, développer une ferme de corail, mener des recherches sur l’environnement…

Trois ans plus tard, au hasard de mes recherches sur Internet, alors que je prépare ce nouveau voyage indonésien de mars 2013, je découvre l’existence du Coral Eye. Le projet des Italiens est devenu réalité. Ils accueillent même, désormais, des touristes.

Je leur ai envoyé un mail. C’est Marco, le jeune gars que j’avais rencontré il y a trois ans, qui m’a répondu. Il se rappelait notre visite et notre brève conversation. J’ai réservé chez eux.

J’ai adoré ce nouveau séjour sur l’île de Bangka, que j’avais déjà tant aimée lors de mon précédent passage en 2010.

Coral Eye est installé sur une plage magnifique, pas très loin de celle du resort de Murex. La beauté des lieux, l’ambiance du centre, les plongées, la paix de l’île m’ont comblée.

Coral Eye Beach. Bangka Island. (Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.)
Coral Eye Beach. Bangka Island. (Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.)
Coral Eye. Bangka Island. (Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.)
Coral Eye. Bangka Island. (Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.)
En route pour Bangka Island ! (Nord-Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.)
En route pour Bangka Island ! (Nord-Sulawesi, Indonésie. Mars 2013.)

Mini 360° réalisé à l’iPhone depuis le ponton :

J’en reviens tout juste (soupir). Je suis rentrée en France il y a une semaine, avec mon gros sac de 29 kilos gorgé d’humidité tropicale, mon hâle de vacancière, mes piqûres de moustiques et mes griffures de corail. L’Indonésie ne me laisse jamais indemne…

😄

J’ai encaissé le choc thermique, le décalage horaire. Il a fallu se réhabituer au froid de ce printemps glacial, au ciel breton gris. Reprendre le boulot au journal et replonger dans le chaudron de l’actualité.

Mais j’ai des souvenirs plein la tête et des tas de photos au fond de mon disque dur. Je vous raconte très vite, dans les prochains articles, les bonheurs terrestres et subaquatiques de ce nouveau voyage…

😉

Voyage en Indonésie : Veda et Bangka - mars 2013

  Indonésie : Weda [Halmahera] + Bangka [Sulawesi] - mars 2013

  1. 🙄 Merci pour tous ces récits, c’est toujours un régal de vous lire, particulièrement quand on apprécie cette région du monde, on s’y replonge à chaque ligne, si je peux me permettre….
    🙄

  2. Un CR toujours intéressant, sur un lieu magnifique.
    Le retour est effectivement très rude cette année, j’étais à Panglao la semaine derniere….

    1. @Alain: oh là là, oui, la transition a dû être rude pour toi aussi… J’étais partie, optimiste (en me disant que le printemps serait là à mon retour) avec seulement une mince polaire sur le dos et pieds nus dans mes baskets en toile. J’ai bien caillé sur le quai de la gare, à la descente de l’avion, en attendant le train qui devait me ramener à Rennes…
      😆

  3. Merci encore Corinne de nous faire partager tes allées et venues, le retour a dû être vraiment glacial… Rennes/Vannes même froid ces derniers jours, mais te lire me réchauffe le coeur, la tête et me donne envie de partir encore plus. 🙄

    1. @Céline: hé, hé, ravie de t’aider à te réchauffer (virtuellement) un peu… Si en plus, ça te donne des envies de départ, c’est parfait !!!
      🙂

  4. Ça me rappel mon séjour aux Togians, pas très éloignées, tout ça. Je ne fais pas de plongé (juste du snorkeling) mais dans la catégorie île paisible j’avais trouvé ça excellent. C’est aussi tranquille que les Togians Bangka ou pas ?

    1. @Laurent: je suis allée aux Togian aussi, il y a bien longtemps, en 2007.
      Voir le voyage : http://petitesbullesdailleurs.fr/voyage-sulawesi-indonesie-2007/
      Et ce post : http://petitesbullesdailleurs.fr/2008/06/03/togian-islands-sulawesi/

      Bangka est aussi tranquille que les Togian, mais moins isolée, car on n’est qu’à 30-40 minutes de la côte. Une très bonne option pour qui a envie de passer quelques jours sur une île aussi belle que paisible dans le Nord-Sulawesi…
      🙄

  5. Encore merci pour ces textes, ces photos qui me donnent presque la chair de poule, tant la beauté des lieux, l’atmosphére paisible de l’indonésie transparaissent et donnent cette tres forte envie d’y retourner au plus vite..On reste toujours sur notre faim….quelle jolie fenêtre vous nous ouvrez!!!!

  6. Pour le coup je n’ai jamais mis un orteil sur ce bout là du monde, mais chose sûre: dès que j’aurai décidé de le faire, je relirai tes (nombreux) articles avec plaisir pour m’en inspirer…
    Bon retour, et bon courage !

  7. Je compatis pour le choc thermique! Il faisait presque 40 degrés à Bangkok, et avec le chauffage presqu’à fond chez moi, j’avais froid!!!
    Ce qu’il y a de bien avec l’Indonésie, c’est qu’il y a tellement d’îles qu’à chaque voyage que tu y feras, tu pourrais en découvrir une nouvelle… au moins… pour notre plaisir quand tu en reviens.

  8. Chère Corinne…..Ah l’Indonésie, on y va une première fois et puis on ne peut plus s’en passer…tellement d’îles pour les amateurs de plongée et de tranquilité !
    Je suis fière de mon livre photo sur Java et Bali, j’ai commandé celui sur ma croisière plongée Bali-Komodo-Bali…à défaut de blog perso (je ne pourrai de toute façon pas rivaliser avec le tien !)…mes livres avec mes plus beaux clichés donnent des envies de voyages à qui les regardent. Pour mes vacances de septembre j’avais pensé au Mozambique pour plonger avec du gros mais je vais surement suivre tes pas en Sulawesi….
    Je pars à NYC fin mai, je penserai à toi du haut de l’Empire State Building by day & by night.
    Bises à toi et on attend plus de détails sur ta découverte des Moluques !

    1. @Lisemet: merci pour ton petit mot ! Oui, l’Indonésie, on devient accro, tellement c’est beau…

      Pour le Mozambique, je rêve d’y aller, aussi, d’autant que j’ai des amis qui tiennent un centre là-bas : Odyssea Dive.
      http://www.odysseadive.com/fr_ody.php

      Quant à mon séjour à New York, il y a encore plein de trucs que je n’ai pas trouvé le temps de raconter : la balade sur la High Line, la traversée du pont de Brooklyn, et puis tout plein de balades dans différents quartiers… Je n’arrive plus à mettre le blog à jour en temps réel.
      😡

      Sulawesi, j’adore. Je te recommande vivement, en tout cas, si tu connais pas encore (n’hésite pas à m’écrire en privé si tu veux des infos).

  9. bonjour corinne,
    je n’ai pas eu le temps de passer avant sur ton site, car je reviens tous juste de week-end de koh Tao.
    tu avais raison j’ai adoré l’île, son relief, ses gros blocs rocheux….
    j’y ai fait de belles plongées aussi et du snorkeling avec des petits requins pointe noire!
    je vias essayer de mettre assez vite le récit de ce séjour sur mon site, mais si tu le souhaites tu peux voir quelques extraits sur le blog
    http://mescarnetsdeplongees.blogs-de-voyage.fr
    J’attends la suite de tes photos avec impatience, les premières sont toujours aussi belles!

  10. bonjour,
    bravo encore pour toutes tes images et infos, grâce a toi j’avais découvert Bomba et ta soeur aussi que j’avais rencontrée.
    Est ce que les prix pour la vie en Papouasie sont vraiment plus élevés?
    Une question pour Bangka:
    je ne vois aucun des hôtels dont tu parles dans le Lonely 2013 ?
    coral eye, murex, mimpi ….

    Et il n’y a aucune indication de prix sur le site du coral eye
    le Murex annonce une double entre 40 et 60 euros avec prices per person per night, full board, je ne sais pas vraiment ce que ça veut dire, est ce pension complète?
    si tu trouves un petit instant pour répondre se serait sympa

    1. @Pierre : Hé, hé, oui, ma sœur m’avait parlé de cette rencontre… 😉
      Alors, pour répondre à tes questions :

      – Oui, il faut prévoir un budget plus conséquent pour la Papouasie, surtout si tu veux plonger. Mais si tu as l’âme d’un vrai backpacker qu’un confort sommaire ne dérange pas, que tu as un peu de temps devant toi pour éventuellement improviser sur place, il y a moyen de se loger ailleurs que dans un resort de plongeurs et de dépenser moins de sous… Voir le paragraphe sur les homestays et certains commentaires d’autres voyageurs en pied d’article au bout de ce lien :
      http://petitesbullesdailleurs.fr/2013/03/03/voyage-raja-ampat-infos-pratiques/

      – Pour Bangka Island dans le Nord-Sulawesi, je suis bien contente que les resorts de plongée dont je parle (ce ne sont pas des vraiment des « hôtels ») ne figurent pas dans le Lonely Planet, ça évitera qu’ils soient envahis quand je voudrai y retourner, hé, hé… 😉

      – Oui, full board, ça veut dire pension complète. De toute façon, c’est toujours comme ça pour ce genre de resorts isolés sur des îles, car il n’y a pas de resto ni aucun moyen de trouver facilement à manger autour (ou alors il faut pêcher, ou aller au village qui n’est pas tout près, ou retourner sur la terre ferme faire des courses !).

      – Les tarifs indiqués sont donc généralement « fullboard » (autrement dit la chambre + tous les repas du jour). Tu trouveras les infos sur leurs sites respectifs et je recommande les trois adresses pour les avoir testées moi-même (Murex Bangka, Mimpi Indah, et Coral Eye). Les trois sont très bien chacun dans leur genre (mais vaut mieux être plongeur, je pense, quand même, sinon on doit s’embêter un peu).

      – Pour Coral Eye, envoie-leur un petit email pour te faire préciser leurs tarifs actuels, ça tourne autour de 40-45€ (en full board, donc) pour les meilleures chambres (qui ont leur propre salle de bain), ça doit être moins cher pour celles où il y a une salle de bain à partager (l’endroit est impeccable, la bouffe très bien).

      Le mieux, pour comparer, c’est d’envoyer des e-mails, de demander les tarifs, en se faisant préciser ce qui est compris ou pas si tu as des doutes… Je ne peux évidemment pas répondre à leur place ! Eux seuls pourront te préciser tout ça.

      Bons préparatifs !!! 🙄

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

140 Partages
Partagez106
Tweetez31
Enregistrer3
Partagez