Publié le 11 novembre 2012 / Mis à jour le 25 juin 2017

À Rangiroa, en Polynésie, les dauphins adorent jouer sous l’eau avec les plongeurs ! Démonstration en vidéo dans la passe de Tiputa.

Immersion dans la passe de Tiputa

Tant pis pour la chronologie, je vous raconte ce petit séjour farniente-plongée en Polynésie française dans le désordre… Je viens de monter une vidéo subaquatique sympathique, que je meurs d’envie de partager !

Ça se passe à Rangiroa, dans l’archipel des Tuamotu. C’est un atoll immense, dont le lagon forme une vraie mer intérieure : 80 km de long, 32 km de large. On n’en aperçoit jamais le bout !

Le motu (petit îlot coralien) tout en longueur, où se concentre l’activité touristique, est entouré par deux passes, Avatoru et Tiputa, fameuses dans le petit monde des plongeurs… Et pour cause. Je ne résiste pas au plaisir de vous montrer ce qui arrive, sous la surface, quand on se met « innocemment » à l’eau pour faire des bulles dans celle de Tiputa :

Des dauphins joueurs

Si les dauphins sont d’humeur joueuse, ils viennent aussitôt virevolter autour des plongeurs… On les entend s’annoncer par des sifflements. On écarquille les yeux derrière le masque, pour distinguer quelque chose dans le bleu. Et tout à coup, il sont là !

Ils dansent et tournoient, passant d’un plongeur à l’autre, pas farouches du tout, n’hésitant pas à vous frôler. On voit bien, dans ma petite vidéo, comment j’ai du mal à suivre et à garder dans l’objectif l’un de ces dauphins qui me tourne autour… Je finis par filmer mes palmes !

Bien sûr, il est recommandé de ne pas toucher les dauphins. Mais ils sont si familiers et ils viennent si près, quasiment au contact, que bien des plongeurs ont du mal à résister au réflexe de tendre la main pour les caresser au passage…

Katy, de l’excellent centre Y Aka Plongée, à Rangiroa, nous explique qu’il ne sert à rien de palmer derrière eux ni de tenter de les approcher. Ce sont eux qui décident et qui viennent à nous. S’ils choisissent de le faire, on évite donc le contact direct, mais on peut faire des gestes sous l’eau et imiter leur nage, pour les stimuler, pour leur montrer qu’on est d’humeur joueuse nous aussi et les inciter à rester…

C’est elle, avec les palmes jaunes, dans la vidéo, qui exécute tout un ballet aquatique avec les dauphins !

Katy danse avec les dauphins de Rangiroa. Polynésie, octobre 2012.

Katy danse avec les dauphins de Rangiroa. (Polynésie, octobre 2012)

Merci, Katy, pour ces moments incroyables ! ! !

Une autre vidéo à (re)découvrir…

Si vous aimez ce genre de rencontre avec les dauphins, je vous invite à visionner une autre petite vidéo, que j’ai réalisée en Égypte, en octobre 2011. C’était lors d’une sortie snorkeling (palmes-masque-tuba) en Mer Rouge, dans la baie de Sataya :

Mer Rouge – Danse avec les dauphins

Dauphins. Sataya, Égypte. Décembre 2011.

Voyage en Polynésie - octobre 2012

Polynésie : Maupiti + Rangiroa + Moorea - oct 2012

15 commentaires

  1. Julien ROYER

    Arf tu as eu de la chance de les voir !
    Je les ai ratés 3 jours de suite !! 😥
    c’est vrai que c’est un bonheur de plonger avec Katy, elle a même réussi à faire plonger ma femme (ce n’était vraiment pas gagné !!)
    As-tu eu aussi la chance de croiser les marteaux ?

    Ça y est, je veux repartir !!! 😥 😛

    Répondre
    • Corinne

      @Julien: les dauphins sont venus dès ma première plongée, le premier jour, puis à la deuxième le même jour ! Les jours suivants, il nous est encore arrivé de les voir, mais de moins près, ou alors plus rapidement. Bref, un festival de dauphins, pendant mon séjour là-bas !

      Pas vu de marteaux, non, mais les autres requins étaient là… Et puis quelques mantas aussi !!! Mais d’un peu loin…

      Quant à Katy, elle a réussi à faire plonger une pote avec qui j’étais venue, et qui n’était pas spécialement rassurée à l’idée de respirer dans un détendeur, après un premier baptême pas vraiment réussi en Thaïlande. À lire sur son blog :
      http://blog-plus-loin.com/2012-10-29-plonger-a-rangiroa/
      😉

      Tiens, moi aussi, je veux repartir !!! 😡

      Répondre
  2. Eric

    Bonjour Corinne,

    C’est quand on attaque ces saisons d’automne et d’hiver que l’envie de départ est la plus forte!
    Alors on continue à jouer à l’Euromillions et l’on se noie dans ce type de reportage et se disant « c’est déjà ça! » (Souchon). J’ai toujours vu les dauphins en surface mais jamais dessous! Quel pied….

    Eric

    Répondre
    • Corinne

      @Eric: tiens, c’est une idée, ça… je vais jouer à EuroMillions, on ne sait jamais, ça pourrait financer une prochaine visite aux dauphins… 😉
      (Quel pied, oui, c’est rien de le dire !!!)

      Répondre
  3. Julien@Voyageur-Independant

    Wow, c’est magique ces moments là. Je n’ai jamais eu beaucoup de chances lors de mes plongées et je n’ai vu des dauphins que depuis un bateau. A chaque fois que j’ai mis le nez sous l’eau, ils avaient disparu…

    Répondre
    • Corinne

      @Julien: là-bas, on les voit aussi très souvent depuis les bateaux. Quand on rentrer dans la passe, on surfe sur les vagues en Zodiac et on voit les dauphins jouer tout autour, c’est vraiment incroyable.
      Pour les voir sous l’eau, il faut soit avoir de la chance, soit plonger sur des sites où on sait qu’il y a des dauphins résidents.

      Répondre
  4. Mélissa

    On a tous en nous un peu le fantasme de toucher Oum le dauphin! ;D
    C’est superbe, on dirait qu’ils dansent un ballet!

    Mais je me pose une question… est-ce les dauphins ne sont sont pas justement « sur-stimulés » avec tous ces humains qui viennent les voir?

    Répondre
    • Corinne

      @Mélissa: je ne suis pas une spécialiste et n’ai pas passé assez de temps à Rangiroa pour avoir une vision objective des choses.
      Pour ce que j’ai pu voir, les centres de plongée là-bas sont plutôt soucieux du bien-être des dauphins et essaient de faire attention à ne pas les perturber. Comme je disais plus haut, ce sont les dauphins qui choisissent ou pas de venir à la rencontre des plongeurs. Il n’y pas de nourrissage ni rien de spécial pour les attirer ou les stimuler. Les gens se mettent à l’eau, mais sans garantie que les dauphins viennent. Les dauphins vivent plutôt au large, dans le bleu.

      Répondre
    • Corinne

      @Fabrice: oui, tu as vu, la peinture est toute fraîche… 😉 Mes Petites Bulles sont encore en plein chantier de relookage, y’a encore pas mal de petites choses à fignoler, mais l’essentiel est opérationnel.

      Merci pour ton petit mot sur la vidéo. Oui, je te souhaite de tout cœur d’avoir la chance de vivre ce genre de rencontre subaquatique. L’Amérique latine, puisque tu y passes pas mal de temps, ne manque pas de belles destinations plongée…

      Répondre
  5. Atolldiver

    Bonjour,

    J’ai travaillé deux ans sur rangi, et sans être spécialiste des dauphins et des comportements animaliers, je pense que Mélissa a raison: aucun quota dans la passe de tiputa, les plongeurs ont imposé leur présence, et stimulé les tursiops par des jeux de palmage. Il est en effet impossible de les toucher s’ils ne le veulent pas, mais pour autant, les fréquenter chaque jour depuis 20 ans, aller vers eux et les stimuler en les excitant sur leur territoire à modifie leur comportement. Pour preuve, en 2008 ils étaient intouchables, et certains prestataires peu scrupuleux (je suis persuadé que ce n’est pas le cas de Katy, très écolo) se plaisent à les caresser… Le but?…

    Des sites en Égypte, au large d’El Gouna, permettent le même type de rencontres, à un tarif plus raisonnable. Et sans interactions, les Égyptiens étant très stricts en ce qui concerne la préservation des espèces et de la faune.

    Répondre
    • Corinne

      @AtollDiver: Je ne suis pas une spécialiste non plus, et je n’ai été qu’une simple plongeuse cliente, pour quelques jours, à Rangiroa…

      Mais tes remarques sont très justes. Pas de quota, une fréquentation permanente pendant 20 ans : ça a forcément une influence sur les animaux.

      Pour ma part, en Égypte, j’ai eu la chance de pouvoir faire du snorkeling avec les dauphins de la baie de Sataya. Extraordinaire ! Là aussi, les dauphins venaient très près. Mais nous ne sommes restés que quelques minutes dans l’eau. Et je crois que la plongée bouteille n’était pas autorisée sur le site même.

      Répondre
  6. Manon

    J’ai eu la chance de voir les dauphins en Martinique et à l’île Maurice, mais le moment le plus magique reste sans aucun doute quand ils sont venus nager avec nous pendant une plongée en Guadeloupe, j’ai adoré… Mais je n’ai pas de photos pour m’en rappeler malheureusement… Superbes photos, merci!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error:
113 Partages
Partagez74
Tweetez26
Enregistrer13
Partagez