fbpx

Publié le 5 novembre 2012 / Mis à jour le 27 juin 2017

C’est le bleu de l’immense océan Pacifique. Un bleu intense qui vrille les rétines et inonde la tête de lumière. Cap sur la Polynésie.

Polynésie française

Maupiti. Polynésie française. Octobre 2012.

J’ai découvert des îles minuscules, perdues au milieu du bleu. La Polynésie.

Le Bleu qui fait mal aux yeux - Alex du PrelCe « bleu qui fait mal aux yeux » pour reprendre les mots d’un journaliste de Polynésie, Alex du Prel – auteur, entre autres, du « best-seller absolu à Tahiti » (sic).

Bleu pacifique. On connaît la carte postale… Ce qui est fou, c’est que c’est vraiment comme ça.

Faut le voir pour le croire.

😲

Il y a le bleu des lagons, translucide, azur, turquoise. Plutôt une infinie déclinaison de bleus lumineux, vibrants. Autour, il y a le bleu sombre et dense de l’océan, qui gronde en se brisant sur le récif corallien.

Vu du ciel, vu de la plage, vu de la montagne – quelle que soit l’île, quelle que soit la couleur du ciel – ce bleu incroyable des mers du Sud vous cerne, toujours. C’est juste renversant…

Bora Bora vue du ciel. Polynésie. Octobre 2012.

Motu Auira, Maupiti, octobre 2012.

Maupiti. Polynésie. Octobre 2012.

L’océan immense

Le mot Océanie prend tout son sens quand on balaye du regard l’immensité bleue sous la carlingue de l’avion. Toujours cette sensation bizarre, à l’approche des petites pistes d’atterrissage bâties sur un lit de corail, que l’on va se poser dans la mer…

Les îles de Polynésie m’ont donné un sentiment d’isolement, de fragilité comme j’en avais rarement éprouvé. Ce sont des miettes d’archipels, éparpillées à des milliers de kilomètres des continents – Asie, Australie, Amérique. Avec les entrelacs calcaires des barrières récifales pour toute protection.

Maupiti. Polynésie. Octobre 2012.

Maupiti. Polynésie. Octobre 2012.

Maupiti. Polynésie. Octobre 2012.

Maupiti. Polynésie. Octobre 2012.

J’en reviens. Les yeux encore pleins de bleu.

Maupiti, Rangiroa, Moorea… Je vous raconte bientôt cette nouvelle et extraordinaire escapade.

Mais si vous n’en pouvez plus d’attendre que je reprenne un rythme de publication décent, vous pouvez déjà aller lire, sur le blog Plus Loin, les impressions de ma pote tourdumondiste, avec qui j’ai partagé un bout de cette escale polynésienne.

(Ah, et puis, en plus, il faut aussi que je poursuive mon récit sur Raja Ampat…)

😉

Voyage en Polynésie - octobre 2012

Polynésie : Maupiti + Rangiroa + Moorea - oct 2012

13 commentaires

  1. Marie

    Et le best-seller absolu ? L’était bien ?
    Je lis Fausse passe. Pas formidablement bien écrit (disons), mais très juste dans les descriptions ! Après y être allée, on s’en rend compte. 😉

    Répondre
  2. laurence

    eh, j’ai tout de suite reconnu ta première vu d’avion!!
    j’ai passé 10 jours à Bora Bora il y a…….pas mal d’années déjà 🙁
    Tu as sans doute croisé un paquet de requins et de raies par là.
    J’ai eu la chance de voir ma première Manta à Bora et en plus à l’occasion de ma 100ème plongée, ça ne s’oublie pas!!!
    j’ai hâte de voir les photos….

    Répondre
    • Corinne

      @Laurence: je n’ai fait que survoler Bora Bora, je n’y suis pas allée… Mais j’ai découvert Maupiti et j’ai surtout plongé à Rangiroa. Pas trop mal, pour une première fois, ma foi…
      😉

      Répondre
    • Corinne

      @IsaM : oui, le bleu de la mer, là-bas, c’est carrément « waooh », comme tu dis… Du coup, je suis allée dénicher une fiche Wikipédia sur le sujet (le bleu outremer) :
      >>> http://fr.wikipedia.org/wiki/Bleu_outremer
      Très intéressant (voir aussi tous les bleus répertoriés, en pied de page). En fait, le bleu outremer était à l’origine confectionné à partir de lapis-lazuli, qu’on faisait venir d’Afghanistan, un pays lointain, par-delà les mers… 😉

      Répondre
  3. Roxanne F.

    Bonjour Corinne,

    Quel beau texte remplis de belles citations!
    L’Océanie, je crois bien 😉 que c’est le rêve de tout le monde de pouvoir y aller…
    Comme je t’envie 🙂
    Merci pour ces beaux et ces belles images, ça donne des frissons!
    Au plaisir.

    Répondre
  4. Julien ROYER

    Outch, ca y’est j’ai envie d’y retourner 😀 😀
    Je suis impatient de lire tes articles sur tes plongée, qu’as tu pensé de celles de Moorea ?

    Bon courage pour le Décalage si tu viens de rentrer 😛

    Julien

    Répondre
    • Corinne

      @Julien: je n’ai pas plongé à Moorea, pas eu le temps… Je n’ai fait qu’y passer une ultime journée de détente avant de reprendre l’avion du retour. J’ai surtout plongé à Rangiroa (que tu connais). Je reviens raconter tout ça très vite !!!
      8)

      Répondre
  5. Costarico32

    Tu as fait une infidélité à ton Asie chérie !

    J’espère que tu n’as pas regretté !
    La Polynésie reste pour moi mon meilleur souvenir de plongée (baleines, dauphins, tortues, mantas, requins à gogo …), mais aussi sur terre avec des paysages à couper le souffle et des gens adorables !
    Maupiti … mon île préférée … et la pension Poe iti avec langoustes à volonté !
    Fakarava et mes plus belles plongées (le mur de requins gris de la passe sud !!!), dommage que tu n’y aies pas fait un saut de puce depuis Rangi !

    Merci encore de nous faire rêver avec ton site … et merci encore pour tes conseils sur Bornéo (Sipadan et Derawan), un voyage inoubliable également !

    Vivement la suite du récit ! 😀

    Répondre
    • Corinne

      @Costarico32: je disposais de trop peu de temps, malheureusement, sans quoi, j’aurais mis Fakarava au programme, c’est sûr… Du coup, ça va m’obliger à y retourner… 😉

      Répondre
  6. Emma

    Merveilleux! Moi qui suis partie vivre à l’Ile Maurice, je l’adore ce bleu!! Pour moi c’est l’Océan Indien tout au long de l’année, le bonheur! Mais que de destinations à parcourir encore. Bali m’a tellement charmé, ton blog me donne d’autres envies! Merci pour ce partage!
    Emma

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


→ ARTICLE SUIVANT

← ARTICLE PRÉCÉDENT
error:
77 Partages
Partagez57
Tweetez16
Enregistrer4
Partagez