Treize décollages et treize atterrissages

Alor et Raja Ampat : deux archipels lointains, en Indonésie. J’en reviens. J’ai reconstitué en vidéo mon itinéraire… Total : 13 avions !

😯

Mon périple en vidéo

Je crois que je n’ai jamais autant pris d’avions lors d’un voyage. Voici ce que donne mon trajet en vidéo, ce sera plus explicite… Attachez vos ceintures, on décolle !

Le résumé du trajet compliqué que j’ai fait est le suivant :

→ Paris – Dubaï – Kuala Lumpur (Emirates)
→ Kuala Lumpur – Bali (Air Asia)
••• Nuit à Bali
→ Bali – Kupang (Garuda)
→ Kupang – Alor (Trans Nusa)
••• SÉJOUR À ALOR
→ Alor – Kupang (Trans Nusa)
→ Kupang – Surabaya – Makassar (Lion Air)
••• Nuit à Makassar
→ Makassar – Sorong (Sriwijaya Air)
••• SÉJOUR À RAJA AMPAT
→ Sorong – Makassar (Sriwijaya Air)
→ Malassar – Kuala Lumpur (Air Asia)
••• Nuit à Kuala Lumpur
→ Kuala Lumpur – Dubaï – Paris (Emirates)

Treize avions et six compagnies aériennes

Ce nouveau périple indonésien de juillet m’aura donc valu, en tout, treize décollages et treize atterrissages. Avec six compagnies aériennes : Emirates Airlines, Air Asia, Lion Air, Garuda Indonesia, Trans Nusa, Sriwijaya Air.

Je suis bien incapable de vous faire le décompte des dizaines et dizaines d’heures de vol, de transit et d’escales que ça représente. C’est beaucoup, c’est trop, sûrement.

Mais ça en valait la peine. Même en traînant 30 kg de matos de plongée et matos photo…

😀

Arrivée à Sorong, en Papouasie occidentale. Juillet 2012.

Arrivée à Sorong, en Papouasie occidentale. Juillet 2012.

Aéroport de Kupang. Indonésie, juillet 2012.

Aéroport de Kupang. Indonésie, juillet 2012.

 Juillet 2012 : Alor et Raja Ampat

Plonger à Alor, retourner à Raja Ampat… j’en rêvais. Je l’ai fait !

Alor fait partie des petites îles de la Sonde, avec Komodo et Florès (où j’étais déjà allée en juillet 2011), et se trouve tout près du Timor. Raja Ampat (que j’avais découvert en mars 2012) est dans le prolongement de la Papouasie Nouvelle-Guinée.

Sous l'eau à Alor. Indonésie, juillet 2012.

Sous l’eau à Alor. Indonésie, juillet 2012.

Gaterins. Otdima, Raja Ampat. Indonésie, juillet 2012.

Gaterins au site d’Otdima. Raja Ampat, Indonésie, juillet 2012.

Oui, je sais. Je n’ai pas donné de nouvelles de tout le mois de juillet. En fait, je n’ai pas réussi à bloguer en « direct-live »… Un peu par manque de temps (j’ai consacré l’essentiel de mes journées à plonger), un peu à cause de la lenteur des connexions internet.

Mais je vais me rattraper, maintenant que je suis rentrée de vacances…

:roll :

Voyage Indonésie : Alor et Raja Ampat - juillet 2012

Indonésie : Alor + Raja Ampat - juillet 2012

43 commentaires

  1. Greg

    Bonjour,
    Très joli périple !
    Petite question… comment as-tu fait ta vidéo ? Y’a-t-il un logiciel qui permet de faire ces animations de parcours ?
    Merci

    Répondre
  2. Nassim

    Bonjour Corinne, difficile de lire ton article en etant coincé au boulot mais bon grace à toi çà y est j ai decide de casser la tirelire et de partir a Raja ampat l annee prochaine! Je voulais juste te demander quelle facon de decouvrir les fonds sous marins tu avais prefere (croisiere ou resort ?) Sinon depuis que tu maitrises ton Canon et avec ton fisheyes tes photos sont tous simplement sublimes !!!!! Bonne journée

    Répondre
    • Corinne

      @Nassim: j’adore donner des envies de départ !!! 😀 Raja Ampat est vraiment une destination exceptionnelle, je ne regrette pas mon gros (très gros) cassage de tirelire…

      Pour ma part, je préfère toujours, quelle que soit la destination-plongée, être en resort ou dans un hébergement sur la terre ferme : c’est plus confortable, je dors mieux, je ne suis pas obligée de partager ma chambre avec quelqu’un, et puis ça permet d’alterner les plongées avec des activités terrestres.

      Après, tout dépend de ce que tu veux voir à Raja Ampat. Une croisière permet de couvrir plus de sites. Mais tu as aussi moins le choix du programme que sur terre, où tu peux plus facilement choisir « à la carte » les sites que tu veux faire ou revoir…

      Enfin, mille mercis pour le compliment sur les photos, ça me touche beaucoup… J’en ai plein le disque dur. La suite devrait te plaire !!!
      🙄

      Répondre
  3. Isa M

    Voilà, tu l’as fait ce périple de rêve (enfin pour nous). C’est exactement en voyant le nombre de transferts aériens entre Alor et Sorong que nous avions cherché (et trouvé- Youppi!) un bateau qui nous a pris au large d’Alor (en maillot de bain SVP) et déposé direct sur un resort à Mansuar (au large de Sorong). Transport plongée … évidemment, et quel séjour! Je te dis ça juste pour que aies envie d’y gouter : la mer de Banda, quel plaisir, quelle eau … Et puis, on rejoint Sorong par le bas des Raja Ampat via Missol …. Le reste tu connais et apparemment tu as apprécié (on le savait déjà). J’aime bien donner envie aux autres. Alors je te donnes les tuyaux pour cette petite (presque 2 semaines) croisière qui évite Alor-Kupang-Surabaya-Makassar-Sorong …. et en plus tu as l’impression de faire des économies. Ne sont-ils pas un peu chers tous ces avions.
    Allez, la bise, j’ai hâte de lire ton article sur Alor, on avait tellement aimé! Je rêve de repartir, mais nous sommes bloqués à Paris pour au moins un an pour raison de santé. Grr Grr ….

    Répondre
    • Corinne

      @IsaM: Oui, j’avais lu le récit de votre traversée, sur OnThePloufAgain, et je vous ai bien enviés… 😡 J’ai bien pensé à faire comme vous, quand je préparais ce périple, mais en ce mois de juillet, pas moyen de trouver une croisière faisant la traversée par rapport à mes dates. Bref.

      Pour le reste, les plongées, comme vous savez, c’est grandiose… Raja Ampat reste au sommet de mon petit top perso, et, à mes yeux (maintenant que j’ai pu comparer), tout de même au-dessus d’Alor.

      J’aurais pu faire Kupang-Makassar en vol direct (et m’épargner ainsi le détour et l’escale par Surabaya du vol Lion Air) mais c’était avec la Merpati, et si j’ai le choix, j’aime autant éviter cette compagnie… Les liaisons locales n’étaient globalement pas trop chères (de 35€ à 90€ selon le vol).

      J’espère que les problèmes de santé ne vous immobiliseront pas plus que nécessaire, et que vous pourrez retourner plonger prochainement. En attendant, j’essaierai de vous transporter virtuellement en Indonésie avec de nouvelles images…

      Répondre
      • IsaM

        Eh oui, cette année on voyage par procuration. Alors merci à tous celles et ceux qui nous transportent par leurs récits sur une autre planète. La durée du voyage pour Alor fait presque partie du charme. Mais, quand on arrive, quel plaisir, quelle satisfaction! Le bout du monde… (nous avions mis 72 h entre Paris et Alor – voir notre article sur http://ontheploufagain.com ). Où étais-tu : chez Gilles (Alor Divers) ou à La Petite Képa? Pour avoir plongé avec 2 structures différentes sur Alor (resort et bateau de croisière) et à qq jours de différence, nous avions été frappés de voir, comment les sites pouvaient apparaître différents: le point de mise à l’eau, le sens de la plongée, sans compter évidemment le courant, le guide etc… Comme tu l’as déjà fait remarquer, les « locaux » connaissent parfaitement le moindre recoin, l’adresse du rhinopias et de la murène-ruban, alors qu’en croisière, on peut avoir des (mauvaises) surprises (en l’occurrence, nos guides sur les Banda avaient été excellents mais nous avions préféré nos plongées sur Banda via le resort).
        Comment étaient la visi et les conditions de plongées? Idem sur les Raja Ampat. On nous avait toujours conseillé la fin de l’année (fort pluvieux), mais apparemment la saison sur les Raja Ampat s’étend maintenant sur toute l’année. Qu’en penses-tu, toi qui y as été en mars et juillet? Encore beaucoup de questions…

      • Corinne

        @IsaM: à Alor, j’étais chez Gilles (Alor Divers). Les conditions de plongée étaient globalement bonnes, à Alor comme Raja Ampat. Visi bonne à très bonne, voire excellente à Raja Ampat. Parfois beaucoup de vent, à Alor comme Raja Ampat.

        ALOR. À Alor, l’eau est plus froide (25-27°C), voire très froide selon les marées et les sites (jusqu’à 21-22°C). En raison du vent (vagues), il faut parfois opter pour des sites proches ou abrités. Beaucoup de courant sur pas mal de sites.

        RAJA AMPAT. L’été, à Raja Ampat, est censé être la « dry season » mais il a plu quand même certains jours. Faut dire qu’on est en plein sur l’équateur, le climat est « tropical humide » toute l’année… À cause du vent, il n’y a pas de croisière en cette saison (trop de vagues), donc mieux vaut être basé dans un resort avec les sites à proximité, mais Raja Ampat, pour la partie nord en tout cas, est plongeable toute l’année. Il faut juste savoir que l’été, ce n’est pas la saison des mantas, elles deviennent plus difficiles à rencontrer qu’en février-mars-avril… Température de l’eau quasi constante : 28-29°C, très agréable. Beaucoup de courants aussi, selon les marées et les sites, mais ça se gère très bien en plongées dérivantes et avec un crochet, même pour une piètre palmeuse comme moi encombrée d’un gros caisson pour l’appareil-photo.
        (De toute façon, je ferai un petit topo pratico-pratique sur Raja Ampat plus tard… 😉 )

  4. laurence

    Quel périple en effet!
    tu as raison on a toujours plus de temps quand on n’est plus en vacance! 😛
    En tout cas les 1ères photos sont déjà super , y a plus qu’à attendre la suite…

    Répondre
  5. Henry

    Beau voyage !
    Un petit coup de pub, avec Malaysian airlines c’est du direct Paris-Kuala Lumpur et les plongeurs ont droit à 30 kgs en soute…

    Répondre
    • Corinne

      @Henry: super info ! C’est nouveau ?

      Je prenais souvent Malaysia Airlines avant, quand j’arrivais à tenir avec 20-22 kg de bagages. Mais maintenant, avec mon sac de presque 30 kg, je me suis mise à préférer Emirates (et puis le service est top). D’autant que ce n’est pas désagréable de couper ce très long trajet d’une douzaine d’heures avec une courte escale à Dubaï.

      Je pensais que tu faisais erreur, car j’avais (sans doute mal) regardé avant de partir : la limite officielle sur Malaysia Airlines est de 20kg en éco depuis/vers la France (il faut voyager en business pour avoir droit à 30kg, ou voyager depuis les États-Unis). Mais je viens de retourner voir sur le site de Malaysia Airlines et je suis allée vérifier précisément ce qu’ils disent sur l’équipement de plongée. Effectivement, ils te donnent 10kg de plus si tu trimballes du matos de plongée.

      Bon, ben ça, c’est bon à savoir pour les prochains voyages!!! Mille mercis !!!
      😀

      Répondre
      • Henry

        Toujours sur le même sujet Egypt air a la même politique des + 10 kgs en tout cas au départ de Genève, idem pour Etihad Airways pour les Maldives.
        Y a pas de pub et il faut souvent demander à la compagnie pour avoir confirmation.
        Sans compter les 8/10 de bagage à main + ordinateur après il ne reste qu’à mettre la combinaison ou la stab pour voyager avec mais c’est moins confortable 😀

      • Corinne

        @Henry: oui, ils font rarement de la pub pour ça… Bon à savoir en tout cas !!!

        Pour le bagage-cabine, je dépasse toujours allégrement le poids autorisé, mais c’est rare qu’ils vérifient. Je fais comme si mon « petit » sac à dos de cabine ne pesait rien du tout… Je le porte négligemment sur l’épaule comme s’il ne faisait pas 12 kilos (il contient tout ce qui est précieux et fragile, et qui ne doit pas aller en soute : outre l’argent et les papiers, mon reflex, mon appareil compact, les objectifs, mon ordi portable, les disques durs, le caisson, les dômes, etc. etc.).
        😀

  6. Kamille

    Top top top…….j’attends egalement la suite avec impatience. Raja Ampat etant bien evidemment une destination plongee à laquelle je pense.
    Je suis actuellement à Tulamben au Liberty Dive Resort :o))

    Répondre
  7. cédric

    Merci pour le voyage vu du bureau.. Olala ce bilan carbone… Achète un bateau et largue tout !

    Répondre
    • Corinne

      @Cédric: faudrait déjà que j’apprenne à naviguer… Pas mon rayon, ça.
      Ou alors, tu me fais un mot d’excuse au journal, de manière à ce que je puisse prendre plusieurs mois d’affilée de congés (payés, bien sûr) pour avoir le temps de faire tranquillement le trajet en train + bateau… 😀

      Répondre
  8. Lamouille Karyne

    Coucou Corinne,
    En pleine saison dans mon échoppe à Pézenas, mais déjà la tête tournée vers mes futures découvertes indonésiennes, tes écrits et images me donnent une sacrée envie de découvrir ces îles qui me sont encore inconnues ! Grand merci de tous tes tuyaux, de ces bulles de rêve ! Selamat jalan Teman dari Dunia ! 🙄

    Répondre
    • Corinne

      @Karyne: merci de ce petit message ! Ravie de te réussir à te faire encore voyager à travers mes Petites Bulles !!! Sampai jumpah lagi !!!
      🙂

      Répondre
  9. Thomas CONSTANTIN

    Super trip ! J’ai hâte de voir des photos complètes.
    Je vois que tu as évité Merpati… Nous on ne connaissais pas et on les a pris pour aller à Labuan Bajo faire une croisière vers Rinca et Komodo : que des problèmes… Tu réserves tes vols en avances depuis la France via Internet ou tu achètes directement sur place ?
    Après les conseils de Gili Air Divers avec qui j’ai fait 3 plongées à Gili Meno, nous avons annulé Amed pour aller plutôt à Tulamben chez les français de Dive Concepts. J’ai passé là-bas mon AOWD autour du USAT Liberty et ajouté une 6e fun dive avec location d’appareil photo pour en ramener quelques souvenirs sympas. Je crois avoir choppé le virus des Petitesbullesdailleurs… 😀
    Merci !

    Répondre
    • Corinne

      @Thomas: hé, hé, la Merpati, oui, mieux vaut l’éviter si on peut…

      Pour mes billets sur des compagnies indonésiennes, j’ai pu quasiment tout acheter en ligne sur les sites des compagnies aériennes. Ce n’était pas possible il y a encore un an ou deux, car les cartes bancaires européennes n’était pas acceptées. Mais maintenant, tu peux réserver toi-même sur des sites comme Garuda, Sriwijaya Air, Lion Air… Il n’y a que pour Trans Nusa que j’ai dû demander à Gilles d’Alor Divers, basé sur place, de faire les résa pour moi, car le site de Trans Nusa est obsolète, il faut passer par un intermédiaire local pour prendre des billets.

      Ravie de t’avoir filé ce délicieux virus !!!! 😀 À Tulamben, une excellente adresse : le Liberty Dive Resort, où tu peux explorer l’épave aux meilleures heures, avec un super guide indonésien pour toi tout seul, c’est idéal pour les photographes sub :
      http://www.libertydiveresort.com/
      🙄

      Répondre
  10. Ludovic/Wet & Sea

    Hmmh… intéressant d’avoir des nouvelles de R4 en juillet. 😕
    Je m’étais posé la question sur Août et puis le Raja Ampat Lodge a trop tardé à me faire une offre discountée, il ne fallait pas plus pour que je laisse tomber.
    Je suivrai donc avec intérêt ton reportage : si tu peux y mettre un petit accent climatologique… 😉 … miciii.

    Répondre
    • Corinne

      @Ludovic/Wet&Sea: le « Raja Ampat Lodge » c’est, si je ne m’abuse, l’opération que la compagnie Grand Komodo ( http://www.komodoalordive.com/ ) a ouvert à Raja Ampat (en 2010, je crois).

      J’ai entendu-lu du bon ( http://www.ontheploufagain.com/?p=3586 ), et aussi du moins bon, sur eux… Ils sont installés depuis très (trop) peu de temps à Raja Ampat pour une vraie bonne connaissance des sites (mais ils sont néanmoins plutôt bien placés, sur Mansuar Island, pour un accès rapide aux différents sites intéressants) et apparemment très orientés « groupes asiatiques » en ce qui concerne leur clientèle (ce qui n’est pas forcément un gage de tranquillité sous l’eau).

      Bon à savoir : pour ce que j’ai pu constater, les resorts à plongeurs sur place (Papua Diving, Raja4Divers, Raja Ampat Lodge, Papua Paradise…) font facilement du discount pendant les mois d’été (juin-juillet-août) vu que la saison est plus « creuse ». Ça peut donc valoir le coup.

      En fait, question pluie, en juillet, ce n’est ni pire ni mieux qu’en mars, pour ce que j’ai pu en juger : il y a des jours où il fait super beau, d’autres jours où c’est juste un peu gris sans pluie, d’autres jours où il y a des averses. Bref, du bon vrai climat tropical humide, apparemment un peu identique toute l’année, sans réelle variation de température.

      La différence, pendant les mois d’été (considérée comme la « dry season » à Raja Ampat), c’est qu’il y a régulièrement des coups de vent, parfois assez impressionnants, qui durent généralement une demi-journée ou une soirée, puis qui retombent brusquement, comme si quelqu’un avait appuyé sur un bouton on/off, et la mer redevient alors toute calme… Vraiment curieux. Quand il y a trop de vent, ça devient difficile d’aller sur des sites plus éloignés, voire de trouver certains sites si on n’a pas GPS (on n’aperçoit plus le fond depuis le bateau, à cause des vagues, et du coup, impossible de savoir où lâcher les plongeurs, vu que le courant est souvent de la partie aussi).

      La visi varie de bonne à excellente pendant l’été. Meilleure qu’en mars, j’ai trouvé. Seulement voilà, l’été, y’a moins de mantas, ce n’est plus la saison. Je n’ai réussi à en voir qu’une, ce coup-ci, pas de bol… Et quand on a la chance d’en rencontrer, y compris à Manta Sandy, c’est maxi un ou deux, parfois jusqu’à 6 (ça a été le cas pour des plongeurs du Sorido de Papua Diving, notamment). Bref, rien à voir avec l’incroyable carousel que j’avais pu filmer en mars :
      http://petitesbullesdailleurs.fr/2012/04/22/manta-raja-ampat-papua-video/

      Voilà pour le petit exposé climato-plongeolistique…
      😉

      Répondre
      • Ludovic/Wet & Sea

        Okie, merci pour l’exposé météo complet 🙂

        En ce qui concerne Kri, je suis accompagné, vois-tu et ça me chifonne un peu d’emmener une non plongeuse sur un resort hardcore plongée… R4L me paraissait une meilleure alternative en matière d’environnement, par ailleurs il sont chaudement recommandés par Maureen Shimlock herself.

        En ce qui concerne la clientèle, je dois avoir été à moitié asiate dans une autre vie, je préfère souvent la compagnie des plongeurs singapouriens et des DM indos à celle des touristes européens ou americains.
        Lors de mon séjour au Lembeh Resort du début d’année, j’ai souffert entouré de cohortes d’amerloques à peine sortis de leur midwest. 😯

        Ici à Lembongan, bien la langue française soit certainement la deuxième après le bahasa, que c’en est déprimant 🙄 ce ne sont pas les mantas qui manquent… 50 minutes avec 5 mantas ce matin. 😛
        Elles ne parlaient ni français ni américain, elles… 😆

      • Corinne

        @Wet&Sea: oui, pour ce que j’en ai vu du large, le resort de Raja Ampat Lodge a l’air agréable question environnement (jolis bungalows, grande plage), et puis si Maureen en dit du bien, alors… 😉

        Ma remarque visait en fait la notion de « groupe » (moi aussi j’ai dû être un peu asiate dans une autre vie) et depuis le temps que tu me croises sur les sites web à plongeurs, tu sais ma préférence pour les DM indos et la plongée en petit comité…

        Mince alors, je ne savais pas que Lembongan se « francisait » à ce point… 😯 Heureusement que les mantas sont au rendez-vous, dis !!! Enjoy.
        🙄

  11. Stéphanie

    Super la vidéo ! Non seulement tes photos sont super jolies, mais surtout ça donne envie de plonger alors que l’une de mes grandes peur est le grand bleu 😯
    Je compte bien surpasser cette peur très bientôt 😀
    Merci à toi de nous faire partager ça 🙂

    Répondre
    • Corinne

      @Stéphanie: pour une fille qui part en Australie, ce serait effectivement pas mal d’essayer de maîtriser un peucette peur-là… Y’a une petite barrière de corail à voir, je crois, dans le secteur… 😉

      Plus sérieusement, tu peux commencer à faire du snorkeling (palmes-masque-tuba) tranquillement. On est rarement dans « le grand bleu » dans ces conditions : en général, on nage peinard au-dessus de fonds peu profonds ou le long de récifs coraliens pleins de vie… Rien d’effrayant là-dedans.

      Après si tu te sens l’envie de passer vraiment sous la surface, il sera toujours temps d’essayer pour voir ce que ça donne…
      🙄

      Répondre
  12. paradise

    Hou pinaise le « Alor – Kupang – Surabaya – Makassar – Sorong » ! Ça c’est du trajet 😮

    J’ai découvert l’Indonésie durant 1 mois cet été avec ma cops et c’est avec plaisir que je (re)découvre tes aventures dans ce beau mais immense pays !
    Nous nous sommes fait qques plongées bien sur (Amed et l’incontournable Liberty, les Gilis et leurs coraux bombardés et enfin Gerupuk, au Sud de Lombok, que je te conseille fortement car il y a 1 seul club, 1 seul bateau et donc pas foule sous l’eau 😀 ). Mais j’ai surtout ramené une liste longue comme le bras d’endroits où nous n’avons pas eu le temps d’aller, tels Komodo, Nusa Lembongan, Bunaken, les Togians… Bon c’est plutôt orienté plongée 😛 Et grâce/à cause de toi (oui le banquier va encore faire la gueule) je peux maintenant rajouter Raja Ampat et Alor…
    Je me suis aussi promis de retourner à Bira (sud Sulawesi) et pourquoi pas en face de Makassar… (tu n’as pas pu au décollage ne pas remarquer cette multitude d’ilots, déserts pour la plupart, entourés d’eaux turquoise… )

    Bref un pays de rêve, merci à toi de nous le raconter (et montrer) si bien !

    Répondre
    • Corinne

      @paradise: je ne connais ni Gerupuk ni Bira en plongée, je note sur ma to-do-liste… 😉 Ravie d’avoir contribué à rallonger la tienne, de liste !!! N’oublie pas Sipadan (Malaisie, Bornéo)… Hé, hé !!!

      Répondre
  13. Gerard

    Selamat pagi,
    J’ ai effectue une 2eme croisiere au nord du R4, mi aout sur le Putiraja, la 1ere etant en decembre dernier, sur le Shakti, itineraire sud. Je confirme, il y a moins de mantas en aout, il pleut plus. Les plongées m’ont paru moins belles, en partie parce que je prefere le gros (manta) au minuscule (pigmy sea horse, a peine visible avec mes yeux de taupe), en partie aussi parce que Dave du Shakti est un bien meilleur plongeur et connaisseur des sites que le boss du Putiraja qui ne plonge plus et qui semble choisir les sites de plongee en fonction de leur facilite. Belles plongées néanmoins, des wobbegongs quasiment a chaque plongée, 2 mantas, mes premieres mobulas, des troupeaux de perroquets a bosse… et moi qui voulais a tout prix voir le fameux paysage de Wayag, j’ai été gaté. Tu ne le dis pas assez Corinne, les paysages terrestres sont magnifiques.
    Pas sur que j’y retourne une 3 eme fois, c’est hors de prix, c’est pas direct, et c’est loin, loin, loin, c’est au bout du bout du monde pour moi qui réside en Martinique. Mais bon, c’est aussi pour ca que c’est unique. Jamais 2 sans 3 ? Je verrai une fois la santé refaite.

    Répondre
    • Corinne

      @Gerard: oui, les paysages terrestres sont splendides et c’est aussi ce qui m’a tant plus dans le coin… Mais je le disais déjà un peu lors de mon premier séjour là-bas, en mars 2012 :
      http://petitesbullesdailleurs.fr/voyage-raja-ampat-bali-indonesie-2012

      Pour ma part, j’ai trouvé les plongées également magnifiques en juillet, même si on voit moins de mantas, c’est vrai. Mais le reste (requins et wobeggongs, perroquets à bosse, bancs immenses de poiscailles en tout genre) est toujours là. La profusion et la variété des espèces sous l’eau est vraiment spectaculaire.

      Jamais deux sans trois ? On verra… 😉

      Répondre
  14. anne

    Je suis tombée par hasard sur votre commentaire. Peut-être pourriez-vous nous donner des conseils. Nous allons pour la deuxième fois en Sulawesi en avril, nous n’arrivons pas à nous décider pour un site de plongée. Nous avons le Padi Open Water. Depuis notre Open Water nous avons plongé en Mer Rouge, Aux Perhentians (Malaisie) et à Pulau Weh (Sumatra). Il y a 4 ans nous sommes allés à Bunaken, juste du snorkeling et nous avions trouvé les fonds magnifiques. Pour ce prochain voyage, nous hésitons entre les Togian, le detroit Lembeh, les îles sud Sulawesi ou alors pousser jusqu’aux Molluques. Etes-vous allée à ces endroits? Avez-vous des endroits à nous conseiller. Merci de votre réponse. Anne et Jeff

    Répondre
  15. catherine

    Corinne,
    Je suis novice de la plongée et pour mes 50 ans j’ai très envie de voir les mantas. Je pensais m’offrir Raja ampat en juillet. C’est pas la saison des mantas, je sais mais…. il y a tant à voir et je n’ai pas trop le choix du moment. J’ai bien un advanced open water ( j’aurai pas tout a fait 40 immersions ) mais…. je n’ai aucune expérience de la plongée dans le courant et je ne vois pas trop comment l’aquérir puisque je ne plonge qu’à l’occasion des vacances. Pour une débutante, je suis gâtée, j’ai vu coiba au panama, cozumel au mexique et roatan au honduras. Mais en terme de courant… c’est comme plonger dans son bain ou presque. Tout ce que je lis c’est que les plongees sont sportives à raja ampat et que ce n’est pas conseillé pour les débutants.
    As- tu une suggestion? dois- je délaisser les mantas au profit des nudibranches, changer de destination, prendre un cours de palmage et flottabilité supplémentaires?…préférer les maldives, la polynésie Française.
    merci pour tes précieuses infos
    Catherine 😥

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Catherine : oui, il y a des sites avec beaucoup de courant à Raja Ampat, mais les guides des centres de plongée veillent à adapter le niveau des plongées au niveau des plongeurs et à les encadrer en principe. On utilise des crochets pour ne pas être emportés. On apprend facilement à s’en servir, ça n’a rien de sorcier. Le courant, on apprend à se laisser porter par lui, pas à lutter contre lui (on est toujours perdant). Et il y a aussi des sites où on est protégé du courant, où on peut faire des plongées plus tranquilles…

      J’ai ri en lisant la fin de ton message… car les Maldives et la Polynésie sont particulièrement connues pour leurs forts courants, ce sont deux endroits où les plongées, notamment dans les passes, peuvent être très sportives !!!

      Avec 40 immersions, je pense que tu peux commencer un peu à essayer des plongées dérivantes ou avec crochet, en étant accompagnée d’un guide, moniteur ou quelqu’un d’expérience, qui veillera à ce que tout se passe bien…
      🙄

      Répondre
  16. le bol louise

    Bonjour,

    Superbe blog ! Très bien expliqué !!

    Avec toutes les destinations que vous avez déjà fait en Indonésie je me permets de vous demander un conseil concernant l’itinéraire ! 🙂

    Nous partons avec une amie (24 ans) pendant 1 mois, nous atterrissons à Bali le 5 aout.
    Nous étions partie pour faire 10 jours Bali, 10 jours Lombok et 10 jours sur les Iles Gili pour faire la fête.

    Après quelques recherches nous voudrions privilégier les coins moins touristiques et nous avons opté pour Sulawesi et Gili.
    Pour un mois de voyage si nous voulons voir des plages paradisiaques, des rizières, des villages traditionnels, des treks, faire du surf et évidement de la plongée 
    Quel serait d’après votre expérience le meilleur itinéraire ?

    D’avance merci beaucoup pour votre réponse 🙂 !!
    Louise

    Répondre
    • Corinne Bourbeillon

      @Louise : très bonne idée de consacrer du temps à Sulawesi, qui est immense et a beaucoup à offrir. Je serais vous, je ferais l’impasse sur les Gilis du nord-ouest de Lombok, c’est blindé de monde à cette période et pas authentique du tout. Mais si c’est « pour faire la fête », pourquoi pas, sachant qu’il y a de quoi faire aussi sur ce plan-là à Bali…

      Question itinéraire, il n’y en a pas de « meilleur », toutes les destinations que vous envisagez sont facilement joignables depuis Bali, donc ce n’est pas un souci. Je vous conseillerais un combiné Bali-Sulawesi. Commencez par vous poser juste un jour ou deux à Bali à l’arrivée, pour vous mettre au rythme du pays et vous acclimater, puis filez ensuite direct sur Sulawesi : passez-y au moins 15 jours voire plus, ça vaut la peine (pays Toraja, lac Poso, îles Togian, îles du Nord-Sulawesi et région de Manado, il va falloir faire des choix). Puis revenez profiter de la douceur balinaise (une dizaine de jours) avec une escapade à Nusa Lembongan – Nusa Ceningan, magnifiques. N’oubliez pas que vous « perdez » une journée à chaque déplacement…

      Vous pourrez retrouvez tout ça et piocher des idées sur la page qui rassemble tous mes voyages :
      http://petitesbullesdailleurs.fr/voyages/

      Bons préparatifs !
      8)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 Partages
Partagez
Tweetez9
+14
Épinglez