J’ai découvert les joies du fisheye, pendant ce séjour consacré à la photo subaquatique à Hamata, en Égypte. Magie de l’optique, qui restitue à merveille l’ambiance des fonds sous-marins de la Mer Rouge.

Vision ultra large

Un fisheye, sous l’eau, ça change la vie… L’objectif offre une vision ultra large, de 100° à 180°. Résultat, j’ai beaucoup photographié sans le vouloir le bout de mes palmes et le coin de mon flash, au début. Ils se trouvaient toujours dans le champ…

:lol :

Fail !... Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

Au bout de ces liens, vous trouverez les spécifications techniques de mes nouveaux jouets, étrennés durant ces plongées en Mer Rouge :
l’objectif Tokina 10-17
le mini-dôme cristal 4,8 pouces Dyron

Mais je pense que la plupart d’entre vous s’en fichent un peu, de la technique. Ce qui compte, c’est ce que j’ai réussi à faire avec, une fois montés sur mon Canon Eos 7D et son caisson Ikelite. Place aux images…

Épaves, corail, plongeurs

Je vous livre donc en vrac une dizaine de photos, ramenées d’Égypte, ci-dessous.

Ce sont mes premiers pas au fisheye… Tout est loin d’être parfait, mais au fil des plongées, j’ai pu me familiariser avec ce nouveau matériel et mieux mesurer les fantastiques possibilités offertes par cette vision très grand angle…

Épave. Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

Épave. Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

Platax. Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

Table de corail. Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

Plongée en Mer Rouge. Hamata, Égypte, novembre 2011.

:roll :

Voyage Mer Rouge - novembre 2011

23 commentaires

  1. Corinne

    @Fabrice: Le Tokina 10-17 est un objectif fisheye « lambda », mais particulièrement apprécié des photographes sub pour ses qualités optiques. Je ne vais pas en acquérir un, puisque je l’ai déjà : cet objectif c’est le mien, je me le suis offert tout récemment, avec le dôme qui va bien pour mon caisson étanche (gros cassage de tirelire). Ce voyage en Égypte orienté photo-sub, c’était justement pour me familiariser avec mes nouveaux jouets… J’explique ça ici :
    http://petitesbullesdailleurs.fr/2011/12/05/egypte-hamata-plongee-mer-rouge/
    😉

    Répondre
  2. Richard

    Quelles belles photos ! Je commence tout juste à toucher la photographie et je vous envie de pouvoir obtenir de si beaux résultats.

    Encore une fois bravo et merci de nous faire découvrir ces merveilles.

    Répondre
  3. Corinne

    @Richard: Merci beaucoup ! Ce qui est bien, avec la photo, c’est que plus on en fait, plus on progresse… Je commence peu à peu à obtenir des images subaquatiques dont je ne suis pas trop mécontente !!!
    🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.