Tuk-tuk, lady ?

Article mis à jour le 15 décembre 2015

Pour une fois, je ne voyage pas en solo, mais avec une amie. À deux, le tuk-tuk s’avère le moyen de locomotion le plus pratique pour aller d’un temple à l’autre à Angkor et circuler autour de Siem Reap.

Un tuk-tuk et deux ladies

Des tuk-tuks, il n’y en avait pas, ou peu, lors de mes précédents séjours en 2001 et 2003 à Siem Reap. On en trouve désormais à chaque coin de rue, et il est impossible de faire trois pas sans se faire héler par les conducteurs en quête de clients : « Tuk-tuk, ladies ? »

Tuk-tuk à Angkor. Cambodge, février 2011.

Tuk-tuk à Angkor. Cambodge, février 2011.

On adore ça, se faire appeler « lady ». Mais on décline chaque fois la proposition, vu qu’on a le nôtre, de tuk-tuk driver. Il s’appelle Krey, c’est lui qui est venu nous chercher à l’aéroport et qui nous a baladées trois jours durant, parmi les temples d’Angkor.

Pendant qu’on visite, il fait la sieste.

Notre conducteur de tuk-tuk fait la sieste pendant que nous visitons les temples... Cambodge, février 2011.

Pratique, le tuk-tuk !

Avantage de la course en tuk-tuk, cheveux au vent : elle procure séchage rapide et rafraîchissement naturel à la lady qui a transpiré à grosses gouttes sur les escaliers abrupts des fameux « temples-montagnes » khmers, surchauffés par le soleil cambodgien.

Et puis, ça permet de profiter du paysage à vitesse modérée, de voir défiler toutes ces petites scènes de rue typiques de la vie en Asie : marchands ambulants poussant leur carriole, gamins en uniformes qui rentrent de l’école à vélo, échoppes et boutiques qui s’animent le long de la route. Il y a aussi toutes ces motos surchargées de marchandises diverses que nous croisons, parfois un attelage de vaches ou une cargaison de moines en camionnette, le tout entre deux gros bus VIP de touristes…

En tuk-tuk à Siem Reap ! Cambodge, février 2011.

En tuk-tuk à Siem Reap ! Cambodge, février 2011.

Siem Reap. Cambodge, février 2011.

En tuk-tuk autour de Siem Reap. Cambodge, février 2011.

😀

Cambodge et Thaïlande - février 2011

17 commentaires

  1. ysbilia

    J’ai beaucoup aimé cette escapade virtuelle en tuk-tuk, avec les photos qui font écho au texte, mais trop court à mon goût!!! 🙂 Oui, j’exagère. J’en oublierais presque que vous êtes en vacances, libres de tout et même de ne rien écrire!!! Mais ce serait frustrant malgré tout.
    Merci, dear ladies ! 😉

    Répondre
  2. isaM

    J’adore … les cheveux au vent, cela change des coupes étranges que l’on peut avoir sous l’eau dans le courant. Profite, profite … et puis Lady, le tuk-tuk c’est bien moins dangereux que la moto!!!

    Répondre
  3. Hélène

    Ah ah ah!!Toi qui te vantais de découvrir ces temples sur ta moto….je vois que tu goûtes les plaisirs du tuk-tuk!!!Moi aussi, quand j’y suis allée on avait notre propre tuk tuk pour 3 jours, et c’était génial!!!!
    Hier j’ai troqué le tuk tuk pour un bus moderne, mais nettement moins exotique….
    Profitez bien!!!

    Répondre
  4. Corinne

    @Fabrice: Oui, c’est l’entrée de l’enceinte d’Angkor Thom… Pour le reste, suis bien contente d’être une fille.
    🙄

    @Ysbilia: Oui, les journées passent très très vite. Et comme pour une fois, je ne voyage pas seule, je passe moins de temps devant l’ordi le soir… Et puis il arrive que la connexion soit capricieuse, si fait que je reporte souvent mes « devoirs de vacances » bloguesques au lendemain…
    😀

    @IsaM: Je profite ! Je suis maintenant à Koh Phi Phi, et le départ pour la croisière-plongée aux Similan est dans quelques jours…
    🙂

    @David: Buy me postcard, madame. Buy me scarf, lady. One dollar. Cheap price for you…
    😆

    @Hélène: Oui, du temps où ça n’était pas si touristique, on pouvait louer sa moto et balader à sa guise. Maintenant, ça ne me semble plus trop possible, quoique, je n’ai pas demandé, vu qu’on était deux. Le tuk-tuk est une alternative très sympa!
    8)

    Répondre
  5. Corinne

    @Marie-Julie: Oui, ils sont partout à Angkor, les tuk-tuks, mais ça bouleverse moins le paysage que ces toutes ces rangées de gros bus VIP pour les groupes… J’y étais pour la première fois en 2001, comme toi, et là je conduisais moi-même la moto; en 2003, il y avait obligation de prendre un moto-driver avec la moto; finalement, en 2011, je plébiscite le tuk-tuk !!! 😀

    Répondre
  6. Marie-Julie

    J’aime tellement, tellement les tuk-tuks!!!! J’avoue quand même qu’ils doivent drôlement changer le paysage d’Angkor… Moi, j’avais my own private moto driver en 2001. lol

    Répondre
  7. Statik

    Hello les filles,
    à travers les lignes, je crois voir le tuk-tuk qui se gondole! Bonne fin de voyage!

    Répondre
  8. Corinne

    @Statik: Hello, petite fourmi statique, l’autre fille est déjà rentrée en France, à l’heure qu’il est (moi je prolonge en Thaïlande, pour faire des bulles). Tu lui demanderas de vive voix, mais je crois que la « tuk-tuk experience » lui a bien plu… 😉 Quant au tuk-tuk driver, on ne l’a pas vu se gondoler, mais il était très content de nous avoir pour fidèles clientes pendant trois jours d’affilée.
    Bizzz !

    Répondre
  9. Audrey

    Moi qui te cherchais à Rennes… Ça y est, je sais où te trouver: dans un tuk-tuk!!!
    Sencha est encore plus fan des coco taxi cubains 🙂
    Bisou et bonne fin de périple!!! À Rennes, c’est la pluie… 🙁

    Répondre
  10. Corinne

    @Audrey: Mon périple s’achève… Je prends l’avion du retour dans quelques heures. Après le Cambodge, j’ai poursuivi en Thaïlande. Là, on pouvait me trouver sous l’eau, à faire des bulles… 😉
    Je raconterai ça dans de prochains posts. Bizzz

    Répondre
  11. Elyes

    « Tuk tuk », j’ai facilement entendu cette expression 1 000 fois durant mes quelques jours à Bangkok !

    Répondre
  12. Alien

    « Special prrrriiiice for you lady ! One dollar, lady, one dolllaaarrrrrr ! »

    Haha, ça me fera toujours autant rire en me souvenant de leur « ladyyy » !
    A Angkor, j’avais également mon chauffeur de tuk tuk attitré, pour les temples lointain, ayant préféré le vélo pour les plus proches !

    Merci de me faire revivre un bout de mon périple avec votre blog !

    Répondre
  13. Alexis - Objectif Voyage

    Super article ! On retrouve ces petits détails qui font qu’un voyage au Cambodge ne s’oublie jamais. Ce « ladyyyyyyy » ou « Siiiir » si particulier au début et qui à force de revenir sans cesse devient habituel… Ca donne envie de repartir 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

36 Partages
Partagez31
Tweetez5
Enregistrer
Partagez