Coucher de soleil sur la mer de Célèbes, au large de Bornéo (juillet 2009, Indonésie).
Coucher de soleil sur la mer de Célèbes, au large de Bornéo (juillet 2009, Indonésie).

J’aime cette expression anglo-saxonne. Overseas : littéralement « par-delà les mers, outre-mer ». Comprendre : « ailleurs, à l’étranger ».

Une promesse d’autres continents et d’horizons lointains. Plus le quotidien me happe, plus je rêve d’overseas. Toujours, cette irrésistible envie d’ailleurs…

Plage à Derawan. (Bornéo, Indonésie, juillet 2009).
Plage à Derawan. (Bornéo, Indonésie, juillet 2009).
Le ponton de Billabong Scuba, à Mabul. Bornéo, Malaisie, juillet 2009.
Le ponton de Billabong Scuba, à Mabul. Bornéo, Malaisie, juillet 2009.

Promis, je vais revenir vous parler d’Asie, très vite. De ma dernière escapade, en juillet, il me reste encore à vous raconter mon séjour insulaire à Derawan, au large de Bornéo, dans la mer de Célèbes. Et puis à monter mes vidéos sous-marines tournées à Sipadan…

:roll :

Mais depuis mon retour, fin juillet, un autre overseas me trotte dans la tête.

Un projet encore vague. Que j’espérais concrétiser au printemps, peut-être. Et puis, une miraculeuse et inattendue plage de temps libre a surgi dans mon planning de septembre, à la toute fin du mois. Ah, là, là… Comment résister ?

Alors voilà : j’ai décidé de franchir un nouvel océan, de partir outre-Atlantique. Destination ? Montréal !

E-ticket réservé sur Corsair, déniché avec l’excellent moteur de recherche Partirou.com.

Il ne me reste plus qu’à potasser le guide de voyage Montréal de l’éditeur québécois Ulysse. Merci à Pascal, pour ses conseils en la matière, toujours avisés. Et dire que je n’ai pas encore trouvé le temps de me plonger dedans… (À noter qu’il existe aussi en version numérique à télécharger, comme les Lonely Planet.)

Bref, une fois n’est pas coutume : je n’emporte pas mon matériel de plongée et je m’envole vers l’Ouest au lieu de mettre cap sur l’Orient !

Une première, pour moi. Je n’ai encore jamais posé le pied sur le continent américain. Les deux fois où j’ai pris un vol transatlantique, je me suis arrêtée juste avant, dans les Caraïbes.

À Montréal, je vais rendre visite à des amis, installés là-bas pour un an. Et j’espère bien rencontrer enfin, « en vrai », ma consœur Marie-Julie Gagnon.

Pas de bulles en prévision, donc, pour cette semaine canadienne. Mais de nouvelles découvertes, un dépaysement d’un autre genre. Une virée américaine et urbaine en terre francophone, qui s’annonce passionnante.

Que j’aime sentir cette petite trépidation intérieure, cette excitation qui renaît à chaque nouveau projet de voyage. C’est plus que de l’impatience. Un désir irrépressible d’aller voir ailleurs… overseas.

 :-)

  Entre deux voyages

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez