The longest way

Article mis à jour le 5 avril 2015

Il s’appelle Christoph Rehage. Ce jeune Allemand, qui faisait ses études à Pékin, a décidé de prendre « le chemin le plus long » (the longest way) pour rentrer chez lui : il est reparti à pied ! De novembre 2007 à novembre 2008, il a parcouru 4646 km en Chine… en se laissant pousser barbe et cheveux.

Lien direct vers la vidéo → The Longest Way 1.0 – one year walk/beard grow time lapse par Christoph Rehage

Sa vidéo, comme celle de Matt Harding, l’homme qui danse autour du monde, fait le buzz sur internet. Une vidéo qui donne des envies d’évasion, et qui pose une belle question, en guise de conclusion : est-on le même, après pareil périple ?

The Longest Way : Christoph Rehage.

Christoph n’a finalement pas rallié l’Allemagne à pied. Il a interrompu sa marche à Ürümqi, bien avant la frontière occidentale chinoise.

The Longest Way : Christoph Rehage.

Son site, www.thelongestway.com, où il raconte son aventure, est pour l’instant hors ligne. Mais si j’en crois le petit mot ci-dessous, qu’il a laissé sur Vimeo il y a quelques jours, le site devrait peut-être être à nouveau opérationnel ce week-end. [Ajout du 07.09.2009: ça y est, le site fonctionne!!!]

The Longest Way : Christoph Rehage.

À suivre…

 :-)

Entre deux voyages

8 commentaires

  1. Chloé254

    J’adore cette vidéo, elle est vraiment super. En fait un ami me l’a envoyée quand il a entendu dire que mon chéri ne prévoyait pas se raser lors des 6 mois que nous passons à voyager. Et je dois admettre qu’il commence à ressembler à Christophe! Au-delà des apparences, je crois que le retour est le véritable défi quand on part pour un long voyage.

    Répondre
  2. Corinne

    @Chloé254: Six mois de voyage… bigre, ça risque d’être autre chose qu’une barbe de trois jours!!! 😆
    Profite bien de ton séjour en Asie. Même s’il pleut à Singapour, comme tu l’écris dans ton blog, je t’envie d’être là-bas. Quant au retour, c’est comme le départ: ça se prépare un peu aussi, j’imagine. Bien sûr, beaucoup de choses peuvent évoluer sur une longue période, soi-même y compris. Tu nous relateras ton expérience.

    Répondre
  3. Alimata

    Merci Corinne, car grâce à cette vidéo je vais enfin pouvoir expliquer à mon chef pourquoi il doit absolument prendre une année sabbatique (et me laisser sa place) au lieu de se faire greffer des implants :mrgreen:
    Comment ?
    Qui a osé dire que je devrais en faire autant ?

    Répondre
  4. Corinne

    @Alimata: Si ce genre de vidéo avait le pouvoir de convaincre les types en cravate qui nous dirigent d’oublier leurs implants, ça se saurait…
    😆

    Répondre
  5. anne

    Merci pour le lien, je me régale à lire ce blog ! 😀
    Et je viens à peine de visionner la vidéo, elle est vraiment super.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez