Voyages holophoniques

Je viens de découvrir un truc inouï : le son holophonique. Un son incroyable de réalisme, qui vous transporte sur une plage ou sous l’orage…

Îles Togian

Ça s’écoute au casque, c’est l’illusion auditive parfaite. Mais une démonstration vaut mieux qu’un long discours de geek… Suivez plutôt les étapes ci-dessous.

1. Connectez un casque à votre ordi et placez les écouteurs sur vos petites oreilles.
2. Cliquez sur l’un des lecteurs ci-dessous.
3. Fermez les yeux et laissez le son vous transporter.

La mer :
[audio:https://petitesbullesdailleurs.fr/petitesbullesdailleurs/wp-content/uploads/2009/05/lamer.mp3|titles=La mer|artists=Le bruit des vagues en son holophonique…]

L’orage :
[audio:https://petitesbullesdailleurs.fr/petitesbullesdailleurs/wp-content/uploads/2009/05/thunder.mp3|titles=L’orage|artists=La pluie et le tonnerre en son holophonique…]

Voix féminine :
[audio:https://petitesbullesdailleurs.fr/petitesbullesdailleurs/wp-content/uploads/2009/05/womansvoice.mp3|titles=Voix féminine|artists=Oui, elle vous parle à l’oreille…]

Coiffeur virtuel :
[audio:https://petitesbullesdailleurs.fr/petitesbullesdailleurs/wp-content/uploads/2009/05/virtualhaircut.mp3|titles=Coiffeur virtuel|artists=Une coupe de cheveux comme si vous y étiez doublée d’une explication sur l’holophonie (en anglais)]

J’emprunte ces extraits audio et les explications sur le son holophonique à ce billet datant de 2008, publié sur DéblogToi → Son holophonique. Vous trouverez beaucoup d’autres sons à écouter en cliquant sur ce lien.

Mannequin pour prise de son holophonique. (Source: DeblogToi.com)
Mannequin pour prise de son holophonique. (Source : DeblogToi.com)

L’holophonie est une technique d’enregistrement et de restitution des sons qui imite la manière dont fonctionnent nos oreilles et notre cerveau humains. Deux micros sont placés de chaque côté d’une tête-mannequin, pile au niveau des oreilles.

Ils enregistrent ainsi le son en relief, comme nous le faisons naturellement avec nos deux oreilles. La distance entre les oreilles et la vitesse de propagation du son créent un infime décalage : interprété par notre cerveau, c’est ce qui nous permet de distinguer si un son vient de la droite ou de la gauche, s’il se rapproche ou s’éloigne…

L’holophonie recrée ce décalage, notre cerveau fait le reste et on a vraiment l’impression d’être au cœur de la scène en écoutant les sons ainsi enregistrés.

Réécoutez la petite saynète pédagogique du coiffeur virtuel. C’est vraiment la plus saisissante !

Personnellement, j’aime beaucoup être environnée du bruit des vagues, comme si j’étais sur un rocher face à l’océan, alors que je suis assise sur mon canapé. Si ce n’est pas une invitation au voyage, ça…

 ;-)

PS. Un grand merci à Yves Harmide, qui m’a fait découvrir ce lien.

  Entre deux voyages

  1. Et à propos de musiques subaquatiques, voir aussi les singuliers voyages du compositeur Michel Redolfi :
    http://www.redolfi-music.com
    Toutefois totalement indicible, car c’est d’abord une expérience à vivre que de sentir son corps tout entier transformé en… oreille, dans une eau à 35 °C diffusant ces sons proprement inouïs.

  2. Très beau blog. Je ne suis pas un grand connaisseur de plongée (même si je vis à 10km de la Manche) mais les photos sont sublimes.
    Merci d’avoir cité la source, tout le monde ne le fait pas.

    Bonne continuation !

  3. @PascalK: Merci pour ce lien sur la musique subaquatique de Michel Redolfi!!! J’aimerais bien vivre l’expérience… Je vais aller écouter ça en ligne. Mais ça doit être autre chose dans l’eau!
    🙄

    @Lavren: Bienvenue sur Petites Bulles d’Ailleurs et merci pour les compliments! Je viens pour ma part de découvrir DéblogToi, que je vais revenir parcourir… Une mine d’infos « geek »!!! J’ai pour principe de toujours citer mes sources quand je déniche une info ou un lien que j’ai trouvé intéressant(e) sur le web et que je reprends sur mes propres pages. C’est la moindre des choses, et puis cela va dans le respect à la fois de l’auteur et du lecteur. Bonne continuation également sur DéblogToi!!!
    🙂

  4. À quand le casque qui te fait en même temps des papouilles dans les cheveux? 😆
    Superbes les sons et invraisemblables de réalisme ❗

    Je me voyais au bord de la plage en Crête, en train de piquer un roupillon, avec en fond les vagues qui faisaient rouler les petits galets sur la plage… 😉 Ma petite femme venant me sussurer quelques mots doux à l’oreille pour me réveiller (c’est pour la suite qu’il manque le casque 🙄 ) Avec toutes les papouilles qu’elle ma faites, j’ai été obligé de filer fissa chez le merlan, Luigi, l’Italien expatrié en Crête… et là, cet orage qui m’a ramené à la dure réalité, et chez moi à Strasbourg 😥

    Merci Corinne pour ce nouveau post, qui, à défaut de nous faire voyager en Asie, a réveillé quelques autres beaux souvenirs lointains! 🙄

  5. @Yves: 😆 Sans toi, je n’aurais jamais rencontré Luigi!!! Encore merci… Du coup, mes collègues de MaVille.com (ouh, les vilains copieurs) ont repiqué le lien de DéblogToi.com aussi…
    😛

    @Denis: Ah oui. Moi aussi, je crois que c’est « La mer » que je préfère par-dessus tout, finalement.
    🙂

    @n@me: C’est ce qui m’a plu, avec ces sons si réalistes: leur faculté à te transporter ailleurs, à créer des images, à te faire voyager autrement… Après tout, la mer, ou l’orage, ça pourrait être en Asie aussi bien que sur la côte bretonne ou basque, autres coins chers à mon cœur. C’est ça qui est fabuleux. On peut tout imaginer.
    🙄

  6. Et c’est ainsi qu’on se retrouve avec un casque à acheter… T’exagère de pousser à la consom’. Sans casque, ça donne déjà un bon aperçu.

  7. @Laurence: Ravie que ça t’ait plu! 😉
    @Nono: Non, je ne pousse pas à la consommation. De simple écouteurs suffisent. En fait, sans caque ou écouteurs, ça n’est pas tout à fait pareil. Le son holophonique n’est vraiment perceptible dans toute sa dimension que s’il est restitué dans chaque oreille.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez