La plage de sable noir de Dauin. Philippines, février 2008.

Dauin, paradis des plongeurs

Derniere photo, aujourd’hui, de la plage de sable noir de Dauin. On aperçoit, tout au fond, l’île d’Apo. Le soleil est enfin de retour… le jour de mon depart, evidemment !

beach Dauin

Le temps gris a persiste tout le temps de mon sejour a Dauin. Ce n’est pas tres genant pour les plongees, mais tout de meme, un petit rayon de soleil est toujours le bienvenu pour se rechauffer quand on sort de l’eau.

Elle a beau etre a 27 degres, comme d’habitude, au retour a la surface, je suis un peu transie, malgre ma superposition lycra + combi + shorty.

Je ne suis pas la seule a jouer les pelures d’oignon. Nos guides et les clients qui ont leur propre combi font de meme. Les plus frileux et les plus fragiles des oreilles se coiffent meme de cagoules, foulards et autres bandeaux protecteurs.

Plongées à Dauin et Apo Island

Les plongees ici sont les plus spectaculaires de toutes celles que j’ai faites durant mon sejour. Le coin grouille de vie. De la poiscaille a profusion et une variete de sites qui permet d’alterner plongee-muck (sur sable), plongee derivante, tombants, recifs… Un vrai festival.

hippocampe

Un hippocampe de belle taille, deniche lors d’une plongee a Dauin.

Je ne suis pas restee assez longtemps pour explorer tous les sites. Mais j’ai la ferme intention de revenir. Sans doute l’annee prochaine, et de preference en mars ou avril, histoire d’etre quasi sure d’avoir constamment du beau temps…

tortue

Endormie sur les coraux d’Apo, une grosse tortue dresse la tete a mon approche.

Parmi les plongees a faire absolument : Apo Island. C’est bien simple, la premiere fois, on ne sait pas ou donner de la tete, tellement les sites d’Apo sont riches en poissons et coraux.

Attention tout de meme, sur les sites situes a l’est de l’ile, comme Cogon, il y a des courants a decorner les boeufs. Mais la sensation est assez grisante, surtout quand on est environne de bancs de carangues, de merous enormes et que surgit soudain un perroquet a bosse sacrement baleze.

frogfish

N’est-il pas craquant ce petit frog-fish ? Les sites de Dauin et Apo regorgent de poissons-crapauds (antennaires).

Dur de prendre des photos a cet endroit-la, avec le courant. Si un apercoit un beau nudi, pas sur que le reste de la palanquee s’arrete aussi et patiente le temps de la mise au point… Mais il y a d’autres sites plus proteges du courant autour d’Apo, cote ouest, et la, on a le temps de se poser pour flashouiller quelques bestioles sympathiques.

Le centre Sea Explorers avec lequel j’ai plonge est tres bien organise et equipe en grosses bangkas puissantes, qui tiennent la houle, et permettent de gagner rapidement les differents sites. On decide de ses plongees plus ou moins au jour le jour. Mes preferees parmi celles que j’ai faites : Apo Island, donc, The Pier et Masaplod.

Nudibranches partout

nudibranche

nudibranche

nudibranche

nudibranche

Dauin, c’est aussi un vrai festival de nudibranches.

Le staff et les guides sont aux petits soins. Il y a beaucoup de plongeurs photographes parmi la clientele, essentiellement germanophone, tant au resort Pura Vida, affilie a Sea Explorers, qu’a l’El Dorado voisin.

Mais je deniche quand meme quelques Francais et je m’entends bien avec Frederique et Thomas, un couple de Colmar tres sympa, avec qui je fais la causette le soir, en compagnie d’Herve, autour de San Miguel.

  Philippines : Visayas - février 2008

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez