Il faut avoir l'œil, pour repérer le minuscule hippocampe-pygmée !
Il faut avoir l'œil, pour repérer le minuscule hippocampe-pygmée !

Voici l’hippocampe-pygmée

Allez, un petit article rien que pour vous aider à voir le minuscule et très timide hippocampe-pygmée, puisque vous êtes plusieurs à ne pas avoir réussi à le trouver.

Planqué dans les gorgones

Il vit planqué dans les gorgones, dont il imite l’apparence et la couleur, avec de petites bosses rose-mauve pour mieux tromper ses prédateurs et… les photographes sous-marins !

Il faut avoir l'œil, pour repérer le minuscule hippocampe-pygmée !
Il faut avoir l’œil, pour repérer le minuscule hippocampe-pygmée !

Sans notre guide philippin Pedro et son œil de lynx, jamais nous n’aurions pu distinguer la bestiole, enroulée autour de sa branche de gorgone. Le fameux hippocampe pygmée est à peu près gros comme l’ongle de mon petit doigt…

Le revoilà !

Edition du 15 avril 2008 : Je rajoute l’image grossie et traitée au retour, ci-dessous…

Revoilà l'hippocampe pygmée !

La qualité n’est pas extraordinaire, mais on le distingue mieux, non ?

Mise à jour : mai 2016

Environ huit ans après cette toute première image faite à l’époque avec mon modeste appareil compact, j’ai bien progressé en hippocampes pygmées…  😀 Je vous invite à visiter le lien ci-dessous, avec des photos réalisées au Canon Eos 7D, en mars 2016, à Triton Bay (Papouasie occidentale, Indonésie) :

→ Timide comme un hippocampe pygmée

Hippocampe pygmée bargibanti. (Triton Bay, Papouasie occidentale, Indonésie, mars 2016.)
Hippocampe pygmée bargibanti. (Triton Bay, Papouasie occidentale, Indonésie, mars 2016.)

  Philippines : Visayas - février 2008

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez