WiFi

Oui au wifi gratuit dans les aéroports

  Entre deux voyages

Quels aéroports offrent l’internet et le wifi gratuit ? Ma petite sélection de liens pour vous aider à dénicher les bons plans en voyage.

Tout d’abord cette liste des aéroports proposant le wifi gratuit dans le monde.

En France aussi, on en trouve qui offrent l’accès à l’internet sans fil aux voyageurs. Parmi ces aéroports français « free wifi » : Angers, Bordeaux, Pau… Et la Bretagne n’est pas à la traîne, avec les aéroports de Brest, Lannion et Quimper !

Je vous renvoie vers leur liste, dénichée sur cette page de Canard-Wifi (datant de 2006, à réactualiser).

À compléter avec cette petite liste d’aéroports internationaux, sur le même site. À l’international, un autre lien à visiter : ces cartes des aéroports avec wifi du site Jaunted (lien repéré par Marie-Julie, merci !)

Pour un petit panorama sur l’évolution du wifi dans les aéroports français, et sur la stratégie de la société irlandaise Free-Hotspot.com, qui a pour objectif d’atteindre les 5000 points d’accès à travers l’Europe pour la fin de l’année 2008, je vous renvoie sur cet article de juillet 2008 du Point.

Pour les dernières nouvelles sur le wifi gratuit en général, vous pouvez visiter ces résultats de recherche sur Canard-Wifi, encore.

Et pour la liste des hot-spots wifi en France (gratuits et payants), il y a le moteur de recherche de L’Internaute.

Le Changi Airport de Singapour.
Le Changi Airport de Singapour.

Pour ma part, j’apprécie de trouver dans les aéroports ne serait-ce que l’internet gratuit en libre-service, avec clavier et écran, comme dans le fabuleux Changi Airport de Singapour. (Et je préfère ne pas m’étendre sur les piètres services qu’offre, en comparaison, l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.)

Enfin, pour ceux qui habitent Genève (Suisse), un bon plan qui change des accès wifi dans les chaînes de fast-food ou de café à l’américaine. Une adresse découverte par ma sœur, Bretonne exilée chez les Helvètes, et en panne d’internet à la maison depuis quelques jours : la laverie du 49, rue Prévost-Martin, qui fait wifi gratos.

Si vous avez d’autres liens intéressants sur le wifi ou l’internet gratuit dans les aéroports, vous pouvez les signaler par un commentaire, ci-dessous.

 ;-)

PS1. Si votre commentaire n’apparaît pas tout de suite, ne vous inquiétez pas : il se peut que mon filtre antispam (programmé pour détecter les liens) l’ait retenu dans ses petits bras musclés. Je me chargerai de valider les messages manuellement.

PS2. Le tout premier site sur lequel je renvoie au début, intitulé Travel is my Life, Work and Pleasure, est une mine pour tout ce qui touche aux voyages en avion. L’auteur, Reem Greiver, est un « travel consultant » anglais, bien calé sur la question !

  Entre deux voyages

  1. C’est vrai que l’aéroport de Singap est fantastique ! J’ai même failli louper mon avion, cet été, tellement j’étais scotchée sur Internet !
    Au prix où sont les billets, je trouve cela aberrant que tous les aéroports ne proposent pas le wifi gratuitement !
    En revanche, par rapport à la liste, je n’ai jamais pu me connecter en wifi à Manille… j’ai parcouru l’aéroport de long en large pourtant !

  2. Complètement d’accord, le service proposé à Roissy est scandaleux.
    Je suis passé aussi à Singapour, Bangkok, K.L et il n’y a pas de comparaison possible, ils ont compris que proposer le wifi c’est proposer un service.

    Enfin, pour trouver des hotspots gratuits dans le monde entier, un petit tour ici : http://www.wifeee.fr

  3. Et oui…finalement pas si évident que ça de trouver du wifi gratuit!!Le pire, c’est dans les hotels de luxe, où on pourrait supposer que c’est compris dans le prix de la chambre….mais non.A singapour par exemple,ça m’a couté la peau des fesses pour pouvoir envoyer des mails!!
    Enfin, là, je suis denouveau à ma laverie favorite…en attendant mon modem!!!

  4. Malheureusement à CDG, il n’y a pas que le manque de Wifi qui soit scandaleux. Je citerai :
    – la queue à la douane,
    – l’attente aux bagages,
    – la queue aux taxis…
    Quand je reviens d’Asie, y a des fois notre beau pays me fait honte 😕

  5. Marie-Net : L’accès gratuit est financé le plus souvent grâce à un écran de pub, en fin et/ou début de session. Dans ces conditions et au prix où sont les billets, je trouve moi aussi étonnant que des aéroports continuent de faire payer, à des tarifs souvent prohibitifs, le wifi… Merci de mentionner ton expérience à Manille. Ça pourra servir à d’autres!
    🙂

    Gulick : Merci pour ton lien, je l’avais aussi repéré en faisant mes recherches. Il pourra rendre service à d’autres voyageurs également. Ce que tu dis sur Bangkok, Kuala Lumpur et Singapour est très vrai… Étonnant de voir comment les grosses capitales asiatiques sont tellement mieux pourvues en matière de connexions web « free », ou à tout petit prix, que Paris.
    😡

    Hélène : Oui, nous sommes de plus en plus nombreux à rechercher les bons plans pour se connecter au web, à des tarifs raisonnables, de partout. Je veux croire que d’ici quelques années, ce sera moins un problème qu’aujourd’hui… En tout cas, ton plan « laverie-wifi » est excellent!
    😀

    Alimata : Je pense tout pareil que toi. J’ajoute: la suprême amabilité du personnel (j’ironise), la signalisation incompréhensible, l’absurdité de devoir abandonner les chariots devant ascenseurs, escaliers, navettes, etc., le manque de formation de la sécu devant le matos de plongée (mais non, je ne vais étrangler personne avec les tuyaux de mon détendeur!), le manque de personnel aux guichets de contrôle quand il y a afflux de voyageurs, les bornes internet hors service ou à coût prohibitif, etc. etc. C’est pour ça que je ne me suis pas étendue ici. CDG mériterait un très long article à lui tout seul. Qui sait, bien énervée, je m’y attaquerai peut-être un jour prochain (lors du prochain départ?).
    😈

  6. Oui, comme tu dis… Je ne fais pas de sujets sur l’actualité politique thaïlandaise, sur ce blog « léger » axé voyages et plongées, mais je suis avec attention les événements.
    😕

  7. Bonjour Corinne,

    J’arrive largement en retard sur ce sujet, mais avec tout de même un peu d’avance : pour ceux qui ont (ou ont eu) envie de se lâcher au sujet de Roissy, je l’ai fait avec délectation il y a déjà un moment :
    http://www.unmondeailleurs.net/aeroports-de-paris-plus-quun-scandale-une-honte-nationale/

    Je rentre tout juste d’Egypte, et deux ans plus tard cet aéroport est toujours aussi crispant ! Même si, au Terminal 3, j’ai noté tout de même moins d’affluence que sur les autres terminaux…

    Excellente année à tous !

    😉

  8. Bonjour Marie-Ange,

    Oui, je me souviens bien de ce billet que tu avais publié… Pour ma part, je m’étais délectée à sa lecture!
    😉

    Je suis actuellement en République dominicaine, et le vol direct s’effectue au départ de Nantes. Intéressant, pour tous ceux, qui, comme moi, sont installés dans le Grand Ouest. L’aéroport est plus petit, bien sûr, mais on échappe à un passage « crispant » à Roissy. Ceci dit, je vais devoir y repasser dans quelques semaines pour un départ en Thaïlande. Je me « lâcherai » peut-être à nouveau à ce sujet dans un billet.

    Bon retour d’Egypte! Et très bonne année aussi!
    🙄

  9. Les aéroports en région sont moins stressants, effectivement. Pour ma part j’ai bien apprécié plusieurs fois celui de Marignane à Marseille : moderne, silencieux, clair, peu d’attente à l’enregistrement et une circulation simplifiée à l’intérieur.

    Excellent séjour en Rép. Dom’ Corinne !

  10. @ Marie-Ange : Le séjour est terminé! Je viens de rentrer. Et je vais pouvoir raconter la suite de cette escapade dominicaine… Quant à l’aéroport de Nantes, il n’a rien d’extraordinaire en soi, mais sa taille plus modeste rend les formalités plus simples et plus rapides également.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez