Matériel

Il y a quelques années, je voyageais léger… Aujourd’hui, en plus des affaires « normales », je me coltine du matériel photo, un caisson étanche pour mon Canon Eos 7D, un flash subaquatique, ainsi qu’un équipement de plongée complet !

Mon matériel photo actuel

Avec mon Canon Eos 7D dans son caisson Ikelite, à Lembeh. Sulawesi, Indonésie. Juillet 2010.

À Angkor. Cambodge, février 2011. © Marie Toumit

Mon reflex :
- Canon Eos 7D. Après avoir longuement hésité, j’ai finalement investi en en 2010. J’en suis très contente. Son seul défaut est d’être un peu lourd.

Il va sous l’eau avec :
- Caisson Ikelite pour 7D
- Flash Ikelite DS161
- Hublot Ikelite – Flat Port #5502
- Mini-dôme Dyron cristal 4,8 pouces (top et tout petit)
- Objectif Canon 60mm f/2.8 EF-S Macro (re-top)
- Objectif Tokina AT-X 107 DX Fisheye 10-17mm f/3.5-4.5 (re-re-top)

Et sur terre avec :
- Objectif Tamron 18-270mm f/3.5-6.3 Di II VC PZD – B008E (j’ai aussi l’objectif standard fourni avec le 7D au départ, mais je m’aperçois que je n’utilise pas tellement les zooms de ces objectifs, alors je vais probablement investir dans un objectif à focale fixe, de préférence tout petit et léger, peut-être du type « pancake » comme celui-là).

Sinon, j’ai aussi un compact :
- Canon Powershot S100

Et… oui, je trimballe tout ce petit monde avec moi (sans oublier, bien sûr, l’ensemble des chargeurs, batteries, cordons, cartes mémoires, etc.)

:-)

Mon tout premier appareil-photo sous l’eau : le Canon Powershot A95

Canon Powershot A95 Caisson WP-DC 50Mon matériel photo d’avant était beaucoup plus modeste… Ce compact, le Powershot A95 de Canon, m’a accompagnée partout, durant plusieurs années, avant de rendre l’âme, en 2009…

Je l’emmenais aussi sous l’eau pour mes images sous-marines, avec le caisson étanche conçu pour ce modèle : le WP-DC50.

Pas d’éclairage additionnel, je me servais uniquement du flash intégré. Ce qui me limitait donc le plus souvent à de la photo macro sous l’eau. Mais j’ai été agréablement surprise, dès le début, par la qualité des images subaquatiques obtenues avec cet équipement minimum. Je l’ai utilisé durant 4-5 ans et j’ai beaucoup appris avec.

Voyager avec un reflex ET un compact

L’avantage d’un compact : c’est discret et pas encombrant, il tient facilement dans une poche ou un petit sac. On peut le sortir à tout moment sans trop attirer l’attention…

Au fil de mes voyages, en manque de mon ancien Powershot, je me suis donc offert un autre compact, début 2012 : le Canon Powershot S100. Oui, c’est un peu le frère du précédent.

J’en suis très contente aussi. On peut l’utiliser en manuel, il shoote aussi en Raw, et fait de la vidéo d’excellente qualité. Il me permet de faire des photos quand je n’ai pas mon 7D sous la main. Par exemple sur le bateau, entre deux plongées, parce que le reflex est dans son caisson. Ou bien pour toutes les fois où je préfère me balader léger, car le 7D pèse quand même son petit poids…

Équipement de plongée

Corinne Bourbeillon

Détendeur : Aqualung Legend LX ACD en version étrier + octopus Legend + mano de base (super confort d’inspiration et d’expiration, système ACD qui prévient l’entrée d’eau dans le 1er étage, un peu lourd, mais le chouette petit modèle Mikron n’était pas encore sorti quand j’ai investi à l’époque).

Ordinateur : Puck de Mares (simplissime, pas cher, switchable en mode Nitrox, on peut changer la pile soi-même).

Gilet stabilisateur : Seac Sub qui ressemble à ce modèle (un truc de base, trouvé à pas cher dans une grande chaîne de magasins de sport, sans rien de spécial, mais très robuste, fonctionne toujours impec après des années – ceci dit j’envisage d’investir dans une stab de voyage légère et moins encombrante, avec poches à plomb intégrées).

Palmes réglables : Mares Plana Advanti X3 + botillons (les seules que j’ai trouvées en XS, pas trop longues, inusables, mais je ne suis pas très douée avec dans le courant ; quant aux botillons, je n’arrête pas d’en tester de nouveaux… tous mes blessent, il y a toujours une couture ou un renfort qui crée une ampoule à la longue).

Masque : Aqualung Micromask Technisub (tout petit, confortable, facile à vider, je l’adore).

Combi : 5 mm Aqualung Safaga (trouvée en promo à l’époque, mais commence à veillir et fait plus 3 que 5 mm aujourd’hui).

Accessoires : stick ou « pointeur » (tige métallique qui sert à plein de choses, très utile pour la photo sous l’eau), souris lycra que je mets systématiquement sous la combi (suis frileuse), crochet, parachute, petite lampe, sifflet, miroir, couteau, attache-aimant pour l’octopus, mousquetons divers et variés…

Et pour transporter tout ça ?

Je me suis équipée petit à petit. Et j’ai fini par devoir revoir ma logistique pour transporter tout mon petit bazar. Je vous invite à lire les deux articles suivants où j’en parle :

→ Dans mon sac
→ Le sac

:roll:

Mots-clés :